Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Économie, Plaidoyer (politique), CPG

Le RFSPI déplore que le gouvernement privilégie une nouvelle fois une firme étrangère au détriment des entreprises québécoises


MONTRÉAL, le 14 août 2020 /CNW Telbec/ - Dans un contexte où l'achat local est valorisé et requiert un soutien ciblé des entreprises québécoises et canadiennes, le Regroupement des firmes de services professionnels indépendantes (RFSPI) déplore que le gouvernement se targue de soutenir une nouvelle fois une entreprise étrangère qui, à terme, accentuera la compétition pour le talent québécois sans toutefois créer une richesse durable pour la province.

L'annonce faite hier par M. Jean Boulet, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, est une occasion manquée de soutenir une ou plusieurs entreprises québécoises dans le développement des compétences de leurs employés, afin de favoriser l'essor et l'expansion de celles-ci. En préférant utiliser des subventions aux fins d'attirer des entreprises étrangères dans un secteur opérant dans une situation de plein emploi, le gouvernement affaiblit non seulement les entreprises locales, mais aussi l'économie du Québec.

Depuis maintenant plus de 10 ans, le Québec vit une situation de plein emploi dans le secteur des services professionnels, notamment en technologie et en transformation numérique. Loin de favoriser la création d'emploi, l'annonce faite hier favorisera le déplacement des emplois d'une firme vers une autre et accentuera la pression chez les entreprises locales.

Le Québec regorge de firmes pouvant accompagner les entreprises dans leur transformation numérique, et ce, dans toutes les régions. Que ce soit au niveau de la mise en place de plateforme et de stratégie de commerce électronique, d'automatisation des processus ou d'intégration de la chaîne de valeur, les firmes de consultation d'ici ont l'expertise nécessaire. Loin de redouter la compétition internationale, que nous accueillons positivement avec l'envie d'en découdre, c'est plutôt la mauvaise compréhension du marché de notre propre gouvernement qui est inacceptable. Encore une fois, il manque une opportunité de montrer son soutien envers les entreprises locales et indépendantes et d'appuyer les principes qu'il prône jour après jour par des actions concrètes.

Plutôt que de subventionner des entreprises étrangères dont l'effet ne sera que d'accroître la guerre des talents, le gouvernement devrait tout d'abord définir un programme d'aide directe aux entreprises nécessitant une transformation et inciter ces dernières à avoir recours au talent local. Ensuite, le gouvernement devrait accepter l'invitation du RFSPI de réfléchir sur la place des services professionnels indépendants dans l'économie québécoise et des politiques d'achat local au sein même de l'appareil gouvernemental. Finalement, le gouvernement devrait orienter ses subventions vers une valorisation des emplois bleus.

À propos de RFSPI

Réunissant 225 firmes de services professionnels indépendantes en comptabilité, en relations publiques, en communication, en gestion, en publicité, en opérations, en recrutement, en technologies, en ressources humaines, en droit et en stratégie, le RFSPI souhaite jouer un rôle prépondérant dans la relance de l'économie québécoise. Le RFSPI constitue une voix forte et rassembleuse de l'industrie des services professionnels de direction et de propriété québécoise. Pour en savoir plus : firmesindependantes.com

SOURCE Regroupement des firmes de services professionnels indépendantes (RFSPI)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 13:15
Diagnos inc. (« DIAGNOS » ou la « Société ») (Bourse de croissance TSX: ADK) , un chef de file dans la détection précoce des problèmes de santé critiques grâce à l'utilisation de l'intelligence artificielle (IA), est heureux d'annoncer les...

à 13:00
Le 18 septembre 2020, à la suite d'une demande déposée par l'Autorité des marchés financiers (l'« Autorité »), le Tribunal administratif des marchés financiers (le « TMF ») a imposé une pénalité administrative de 12 500 $ à l'encontre de David...

à 12:28
K?  Comptes  semestriels consolidés non auditésLa consolidation porte sur Adomos et ses filiales : Selectaux, Adominvest, Adominvest 2, Adomos Placement et Adomos Gestion Immobilière. S1 2020 S1 2019 Variation Produits d'exploitation 4 576 5 759 NS...

à 12:27
Les gouvernements du Canada et du Nunavut travaillent en étroite collaboration afin de veiller à ce que les familles aient accès à des services d'apprentissage et de garde de grande qualité, sûrs et abordables pour leurs jeunes enfants ainsi que pour...

à 12:10
Le 27 septembre, Hisense a dominé le marché de la télévision chinoise sur le plan des parts de marché pour la 16e année consécutive et a annoncé son partenariat avec Gong Li en tant qu'ambassadrice mondiale de la marque, quelques jours après la...

à 12:00
La santé numérique - l'utilisation de technologies numériques pour améliorer la conception de...



Communiqué envoyé le 14 août 2020 à 14:47 et diffusé par :