Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Nouvelles - Monde du travail, Sécurité publique, CPG

Personnel professionnel scolaire dans la rue - La négo secto à rythme d'escargot, c'est assez


TROIS-RIVIÈRES, QC, le 11 déc. 2023 /CNW/ - Plus de 700 membres de la Fédération des professionnelles et professionnels de l'éducation du Québec (FPPE-CSQ), en provenance de différentes régions, en grève se sont réunies au parc Champlain pour dénoncer le marasme dans lequel s'enfonce la négociation du personnel professionnel de l'éducation et du Front commun.

« La totalité des écoles publiques de la province est fermée à l'heure où on se parle, et pourtant, à la table sectorielle du personnel professionnel, on évite de parler des priorités syndicales. On dirait que Legault n'a pas eu le mémo de l'urgence de la situation en ce moment », dénonce Jacques Landry, président de la FPPE-CSQ.

« Les professionnel·les, comme tout le Front commun, sacrifient du salaire pour cinq jours de grève pour envoyer un message clair : c'est assez de voir les services professionnels et le réseau scolaire se détériorer, la limite de ce que le personnel en place peut pédaler pour compenser est dépassée, on n'en peut plus. Nous avons besoin d'un redressement important des conditions pour attirer des pros en renfort auprès des élèves », mentionne Alexandra Vallières, présidente du Syndicat des professionnelles et professionnels de l'éducation du Coeur et du Centre-du-Québec (SPPECCQ-CSQ).

Des solutions à l'exode des pros vers le privé qui restent lettre morte

« On l'a vu dans les journaux, un nombre jamais vu de pros ont quitté depuis les derniers mois. Ça fait des mois que le téléphone ne dérougit plus chez nous, plusieurs professionnels (40 %, selon un récent sondage) nous disent qu'ils attendent l'issue de la négociation pour prendre une décision à savoir s'ils restent ou s'ils partent vers le privé. C'est la négociation de la dernière chance pour plusieurs », déplore Jacques Landry.

Pourtant, les équipes de négociation de la FPPE-CSQ proposent des solutions concrètes aux tables sectorielles pour améliorer le sort des pros de l'éducation. Ces solutions ne reçoivent que très peu d'écho de la partie patronale.

La FPPE-CSQ propose entre autres :

Les pros solidaires de leurs collègues du Front commun

La FPPE-CSQ fait partie du Front commun, un mouvement historique regroupant 420 000 travailleuses et travailleurs du secteur public qui méritent toutes et tous de voir leurs conditions de travail s'améliorer et leur pouvoir d'achat demeurer intact.

« Après des offres dérisoires qui garantissent l'appauvrissement des travailleur·euses qui se dévouent pour les services publics, le gouvernement est entièrement responsable de la tenue de ces cinq journées de grève supplémentaires. Nous sommes dans la rue pour qu'il saisisse toute l'urgence de la situation et qu'il se mette à véritablement négocier », conclut Jacques Landry.

Profil du SPPECCQ-CSQ

Le Syndicat du personnel professionnel de l'éducation du Coeur et du Centre-du-Québec (SPPECCQ-CSQ) représente près de 1000 professionnel·les de l'éducation des centres de services scolaires Chemin-du-Roy, de la Riveraine, de l'Énergie, des Bois-Francs et des Chênes.

Profil de la FPPE-CSQ

La Fédération des professionnelles et professionnels de l'éducation du Québec (FPPE-CSQ) représente 19 syndicats regroupant 12 500 membres répartis dans la quasi-totalité des centres de services scolaires et des commissions scolaires du Québec, francophones, anglophones, Crie et Kativik. Elle compte, parmi ses membres, différentes catégories de personnel dans les secteurs administratif (ingénieur·es, analystes, agent·es de développement, etc.), pédagogique (conseiller·ères pédagogiques, bibliothécaires, etc.) et dans les services directs aux élèves (psychologues, psychoéducateur·rices, orthophonistes, conseiller·ères d'orientation, orthopédagogues, etc.). 

Préférence de communication par cellulaire ou texto, merci.

SOURCE Fédération des professionnelles et professionnels de l'éducation du Québec (FPPE-CSQ)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 18:35
...

à 17:52
Les résultats démontrent un bilan renforcé et des progrès à l'égard de priorités stratégiques clés Points saillants de l'exercice Un BAIIA ajusté de 458,7 millions de dollars, comparativement à 441,0 millions de dollars en 2022.Des flux de trésorerie...

à 16:10
La présentation des résultats de 2022 et 2023 respecte dorénavant les nouvelles normes comptables pour les contrats d'assurance (IFRS 17) et les instruments financiers (IFRS 9). Les résultats de 2021 n'ont pas été retraités et sont présentés...

à 16:04
Franklin Templeton Canada annoncé aujourd'hui les distributions en espèces de certains FNB et de certaines séries de FNB de fonds communs de placement offerts aux investisseurs canadiens. Comme détaillé au tableau ci-dessous, les détenteurs de parts...

à 16:00
Le gouvernement du Canada, le gouvernement du Québec et la Ville de Shawinigan invitent les représentantes et représentants des médias à une conférence de presse portant sur les grandes lignes d'un partenariat novateur pour accélérer la construction...

à 15:36
En lien avec le décès d'une policière de la Sûreté du Québec, le 27 mars 2023, à Louiseville, la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) rend publiques les conclusions de son enquête sur cet accident du...



Communiqué envoyé le et diffusé par :