Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujet : CFG

Pénuries de main-d'oeuvre et élections fédérales - déconnexion entre le discours politique et la réalité économique


MONTRÉAL, le 15 sept. 2021 /CNW Telbec/ - La présente campagne électorale, qui se déroule au moment où le Canada doit penser l'après-pandémie, représentait l'occasion idéale pour les formations politiques de proposer de nouvelles façons de penser le développement économique et de revisiter nos politiques de main-d'oeuvre. Or, force est de constater, en analysant les différentes plateformes électorales, qu'elles ont malheureusement toutes échoué à ce chapitre, déplore Mia Homsy, présidente-directrice générale de l'Institut du Québec. L'exemple le plus patent : les trois principaux partis ont amorcé la campagne en promettant chacun à leur façon de créer un million d'emplois alors que le nombre de postes à combler augmente dans plusieurs régions et pour plusieurs professions. De telles promesses avaient sans doute leur raison d'être à l'époque où le taux de chômage fracassait des records au Canada mais elles sont aujourd'hui déconnectées de la réalité. Face aux défis de 2021, les politiciens auraient plutôt intérêt à proposer une nouvelle vision du développement économique qui place l'employabilité, la formation tout au long de la vie et le développement des compétences de la main-d'oeuvre au coeur de leurs engagements. »

Les effets du vieillissement de la population se font sentir et provoquent un resserrement du marché travail au Canada, mais surtout au Québec. Ce phénomène se traduit surtout par une hausse du nombre de personnes âgées par travailleur, une baisse du bassin de travailleurs potentiels dans plusieurs régions et professions, et une pression additionnelle sur les réseaux de santé et les finances publiques. À cela, s'ajoute une accélération du virage numérique qui engendre une véritable course à l'acquisition de nouveaux talents et de compétences numériques.

Pour faire le point sur la place réservée aux enjeux de main-d'oeuvre dans la présente campagne, l'Institut du Québec a passé en revue les engagements des principaux partis politiques sur cette question. Globalement, cette analyse révèle que ces propositions demeurent encore bien ancrées dans une vision traditionnelle du développement économique basée sur la création d'emploi comme finalité absolue. Bien que certaines promesses tentent de répondre aux nouveaux défis de la main-d'oeuvre, elles demeurent  dans l'ensemble bien trop timides face à l'urgence d'agir et à l'ampleur des enjeux.

Exemples de mesures que l'Institut du Québec aurait aimé voir débattues au cours de cette campagne :

« Bien que les plateformes du Parti libéral du Canada et du Bloc Québecois soient celles qui montrent la meilleure compréhension des enjeux de main-d'oeuvre, elles ne présentent aucune réelle modernisation de la vision économique et ne proposent rien de nouveau sur ces enjeux. Rien n'indique que la formation tout au long de la vie, le développement des compétences des travailleurs et la gestion des pénuries de main-d'oeuvre seront dorénavant intimement liés au développement économique. Et pourtant, c'est la seule façon de traverser une décennie de stagnation du bassin de travailleurs potentiels avec le moins de conséquences sur l'économie et les services publics », conclut Mia Homsy.

Pour en savoir plus

Téléchargez la note Pénuries de main-d'oeuvre, vieillissement, et transition numérique: La vision économique des principaux partis politiques n'est pas adaptée aux défis de notre époque.

À propos de l'Institut du Québec
L'Institut du Québec est un organisme à but non lucratif qui publie des recherches et des études sur les enjeux socioéconomiques contemporains du Québec. Il vise à fournir aux autorités publiques, au secteur privé et à la société civile les outils nécessaires pour prendre des décisions éclairées, et ainsi contribuer à bâtir une société plus dynamique et prospère.
www.institutduquebec.ca | @InstitutduQC

SOURCE Institut du Quebec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 00:00
Qynapse, entreprise de technologie médicale qui commercialise une plate-forme logicielle de neuroimagerie des troubles du système nerveux central (SNC) alimentée par intelligence artificielle (IA), lève le voile sur sa nouvelle identité de marque,...

19 sep 2021
La CDPQ se joint au consortium Sydney Transport Partners (STP) afin d'acquérir les actions restantes de WestConnex du gouvernement de Nouvelle-Galles-du-Sud pour la somme de 11,1 G$ AU WestConnex est une autoroute essentielle de 70 km qui relie...

19 sep 2021
la Fédération Africaine Canadienne de l'Économie (FACE) invite les membres de la communauté noire du Canada à participer massivement à l'élection du 20 septembre prochain en faisant connaître leur choix et leur vision en ce qui a trait à l'avenir du...

17 sep 2021
JAKARTA, Indonésie, 18 septembre 2021 /PR Newswire/ - PT Bank Rakyat Indonesia (Persero) Tbk (IDX: BBRI) a élaboré des stratégies visant à accélérer l'écosystème d'ultra-micro-entreprises en Indonésie, suite à la création officielle des...

17 sep 2021
Binance, le premier fournisseur mondial d'infrastructures et d'écosystèmes de blockchains et de cryptomonnaies, a renforcé son équipe chargée des enquêtes et de l'audit en s'adjoignant les services de Nils Andersen-Röed, qui travaillait auparavant...

17 sep 2021
Reprise des négociations pour : Société : Canna 8 Investment Trust Symbole à la Bourse de croissance TSX : RCR.P Les titres : Non Reprise (HE) : 09 h 30 9/20/2021 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les...



Communiqué envoyé le 15 septembre 2021 à 06:00 et diffusé par :