Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Vacance et tourisme, Sports et loisir
Sujets : Première Nation, CPG, CFG

Le gouvernement du Canada et la Confédération des Mi'kmaq de l'Î.-P.-É. collaboreront pour protéger l'île Hog-le cordon d'îles


Une étude de faisabilité du projet de réserve de parc national sera menée

CHARLOTTETOWN, le 14 août 2019 /CNW/ - Le Canada abrite quelques-unes des dernières régions sauvages du monde. C'est pourquoi le gouvernement travaille avec les Canadiens et les Canadiennes d'un bout à l'autre du pays pour doubler la quantité de nature que nous protégeons sur nos terres et dans les océans. L'île Hog-le cordon d'îles est une chaîne d'îles-barrières qui s'étend sur 50 kilomètres le long de la côte nord-ouest de l'Île-du-Prince-Édouard. Les îles sont les dernières régions sauvages côtières de la province. Cet emblème de l'Île-du-Prince-Édouard est l'un des écosystèmes dunaires côtiers les plus importants de l'Est du Canada.

Aujourd'hui, la ministre de l'Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada, Catherine McKenna, ainsi que la chef Darlene Bernard, de la Première Nation de Lennox Island, et le chef Junior Gould, de la Première Nation Abegweit, ont annoncé une étude de faisabilité visant à établir une réserve de parc national sur l'île Hog-le cordon d'îles, au nord-ouest de l'Île-du-Prince-Édouard.

Cette chaîne d'îles abrite plusieurs espèces en péril telles que le pluvier siffleur, le vespertilion brun, le vespertilion nordique et le bourdon bohémien. Des espèces d'oiseaux menacées, notamment l'hirondelle de rivage, la paruline du Canada et l'engoulevent d'Amérique, vivent également dans l'île Hog-le cordon d'îles. 

Les Mi'kmaq de l'Île-du-Prince-Édouard ont des liens profonds avec l'île Hog-le cordon d'îles. Cet endroit est profondément lié à une tradition ancienne et continue d'utilisation du territoire mi'kmaq; il comprend d'importants sites culturels et archéologiques mi'kmaq, ainsi que des formations géologiques rares. Le mot mi'kmaq pour l'île Hog est Pitaweikek (bee-Dah-wey-gek), ce qui signifie « lieu de bouillon de thé ».

D'un océan à l'autre, la protection de la nature que nous aimons permettra non seulement de protéger notre santé et de bâtir des collectivités résilientes, mais aussi d'atténuer les effets dévastateurs des changements climatiques. Une réserve de parc national à l'Île-du-Prince-Édouard préservera l'île Hog-le cordon d'îles, son patrimoine culturel et la faune qui l'habite.

Citations

« Le gouvernement du Canada s'engage à doubler la superficie d'aires naturelles protégées sur terre et en mer au Canada afin de mieux rétablir les espèces en péril, combattre les changements climatiques et veiller à ce que les Canadiens et Canadiennes aient l'occasion de découvrir l'immense richesse de notre nature. Nous travaillons de concert avec la Confédération des Mi'kmaq de l'Île-du-Prince-Édouard pour protéger la nature de la province et pour en arriver à établir une réserve de parc national dans l'île Hog-le cordon d'îles. »

L'honorable Catherine McKenna
Ministre de l'Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada

« L'île Hog-le cordon d'îles est un lieu très spécial pour les Mi'kmaq. Nous proposons de protéger et de préserver ce lieu particulier, y compris sa nature et ses sites culturels. Nous espérons collaborer avec nos nombreux partenaires à l'atteinte de nos objectifs communs en matière de conservation. Cette proposition créera un héritage positif pour les Mi'kmaq, tous les insulaires et les générations futures de Canadiens et de Canadiennes. »

Chef Darlene Bernard
Première Nation de Lennox Island, Confédération des Mi'kmaq de l'Île-du-Prince-Édouard

« Les habitants de l'Île-du-Prince-Édouard accordent une grande valeur aux aires naturelles et fauniques. C'est grâce à de tels partenariats que nous pouvons conserver et mettre en valeur des secteurs qui revêtent une importance particulière. La Province se réjouit à la perspective de renforcer une relation respectueuse et coopérative avec les Mi'kmaq et Parcs Canada dans le cadre de ce processus. »

L'honorable Brad Trivers
Ministre de l'Environnement, de l'Eau et du Changement climatique, gouvernement de
 l'Île-du-Prince-Édouard

Les faits en bref

Liens connexes

SOURCE Parcs Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 13:24
Le gouvernement du Canada prend très au sérieux la santé et la sécurité des Canadiens de même que la protection de l'environnement. Le gouvernement s'emploie à promouvoir les moyens de transport propres et à faire en sorte que la population...

à 13:16
Des scientifiques du monde entier ont évalué les 78 systèmes hydrographiques des glaciers de montagne du globe et, pour la première fois, les ont classés par ordre d'importance pour les collectivités vivant en altitude, mais aussi leur vulnérabilité...

à 10:48
Les représentantes et représentants des médias sont priés de noter que la responsable solidaire en matière de transition économique et écologique, Ruba Ghazal, prend part à la 25e Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques à Madrid,...

à 10:27
La porte-parole libérale en matière d'agriculture et d'environnement, Mme Marie Montpetit, espère que la participation du ministre Benoît Charrette à la COP 25 en Espagne provoquera chez lui un éveil quant à l'urgence d'agir et lui permettra de...

à 10:09
Des mécanismes de financement climatique innovants peuvent accélérer la transition des pays en développement vers un avenir sobre en carbone et résilient aux changements climatiques, tout en bénéficiant à l'ensemble de la communauté internationale....

à 10:00
Une aide financière de 328 640 $ est accordée à la Ville d'Asbestos, dans le cadre du programme ClimatSol-Plus - volet 2, pour réhabiliter un terrain stratégique contaminé par les hydrocarbures pétroliers, situé au 175, rue du Roi. C'est ce qu'a...



Communiqué envoyé le 14 août 2019 à 08:45 et diffusé par :