Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Droit / Problèmes légaux, Lois fédérales et d'états, Actualité gouvernementale

La Loi sur les bons samaritains secourant les victimes de surdose entre en vigueur au Canada


La nouvelle loi prévoit l'immunité contre les accusations de possession simple pour les personnes qui composent le 911 dans le cas d'une surdose

OTTAWA, le 4 mai 2017 /CNW/ - Les surdoses d'opioïdes coûtent la vie à des milliers de Canadiens de tous âges, de tous les milieux et de tous les horizons. La crise des opioïdes continue d'avoir des effets dévastateurs pour des personnes, des familles et des collectivités. Un grand nombre de ces décès peuvent être évités si de l'aide médicale est reçue rapidement, mais des données probantes montrent que les témoins d'une surdose n'appellent souvent pas le 911 par crainte de la participation des services de police. C'est pourquoi le gouvernement du Canada a pris des mesures pour encourager et protéger les personnes qui sont témoins d'une surdose afin qu'elles puissent demander de l'aide et, en fin de compte, sauver des vies.

L'honorable Jane Philpott, ministre de la Santé, l'honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, et l'honorable Jody Wilson-Raybould, ministre de la Justice, ont annoncé aujourd'hui que la Loi sur les bons samaritains secourant les victimes de surdose a reçu la sanction royale et est passée en loi. La Loi offre une exonération contre des accusations de possession simple d'une substance contrôlée, ainsi que des accusations concernant la violation des conditions d'une mise en liberté conditionnelle, d'une ordonnance de probation, d'une peine conditionnelle ou d'une libération conditionnelle liées à une possession simple pour les personnes qui composent le 911 pour eux-mêmes ou une autre personne en surdose, ainsi que toute personne se trouvant sur les lieux à l'arrivée des services d'urgence.

La Loi est l'aboutissement du dépôt d'un projet de loi d'initiative parlementaire par le député Ron McKinnon, parrain du projet de loi et député de Coquitlam-Port Coquitlam.

La toxicomanie est une maladie qui exige des soins et de la compassion, comme tout autre problème de santé. Le gouvernement du Canada reconnaît le dévouement des premiers intervenants en tant qu'acteurs clés sur les premières lignes pour répondre à la crise des opioïdes. Au cours de la dernière année, le gouvernement fédéral a adopté une  nouvelle approche face à la politique sur les drogues en collaborant avec les collectivités, les provinces, les territoires et les principaux intervenants, y compris les experts en toxicomanie, la communauté médicale, les premiers intervenants, les groupes autochtones, et les organisations non gouvernementales, ainsi que les Canadiens qui l'ont vécu.

Le gouvernement du Canada est résolu à mettre en oeuvre une intervention exhaustive, concertée, empreinte de compassion et fondée sur des données probantes contre la crise nationale des opioïdes. Pour en savoir plus sur ce que le gouvernement du Canada fait pour combattre la crise des opioïdes, veuillez consulter Canada.ca/opioides.

Faits en bref

Citations
« Pendant une surdose, un appel au 911 peut souvent faire la différence entre la vie et la mort. Nous espérons que cette nouvelle loi, la protection légale qu'elle offre, contribuera à encourager les personnes qui vivent une surdose ou qui sont témoins d'une surdose à faire cet appel important et à sauver une vie. »
L'honorable Jane Philpott
Ministre de la Santé

« Protéger la vie des Canadiens est notre priorité la plus importante. Cette loi garantit que vous pouvez demander de l'aide lorsqu'une personne fait une surdose et que vous pouvez rester sur place pour lui offrir du soutien jusqu'à l'arrivée des intervenants d'urgence, grâce à une garantie d'immunité contre des accusations de possession simple de drogues illicites et certaines accusations connexes. »
Ralph Goodale
Ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

Liens connexes
Loi sur les bons samaritains secourant les victimes de surdose
Document d'information - La nouvelle Stratégie canadienne sur les drogues et autres substances 
Plan d'action sur les opioïdes
Déclaration conjointe sur les mesures visant à remédier à la crise des opioïdes

 

SOURCE Santé Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 03:00
Pour la première fois dans l'histoire de Stars of Science, l'émission de la Fondation du Qatar, le jury a décidé de faire passer les huit candidats à l'étape suivante - démontrant ainsi l'engagement de l'émission pour l'intégrité scientifique et...

20 oct 2020
Jubilant Therapeutics Inc., une société biopharmaceutique qui fait progresser les modulateurs à petites molécules pour répondre aux besoins médicaux non satisfaits en oncologie et en maladies auto-immunes, a annoncé aujourd'hui que trois nouveaux...

20 oct 2020
Les représentants des médias sont priés de noter que, devant l'impasse vécue par la FIQ à la table de négociation, la présidente de la FIQ, Nancy Bédard, participera à une action inusitée, accompagnée de Brigitte Pétrie, présidente du FIQ-SPSME. À...

20 oct 2020
Le Sommet mondial 2020 des jeunes scientifiques (WYSS) s'est tenu les 18 et 19 octobre 2020, à Wenzhou, dans la province de Zhejiang, et a rassemblé des représentants de 125 pays et régions et d'organisations internationales. Parmi les participants...

20 oct 2020
Le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, accepte la demande formulée au gouvernement par la présidente de la Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse, madame Régine Laurent, quant à...

20 oct 2020
Le premier ministre, François Legault, a tenu à féliciter l'ensemble des Québécois qui, en respectant les mesures, ont contribué à réduire la contagion de la COVID-19 et à stabiliser la situation dans notre réseau de la santé. La deuxième vague est...



Communiqué envoyé le 4 mai 2017 à 15:35 et diffusé par :