Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Lois fédérales et d'états, Nouvelles - Monde du travail, CFG

La FTQ commente le projet de loi C-32 sur la reconnaissance du français comme langue officielle du Québec - « Il était temps ! » - Denis Bolduc, secrétaire général de la FTQ


MONTRÉAL, le 15 juin 2021 /CNW Telbec/ - La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) exprime sa satisfaction face à la volonté d'Ottawa de reconnaitre enfin que le français est la langue officielle du Québec. Malheureusement, il aura fallu 50 ans pour que le fédéral agisse pour reconnaitre un fait connu de tous au pays : le français est la langue des Québécois et Québécoises. Dans le contexte actuel où le projet de loi ne pourra pas être adopté avant l'automne et peut-être jamais si le gouvernement décide de déclencher des élections, la centrale souhaite que celui-ci ne soit pas que des voeux pieux ou un paragraphe d'un programme électoral.

« Mis à part ceux qui rêvent encore d'assimiler la société québécoise, tout le monde sait bien que le Québec est depuis toujours une société francophone et qu'il compte bien le rester. Il faut maintenant espérer que le dépôt de ce projet de loi (C-32), à quelques jours de la fin de la session et alors que les rumeurs d'élections vont bon train, ne soit pas qu'une stratégie électorale visant à attirer les électeurs et électrices », déclare le secrétaire général de la FTQ, Denis Bolduc.

« Ce qu'il faut également souligner dans ce projet de loi c'est que finalement Ottawa veuille imposer aux entreprises de compétence fédérale, comme les banques, les transporteurs aériens et les groupes de télécommunication, l'obligation de permettre à leurs travailleurs et travailleuses d'oeuvrer en français. Ici, nous aurions aimé que le fédéral assujettisse ces employeurs à la Charte de la langue française, cela aurait été plus simple, surtout en ce qui a trait à la gestion des plaintes », ajoute le secrétaire général.

« Enfin, il y a un coup de barre à donner en ce qui a trait aux hommes et aux femmes qui font carrière dans la fonction publique fédérale. Comment se fait-il qu'un fonctionnaire au Québec doive être bilingue pour accéder à un poste supérieur alors que cette même règle ne s'applique pas nécessairement pour un fonctionnaire anglophone?? Chez nous, on appelle ça de la discrimination. À la première lecture, on constate qu'il y a beaucoup de voeux pieux dans ce projet de loi. Or, afin de véritablement protéger le français au pays et au Québec, il va falloir que ce projet de loi ait des dents », conclut Denis Bolduc.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale au Québec, représente plus de 600?000 travailleurs et travailleuses.

SOURCE FTQ


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 22:40
L'Empire, Compagnie d'Assurance-Vie (l'« Empire Vie » ou la « société ») a annoncé aujourd'hui qu'elle émettra au Canada, par l'entremise d'un placement privé, un montant de 200 millions de dollars en débentures  subordonnées non garanties (les...

à 20:42
Dockwater BV (« Dockwater ») a le plaisir d'annoncer son partenariat avec ENGIE Fabricom (« Fabricom ») et DENYS NV (« Denys »), pour concevoir et construire l'installation de dessalement Dockwater qui fournira une eau de traitement durable au port...

à 19:45
La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) annonce qu'au terme des consultations locales concernant la négociation nationale et regroupée en centre de la petite enfance (CPE), les intervenantes en petite enfance qu'elles représentent ont voté à 95 %...

à 18:09
Participant à une rencontre avec la présidente du Conseil du trésor, madame Sonia LeBel, afin de relancer les négociations dans le but de renouveler les conventions collectives des travailleuses et des travailleurs en services éducatifs à la petite...

à 17:52
La Chambre de commerce du Montréal métropolitain invite les représentants des médias à assister à une conférence de Jean-François Routhier, commissaire au lobbyisme du Québec, le mercredi 22 septembre 2021 à 11 h 30. La causerie portera sur la forme...

à 17:15
Fidelity Investments Canada s.r.i. a annoncé aujourd'hui les distributions en espèces de septembre 2021 pour sa gamme de FNB factoriels Dividendes élevés, Faible volatilité, Grande qualité et Valeur, ainsi que ses FNB à revenu fixe et à revenu...



Communiqué envoyé le 15 juin 2021 à 14:24 et diffusé par :