Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé
Sujets : Droit / Problèmes légaux, Nouvelles - Monde du travail, Plaidoyer (politique)

Mobilité de main-d'oeuvre : la CSN-Construction conteste la décision du Tribunal administratif du travail


MONTRÉAL, le 10 sept. 2019 /CNW Telbec/ - Le 9 août dernier, une décision du juge Raymond Gagnon du Tribunal administratif du travail (TAT) déclarait invalides et inopérants les articles 35 et 38 du Règlement sur I'embauche et la mobilité des salariés dans I'industrie de la construction. En attendant la prochaine ronde de négociation des conventions collectives prévue en 2021, la CSN-Construction vient de déposer ce matin un pourvoi en contrôle judiciaire pour contester cette décision.

« La défense de nos travailleuses et travailleurs en région et la protection de leurs emplois font partie de l'ADN de la CSN-Construction. Depuis l'adoption, en 1968, de la loi R-20 régissant les relations du travail, la formation professionnelle et la gestion de la main-d'oeuvre dans l'industrie de la construction, nous avons toujours défendu la priorité régionale d'embauche. C'est cette même préoccupation qui nous pousse aujourd'hui à contester la décision du juge Gagnon », a déclaré Pierre Brassard, président de la CSN-Construction.

Priorité régionale d'embauche
Malgré ces recours judiciaires, la CSN-Construction n'entend pas rester les bras croisés d'ici à la prochaine ronde de négociation, où la mobilité de la main-d'oeuvre demeurera un enjeu prioritaire, tout comme la pérennité du régime d'assurance médicaments. « La voix juridique est une des avenues que nous empruntons aujourd'hui. Mais nous ne nous contenterons pas d'attendre l'issue de cette contestation pour agir. Nous savons pertinemment que l'essentiel des discussions autour de ces enjeux prioritaires aura lieu au cours de la ronde de négociation de 2021. C'est pourquoi depuis plusieurs semaines déjà, nous sommes très actifs sur le terrain afin de sonder l'intérêt de nos membres et préparer nos revendications en conséquence. C'est un travail essentiel que nous allons d'ailleurs poursuivre au cours des prochains mois », a ajouté M. Brassard.

Outre ces démarches, la CSN-Construction réitère sa demande à l'effet de tenir une consultation de l'ensemble des 191 000 travailleuses et travailleurs de l'industrie sur l'enjeu névralgique que constitue la mobilité de main-d'oeuvre en vue de la prochaine ronde de négociation. Rappelons que la décision du TAT du 9 août dernier renvoyait aux parties l'obligation de négocier l'encadrement des clauses de mobilités de main-d'oeuvre dans les conventions collectives de l'industrie de la construction. 

CSN-Construction
Fondée en 1924, par et pour les travailleurs, la CSN-Construction offre à ses membres tous les outils nécessaires pour défendre et améliorer leurs conditions de travail. Présente et engagée partout au Québec, la CSN-Construction représente plus de 18 000 travailleuses et travailleurs de l'industrie de la construction.

SOURCE CSN-CONSTRUCTION


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 02:05
Excelya, une société phare de recherche contractuelle (CRO) spécialisée dans la recherche clinique, annonce ce jour que trois CRO européennes ont rejoint Excelya Group: Zeincro, basée en Europe du Centre-Est et du Sud, The Clinical Company, basée aux...

5 jui 2020
L'Apollo Proton Cancer Centre (APCC), premier centre de protonthérapie en Asie du Sud et au Moyen-Orient, a annoncé avoir reçu l'accréditation de la Joint Commission International (JCI), le leader mondial des accréditations de soins de santé. L'APCC...

5 jui 2020
Au lieu de faire sa mise à jour quotidienne aux médias en personne, la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, a émis la déclaration suivante aujourd'hui : « On a signalé 105 317 cas de COVID-19 au Canada, dont 8 674...

5 jui 2020
Le nouvel arrêté ministériel en santé, déposé ce samedi, démontre une fois de plus le manque total de considération du gouvernement pour les travailleuses et travailleurs des réseaux de la santé et de l'éducation. Moins de deux semaines après sa...

5 jui 2020
Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, au Québec, font état de 79 nouveaux cas dans les 24 dernières heures, ce qui porte le nombre total de personnes infectées à 55 863. Durant cette même période, 1 nouveau décès a été enregistré,...

5 jui 2020
Le pont Samuel-De Champlain continuera de s'illuminer aux couleurs de l'arc-en-ciel de 21 h 30 à 22 h 30 tous les dimanches de juillet. « Le pont Samuel-De Champlain est devenu un symbole d'espoir dans le grand Montréal face à la COVID-19. Je suis...



Communiqué envoyé le 10 septembre 2019 à 14:31 et diffusé par :