Le Lézard
Classé dans : Les affaires, L'environnement, Transport, Le Covid-19
Sujets : Ententes financières, Enjeux environnementaux, Politique environnementale, CFG

Les petites entreprises canadiennes créent des solutions innovantes pour aider à réduire la pollution plastique dans nos océans


OTTAWA, le 9 juin 2020 /CNW/ - Le gouvernement du Canada reste résolu à trouver des solutions novatrices pour protéger nos océans contre les effets négatifs de la pollution par le plastique. Plus de huit millions de tonnes de plastique se retrouvent dans les océans du monde chaque année, y compris des engins de pêche perdus et abandonnés, également connus sous le nom d'engins fantômes. Les milliards de déchets plastiques, comme les engins fantômes, nuisent aux animaux marins comme les baleines et les tortues, à l'environnement côtier et marin, ainsi qu'aux stocks de pêche mondiaux.

Aujourd'hui, la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, l'honorable Bernadette Jordan, a annoncé que quatre petites entreprises canadiennes recevront des subventions pour étendre leur travail innovant visant à réduire au minimum la pollution par le plastique, en recyclant les équipements de pêche et d'aquaculture, et en adaptant et recyclant les engins de pêche abandonnés en produits biodégradables utiles. De telles initiatives devraient profiter à tous les Canadiens pour des générations.

Le financement de plus de 2 millions de dollars fait partie de la deuxième phase des défis nationaux en matière de plastique, lancés dans le cadre du programme Solutions innovantes Canada, et qui a invité les petites entreprises canadiennes à développer des technologies innovantes pour réduire les déchets plastiques et maintenir la circulation de ressources précieuses dans notre économie. Les défis de Pêches et Océans Canada en matière de plastique portaient spécifiquement sur les innovations « créées par les Canadiens », pour protéger les milieux marins et la faune, et pour favoriser une prospérité économique durable pour les générations futures.

Les petites entreprises suivantes bénéficieront d'un financement continu pour mettre en place leurs projets :

L'annonce d'aujourd'hui s'inscrit dans le prolongement de l'engagement pris par le gouvernement du Canada en 2019 d'interdire les plastiques à usage unique néfastes dès 2021.

Citations

« Alors que nous affrontons cette pandémie, je suis fière de soutenir les petites entreprises locales partout au Canada, pour leur permettre de poursuivre leur important travail d'innovation visant à concevoir de véritables solutions, qui aideront à réduire les effets environnementaux négatifs du plastique sur nos océans. Les entreprises Ashored Innovations Inc, Goodwood Plastic Product Ltd, Plantee Bioplastics Inc et Ocean Legacy Technologies montrent comment les entreprises canadiennes peuvent montrer la voie à suivre pour garder nos océans propres, les mammifères marins en sécurité, et les économies locales en mouvement constant ».  
-L'honorable Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« En ces temps difficiles de la crise sanitaire de COVID-19, l'attention nationale se porte à juste titre sur les soins aux personnes et à l'économie, mais en arrière-plan, le défi visant à réduire les répercussions des activités commerciales sur les océans et les mammifères marins demeure. Grâce à ce financement, Ashored est en mesure de maintenir son équipe au travail alors que nous passons à l'étape suivante du développement de notre système de pêche (ROC) pour l'utilisation dans la pêche au casier. Ashored mènera des activités de recherche et développement, élaborera des prototypes, et mettra à l'essai ces nouvelles technologies avec les pêcheurs, en vue de s'assurer qu'elles répondent aux normes requises pour fonctionner de manière fiable dans les conditions océaniques difficiles de la côte est du Canada ».
-Aaron Stevenson, co-fondateur et PDG de Ashored Innovations Inc.

