Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Plaidoyer (politique), CPG

Les Laurentides demandent en urgence un plan spécifique - Marie-Claude Nichols dépose une 3e motion à l'Assemblée nationale du Québec


QUÉBEC, le 30 nov. 2023 /CNW/ - La députée de Vaudreuil, Marie-Claude Nichols, ainsi que les députés de Pontiac, André Fortin, de Saint-Henri-Sainte-Anne, Guillaume Cliche-Rivard, et des Îles-de-la-Madeleine, Joël Arseneau, manifestent leur soutien aux représentants de la Coalition Santé Laurentides en déposant une motion, pour la troisième année consécutive.

En date du 25 novembre 2023, la région des Laurentides avait encore une fois la palme des urgences les plus achalandés du Québec avec une moyenne de 143% de la capacité sur civière, dont 340% à Mont-Laurier et 178% à Sainte-Agathe. Le 15 octobre dernier, ils étaient 115 266 laurentien(ne)s toujours orphelins de service en médecine familiale. Les Laurentides se situent encore et toujours tout près du sommet parmi les régions administratives de la province à ce niveau.

« La région des Laurentides est une destination de villégiature prisée, des visiteurs de tous les coins du Québec s'y rendent pour profiter de leur résidence secondaire ou pour apprécier les multiples activités de plein air. Or, ce flux de personnes augmente drastiquement la population locale et en conséquence, l'utilisation des établissements de santé. Le système de santé des Laurentides est à bout de souffle, et non seulement le ministre de la santé doit encore une fois consentir à la motion que je vais déposer aujourd'hui, mais il doit passer de la parole aux actes. » déclare Marie-Claude Nichols.

Les députés de l'Assemblée nationale auront donc aujourd'hui l'opportunité, pour une 3e année consécutive, de voter en faveur d'une motion rappelant au gouvernement que la région des Laurentides souffre d'un sous-financement important. La situation difficile, qui perdure depuis de nombreuses années, nécessite des actions urgentes au niveau des médecins spécialistes (PEM) et des médecins omnipraticiens (PREM).

Les députés de Vaudreuil, Pontiac, Sainte-Marie-Sainte-Anne et des Îles-de-la-Madeleine, ainsi que La Coalition Santé Laurentides exige, sans délai, que le gouvernement du Québec mette les ressources financières nécessaires afin d'assurer de manière pérenne un rattrapage financier pour remédier à l'iniquité des Laurentides en santé, par rapport à la moyenne des régions du Québec. De plus, ils demandent à ce que la réalisation des phases en continue pour les grands projets des hôpitaux de Saint-Jérôme, Saint-Eustache et Mont-Laurier, ainsi que l'acceptation des plans fonctionnels et techniques des centres multiservices de santé et de services sociaux de Sainte-Agathe, Lachute et Rivière-Rouge soient inscrit au PQI 2024- 2034. 

Citations :

« Les citoyens et citoyennes des Laurentides ont le droit d'avoir accès à des soins de santé équivalents aux autres régions du Québec. La Coalition Santé Laurentides (CSL) porte encore une fois à l'attention de l'ensemble des parlementaires plusieurs enjeux auxquels les gens de la région font face, notamment en lien avec les centres hospitaliers de Saint-Jérôme, Saint-Eustache et Mont-Laurier. Un rattrapage financier est nécessaire pour la région et il est vraiment déplorable de voir que malgré plusieurs élus caquistes dans les Laurentides, la CAQ n'est même pas capable de reconnaître les problèmes sur le terrain. »

-  André Fortin, député libéral de Pontiac et porte-parole de l'opposition officielle en matière de santé

« Le sous-financement des Laurentides en santé n'est plus une option! Lors de ma tournée des Laurentides cet automne, les gens que j'ai rencontrés m'ont beaucoup parlé d'un meilleur accès aux soins et de meilleures conditions de travail pour les travailleurs et travailleuses du réseau. On comprend le sentiment d'abandon des gens de la région, la CAQ les laisse carrément tomber! »

