Le Lézard
Classé dans : Transport, Vacance et tourisme
Sujets : Salon commercial, Gouvernement européen, Politique commerciale, Plaidoyer (politique)

47ème Congrès annuel d'Aircraft Engineers International, Berlin, Allemagne, 8-11 octobre 2019 : L'auto-règlementation s'est avérée fatale


BERLIN, 8 octobre 2019 /PRNewswire/ -- Pour l'aviation, 2019 a été une année tragique avec la perte de centaines de vies. Il est également tragique que, suite aux accidents du Boeing 737-max, des questions importantes concernant la relation entre les régulateurs et ceux qu'ils règlementent ont été soulevées.

Dans le cadre du congrès annuel de cette année, des ingénieurs et techniciens de maintenance de quatre continents évoqueront leurs graves inquiétudes, à savoir que les régulateurs sont devenus bien trop proches de ceux qu'ils règlementent.

Les points à l'ordre du jour de cette année couvriront également :

Aux États-Unis, la Federal Aviation Administration (FAA) a un historique bien documenté et turbulent d'accusations d'être devenue ce qu'on appelle une « agence capturée »:

Le recours systématique à l'Organization Designation Authority (ODA) de la FAA où la FAA accorde l'autorité de délégué aux organisations ou sociétés s'est avérée comporter de sérieuses lacunes.

Ce problème ne se limite pas à l'Europe. En raison du comportement de l'AESA, il est de plus en plus difficile de voir une ligne de démarcation entre l'agence et l'industrie qu'elle est censée règlementer.

Ce n'est pas seulement l'industrie aéronautique qui devra faire face aux conséquences d'accidents mortels et d'incidents graves de plus en plus fréquents, mais aussi ses passagers non avertis. Si les régulateurs continuent de créer un environnement règlementaire où la direction des compagnies aériennes est autorisée à adopter une politique de profit à n'importe quel prix, d'autres accidents du type B737-Max risquent malheureusement de se produire.

L'auto-règlementation n'améliorera pas la sécurité, au contraire, elle la compromettra. Les régulateurs sont là pour servir l'intérêt public et non pas l'intérêt des entreprises. Les régulateurs doivent veiller à ne pas s'appuyer sur des relations douillettes et recommencer à gouverner strictement ceux qu'ils sont censés règlementer.

Aircraft Engineers International dit « NON » à l'auto-réglementation et « NON » à la recherche de profits.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur : www.airengineers.org.

 


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 00:45
Mercredi 01/12/2021 Gros lot de LOTTO 6/49 estimé à 6 millions $14, 17, 27, 34, 36 & 42 . No comp 08. Lot garanti de LOTTO 6/4901349941-06 ONTARIO 492, 5, 10, 12, 24 & 48. No comp. 30. POKER LOTTO Main gagnante: 8-S, K-D, K-C, K-H, 4-H. Légende: C...

1 déc 2021
Hurtigruten Expeditions, le chef de file mondial des voyages d'exploration, fera don de 1 % de toutes les réservations faites en Amérique du Nord en novembre et en décembre pour l'Alaska et les Galápagos à l'Alaska Wilderness League et à...

1 déc 2021
MrRex, un casino mondial en ligne, a annoncé son ouverture officielle aujourd'hui. Hébergé sur la plateforme Aspire Global, MrRex propose une suite complète de jeux de casino, y compris des machines à sous numériques et des jeux de table, ainsi que...

1 déc 2021
Mercredi 01/12/2021 PICK-2: 8 7 PICK-3: 7 1 6 PICK-4: 2 4 1 1 ENCORE: 0861237 DAILY KENO 7, 10, 12, 17, 19, 20, 22, 23, 25, 27, 34, 38, 39, 42, 47, 50, 51, 57, 62, 68. SOURCE OLG Winners

1 déc 2021
Le gouvernement du Québec attribue, par l'entremise du programme Aide financière aux festivals et aux événements touristiques, 21 000 $ au Grand Marché de Noël de Québec, qui se déroulera jusqu'au 31 décembre prochain. La ministre du Tourisme et...

1 déc 2021
Sans convention collective depuis juillet 2020, les travailleuses et les travailleurs de l'hôtel Marriott Château Champlain sont en grève aujourd'hui. Ils ont érigé des piquets de grève devant les points d'accès à l'hôtel. Ces salarié-es réclament un...



Communiqué envoyé le 8 octobre 2019 à 06:05 et diffusé par :