« Cette subvention nous permettra, à Goodwood Plastic Product, d'investir dans notre équipement de fabrication et de l'améliorer afin de traiter et de manipuler davantage de filets et de cordes de pêche en fin de vie, et de fournir une solution rentable et évolutive pour recycler ces types de matériaux, et leur donner ainsi une seconde vie en les transformant en bois synthétique. Notre bois synthétique est un matériau sûr et écologique qui durera plus longtemps et sera plus performant que les matériaux traditionnels dans les zones humides et à fort trafic comme les quais, les embarcadères, les marinas, et les ports ».
-Dan Chassie, propriétaire de Goodwood Plastic Product

« À Plantee Bioplastics, nous sommes heureux de poursuivre nos travaux sur le développement d'engins de pêche commerciale biodégradables afin d'aider à atténuer les effets négatifs des engins de pêche non biodégradables sur l'environnement aquatique. L'équipe de Plantee croit en la préservation de nos ressources naturelles pour les générations futures. Grâce à l'utilisation de bioplastiques, la société Plantee Bioplastics développe une solution durable pour les engins de pêche non biodégradables qui peuvent être facilement fabriqués en utilisant les machines existantes. Le financement permettra à Plantee Bioplastics de réduire ou d'éliminer le problème des engins de pêche fantômes et de la pollution du plastique dans l'océan, en nous permettant d'être le fer de lance du développement de prototypes d'engins de pêche commerciaux biodégradables, tels que les étiquettes à poisson, les sacs d'aliments pour animaux, les lignes et les filets ».
-L'équipe de Plantee Bioplastics Inc.: Praphulla (PDG et co-fondateur), Prashant Agrawal (OSC et co-fondateur), et Richard Chen (conseiller scientifique et stratégique, co-fondateur)

« Cet investissement aidera Ocean Legacy Technologies à mettre au point une petite chaîne de traitement, qui se concentrera sur le traitement de certains équipements de pêche abandonnés tels que les paniers à huîtres, les cordes, les filets, et les débris marins en général. Beaucoup de ces matériaux, qui étaient autrefois considérés comme des déchets, seront désormais récupérés et recyclés en granulés de plastique utilisables pour une fabrication ultérieure. Ce programme unique renforcera la capacité de nos communautés côtières non seulement à récupérer et à recycler les matériaux, mais aussi à fournir des solutions pratiques aux Canadiens, pour qu'ils puissent exercer et mettre en oeuvre l'économie circulaire du plastique au Canada. Cet investissement envoie un message fort selon lequel le Canada est un leader dans la lutte contre la pollution plastique, grâce à des mesures globales et d'atténuation. Il est possible de résoudre la crise de la pollution plastique et nous, à Ocean Legacy, nous nous réjouissons d'être en mesure de poursuivre ce travail important, ensemble et dans tous les secteurs ».
-Chloe Dubois, co-fondatrice et PDG, Ocean Legacy Technologies

Faits en bref

Lien connexe

Restez branchés

SOURCE Pêches et Océans Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

23 jan 2021
Alors que la recrudescence de la COVID-19 se poursuit au Canada, nous surveillons un ensemble d'indicateurs épidémiologiques pour déterminer où la transmission de la maladie est la plus forte, où elle se propage ainsi que ses répercussions sur la...

23 jan 2021
Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, au Québec, font état de 1 685 nouveaux cas pour la journée d'hier, pour un nombre total de 252 176 personnes infectées. Parmi celles-ci, 225 245 sont rétablies. Elles font également état de...

23 jan 2021
Aujourd'hui, IKEA Canada a le plaisir de rouvrir ses portes à ses clients de Winnipeg. Conformément aux nouveaux règlements du Manitoba, le détaillant rouvre donc ses portes avec une capacité limitée à 250 visiteurs. Le restaurant IKEA et le bistro...

23 jan 2021
Le député d'Hochelaga-Maisonneuve et responsable pour Québec solidaire en matière de travail, Alexandre Leduc, demande au ministre Jean Boulet de s'engager à inscrire les troubles d'adaptation et de dépression découlant d'un épuisement professionnel...

23 jan 2021
Gonflé-es à bloc, les travailleuses et travailleurs en intervention communautaire de la région de Montréal manifesteront pour revendiquer une prime COVID-19 satisfaisante pour l'ensemble du secteur communautaire. Déjà sous-payé-es et exerçant dans...

23 jan 2021
Une importante étape dans la lutte contre la pandémie de COVID-19 a été franchie aujourd'hui par l'Institut de Cardiologie de Montréal (ICM), qui rendait publics les résultats de l'étude COLCORONA sur la prévention de la morbidité et de la mortalité...



Communiqué envoyé le 9 juin 2020 à 13:57 et diffusé par :