Guillaume Cliche-Rivard, député de Sainte-Henri-Sainte-Anne et porte-parole de Québec Solidaire en matière d'immigration, de francisation et d'intégration, en matière de justice et en matière de relations internationales et de francophonie

« La CAQ fait du surplace, malgré l'état lamentable des hôpitaux, malgré le temps d'attente record de 150 à 200% dans les urgences de la région et malgré deux motions unanimes de l'Assemblée nationale. Le dossier piétine, c'est silence radio depuis un an. Ce dont les gens des Laurentides ont besoin, c'est d'un engagement politique ferme et que l'on passe à l'action. »

-  Joël Arseneau, député des Îles-de-la-Madeleine et porte-parole du Parti Québécois en matière de santé et services sociaux.

« La population laurentienne, qui augmente à vitesse grand V et vieillit beaucoup plus rapidement que la moyenne québécoise, ne dispose ni des infrastructures modernes nécessaires ni des ressources en nombre suffisant pour assurer les besoins en santé et la sécurité de ses résidents. Actuellement, rien ne nous indique que les choses s'amélioreront dans les dix prochaines années. Nous voulons que Messieurs Legault et Dubé prennent rapidement des engagements pour nos six établissements de santé. Il est urgent d'avoir un plan spécifique en santé pour les Laurentides.» Le président de la Coalition Santé Laurentides, Monsieur Marc L'Heureux, maire de Brébeuf, également vice-président du Conseil des préfets et des élus de la région des Laurentides.

« L'attribution des postes de médecins est aussi inexplicablement limitée pour les Laurentides, alors que nous avons plus de 115 000 citoyens sans service en médecine familiale. Malgré les 42 PREM octroyés pour l'année en cours, nous perdons 2 médecins de famille au net en 2023-2024 avec les médecins qui quittent pour le privé et ceux qui prennent leur retraite. En plus de nos revendications traditionnelles, nous demandons au premier ministre et au ministre de la Santé de prendre l'engagement d'octroyer un minimum de 100 médecins de famille, en plus de ceux déjà annoncés, pour répondre aux besoins d'ici le 31 mars 2025. Dans les dernières années, Messieurs Legault et Dubé ont fait d'autres choix que celui des Laurentides. Il est grand temps que ceux-ci nous choisissent...notamment en santé. » Dre Marie-Pierre Chalifoux, médecin de famille, membre du conseil d'administration de l'Association des omnipraticiens des Laurentides et de Lanaudière et porte-parole de la Coalition Santé Laurentides.

Source :
Laureline Baril-Boisclair
Communication 
Bureau de la députée de Vaudreuil
450 424-6666

SOURCE Députés indépendants


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 19:40
Dans le cadre de l'un des plus grands développements en matière de soins de santé en Afrique, Roha Medical Campus (RMC) annonce avoir reçu un nouvel investissement des actionnaires pour un nouvel hôpital plurispécialisé majeur à Addis-Abeba, portant...

à 18:35
...

à 15:52
Produit : Boule de boeuf végétarienne Problème :Aliments - Allergène - GlutenAliments - Allergène - Blé Distribution :AlbertaColombie-BritanniqueOntarioYukon Voir les produits concernés et les photos des produits pour ce rappel SOURCE Agence...

à 15:40
ReNAgade Therapeutics, la société qui libère le potentiel illimité des médicaments à ARN, a annoncé aujourd'hui que son PDG, Amit D. Munshi, fera une présentation virtuelle dans le cadre de la conférence Evercore ISI 2024 Emerging Biotech le jeudi 29...

à 15:36
En lien avec le décès d'une policière de la Sûreté du Québec, le 27 mars 2023, à Louiseville, la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) rend publiques les conclusions de son enquête sur cet accident du...

à 15:20
Le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ), en collaboration avec l'entreprise Groupe Maison Courtemanche, située au 2020, rue Saint-Georges, à Saint-Jérôme, avise les personnes qui souffrent d'une allergie au soya, au...



Communiqué envoyé le et diffusé par :