Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé, Le Covid-19
Sujets : Enfance, Économie, Première Nation, CFG, DEI

Services de garde à 10 $ par jour pour les familles canadiennes


OTTAWA, ON, le 21 avril 2021 /CNW/ - Trop de familles au Canada peinent à accéder à des services de garde abordables, inclusifs et de qualité. C'est autant un enjeu économique qu'un enjeu social. Sans services de garde, les parents, et surtout les femmes, ne peuvent pas participer pleinement à l'économie, et la pandémie mondiale de COVID-19 a mis ces enjeux à l'avant-plan. Dans le cadre de notre engagement à favoriser une relance qui inclut toute la population, le gouvernement du Canada veut s'assurer que des places dans des garderies réglementées abordables et de qualité sont offertes à toutes les familles qui en ont besoin.

Le premier ministre Justin Trudeau a souligné aujourd'hui que le budget de 2021 prévoit d'atteindre d'ici cinq ans l'objectif de services de garde d'enfants à 10 $ par jour en moyenne. En mettant sur pied un système d'apprentissage et de garde des jeunes enfants, nous pourrons rendre la vie plus abordable pour les familles canadiennes, créer de nouveaux emplois, faire croître la classe moyenne, accroître la participation des femmes au marché du travail et favoriser une forte croissance économique d'un bout à l'autre du pays.

Le gouvernement fédéral travaillera en collaboration avec ses partenaires provinciaux, territoriaux et autochtones pour établir ce système pancanadien d'apprentissage et de garde d'enfants soutenu par les communautés. Le gouvernement investira 30 milliards de dollars sur cinq ans, et au moins 9,2 milliards de dollars chaque année par la suite. D'ici la fin de 2022, ce nouveau programme permettrait de réduire en moyenne de 50 % les frais payés par les parents dont les enfants occupent une place en garderie réglementée, partout à l'extérieur du Québec. Le Québec a déjà fait preuve de leadership en instaurant son propre réseau de garderies abordables, mais la province recevra tout de même sa part du financement pour qu'elle puisse améliorer son réseau. Le gouvernement du Canada travaillera également en collaboration avec les provinces et les territoires pour que les éducatrices à la petite enfance aient les occasions de formation et de perfectionnement nécessaires à leur épanouissement et au développement d'un système de garde d'enfants qui est profitable à tous les Canadiens.

Cet investissement s'inscrit dans la foulée du travail que fait déjà le gouvernement afin de rendre la vie plus abordable pour les familles et d'offrir aux enfants le meilleur départ possible dans la vie. Des programmes comme l'Allocation canadienne pour enfants, qui met de l'argent directement dans les poches des parents pour les aider à payer les dépenses supplémentaires que représente l'éducation des enfants, ont déjà permis de soutenir ceux qui en avaient le plus besoin. Cependant, étant donné que dans certaines villes du pays les frais de garde d'enfants sont presque aussi élevés que les paiements de loyer ou d'hypothèque, nous savons qu'il faut en faire plus. Cet investissement permettra de créer de nouvelles possibilités pour les familles canadiennes et donnera l'occasion aux parents, et en particulier aux mères, de retourner sur le marché du travail.

L'établissement d'un système pancanadien d'apprentissage et de garde des jeunes enfants favorisera la création d'emplois et la croissance économique, accroîtra la participation des femmes au marché du travail et offrira à chaque enfant au Canada un meilleur départ dans la vie. Cette initiative s'inscrit dans notre plan visant à faire croître la classe moyenne et à aider les gens qui travaillent fort à en faire partie.

Citations

« Sans services de garde, les parents canadiens ne peuvent pas travailler. L'annonce d'aujourd'hui vise autant à répondre à leurs besoins qu'à placer nos enfants sur la voie de la réussite, et ce, pour les générations à venir. En investissant dans l'apprentissage des jeunes enfants et en établissant un réseau pancanadien de garderies, nous allons rendre la vie plus abordable pour les familles, créer des emplois, renforcer notre économie, ramener les femmes sur le marché du travail et faire croître la classe moyenne. Nous y parviendrons. »
-- Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

« La COVID-19 a jeté une lumière crue sur une réalité que les femmes connaissent depuis longtemps : sans service de garde d'enfants, les parents - habituellement les mères - ne peuvent pas travailler. La fermeture de nos écoles et de nos garderies a réduit la participation des femmes à la population active à son plus bas niveau depuis plus de deux décennies. Tout le spectre politique s'entend pour dire que l'apprentissage et la garde des jeunes enfants constituent la politique économique nationale dont nous avons besoin aujourd'hui. C'est une infrastructure sociale qui stimulera l'emploi et la croissance. C'est une politique économique féministe. C'est une politique économique très sensée. »
-- L'hon. Chrystia Freeland, vice-première ministre et ministre des Finances

« Les services de garde ne sont pas un luxe, ils sont une nécessité. La dernière année a amplement démontré que des services de garde d'enfants abordables, accessibles, inclusifs et de qualité sont nécessaires, et ce, dès maintenant. Les chefs de file des secteurs privé et social et du milieu syndical s'entendent tous pour dire qu'un système pancanadien d'apprentissage et de garde des jeunes enfants permettra de favoriser la croissance économique, d'aider les femmes à retourner sur le marché du travail et de donner à chaque enfant au Canada le meilleur départ possible dans la vie. Ensemble, je sais qu'on peut y arriver. »
-- L'hon. Ahmed Hussen, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social

Faits saillants

Liens connexes

Ce document se trouve également à l'adresse : http://pm.gc.ca

SOURCE Cabinet du Premier ministre du Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 20:35
Le CN a annoncé aujourd'hui qu'à l'issue de l'examen de diligence raisonnable de confirmation, il a soumis au conseil d'administration du Kansas City Southern (« KCS »)...

à 20:30
Dans le cadre de ses Assises 2021, l'Union des municipalités du Québec (UMQ) a honoré, lors d'une soirée gala qui s'est déroulée aujourd'hui en format virtuel, les 13 projets lauréats de la 16e édition du mérite Ovation municipale. Un seul projet a...

à 19:10
La nécessité de disposer d'études plus efficaces se fait de plus en plus sentir et, désormais, plus de 100 entreprises rationalisent la gestion et le suivi des essais avec Veeva Vault CTMS. Des entreprises et des organisations mondiales à croissance...

à 18:25
Wipro Limited , société mondiale de premier plan spécialisée dans les technologies de l'information, la consultance et les services de processus d'affaires, a annoncé aujourd'hui avoir obtenu la spécialisation avancée Microsoft Windows Virtual...

à 17:50
Starlight Investments Capital LP (« Starlight Capital »), au nom de la Starlight Hybrid Global Real Assets Trust (la « Fiducie »), a annoncé aujourd'hui les états financiers de la Fiducie pour la période de trois mois terminée le 31 mars 2021. FAITS...

à 17:43
Power Corporation du Canada (Power Corporation ou la Société) a annoncé aujourd'hui ses résultats pour le trimestre clos le 31 mars 2021. Power Corporation Résultats...



Communiqué envoyé le 21 avril 2021 à 09:28 et diffusé par :