Le Lézard
Classé dans : Santé, Sports et loisir
Sujets : Droit / Problèmes légaux, Politique intérieure, CPG

Studio de santé sans permis - Puregym plaide coupable


QUÉBEC, le 10 oct. 2019 /CNW Telbec/ - L'Office de la protection du consommateur annonce que le centre de conditionnement physique Puregym (9316-0950 Québec inc.) a plaidé coupable, le 17 juin 2019, à une accusation portée en vertu de la Loi sur la protection du consommateur. L'entreprise devra payer 2 500 $ d'amende.

L'Office lui reprochait d'avoir exercé, en février 2018, des activités de studio de santé au 362, avenue Kegaska, à Sept-Îles, sans détenir le permis requis.  

Des règles particulières pour les studios de santé
La Loi sur la protection du consommateur désigne comme des studios de santé les établissements qui fournissent des biens ou des services destinés à aider une personne à améliorer sa condition physique par le contrôle de son poids, un traitement, une diète ou de l'exercice. Le commerçant qui exploite un studio de santé, par exemple un centre d'entraînement (conditionnement physique, musculation, CrossFit, etc.) ou une clinique de contrôle du poids, est tenu de respecter certaines règles spécifiques visant à protéger le consommateur. Ces règles précisent les exigences liées au contenu du contrat et aux paiements. Elles encadrent également les conditions d'annulation du contrat et les pénalités.

En outre, le commerçant qui exploite un studio de santé doit être titulaire d'un permis délivré par l'Office et fournir un cautionnement de 20 000 $ pour chacun de ses établissements. Ce cautionnement sert à garantir le respect de la loi et peut être utilisé pour dédommager les consommateurs en cas de fermeture de l'entreprise.

Le site Web de l'Office : un outil incontournable
Vous trouverez de l'information sur une foule de sujets de consommation dans le site Web de l'Office. Il comprend des conseils et des renseignements utiles pour les consommateurs et les commerçants qui font des affaires au Québec. Il s'agit aussi d'un outil pratique que vous pouvez consulter sur votre appareil mobile lorsque vous êtes en magasin.

 

Source : Service des communications

Pour renseignements :

Charles Tanguay


418 643-1484, poste 2254

 

SOURCE Office de la protection du consommateur


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

24 fév 2020
L'avis de rappel d'aliments diffusé le 7 février 2020 a été mis à jour et comprend des renseignements supplémentaires sur le produit.  Ces renseignements supplémentaires ont été obtenus au cours de l'enquête sur la salubrité des aliments effectuée...

24 fév 2020
Bioventus, un leader mondial des solutions orthobiologiques, a salué les 25 années de guérisons osseuses avérées grâce à son Système EXOGEN de guérison osseuse par ultrasons. EXOGEN utilise des ultrasons pulsés de faible intensité (low-intensity...

24 fév 2020
Giant Tiger Stores Limited procède au rappel de profiteroles et éclairs congelés de marque Celebrate parce que ces produits pourraient être contaminés par la bactérie Salmonella. Les consommateurs ne doivent pas consommer les produits visés par le...

24 fév 2020
L'Association médicale canadienne (AMC) estime que les modifications proposées à la Loi sur l'aide médicale à mourir constituent une avancée prudente en réponse à la décision Truchon-Gladu. Nous soutenons les efforts déployés pour continuer à offrir...

24 fév 2020
L'aide médicale à mourir (AMM) est une question complexe et profondément personnelle. L'honorable David Lametti, ministre de la Justice et procureur général du Canada, l'honorable Patty Hajdu, ministre de la Santé, et l'honorable Carla Qualtrough,...

24 fév 2020
La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) profite du dépôt par le NPD d'un projet de loi sur la mise en place d'un régime d'assurance médicaments pour inviter le gouvernement fédéral à prendre la balle au bond et à aller de...



Communiqué envoyé le 10 octobre 2019 à 10:00 et diffusé par :