Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé

Mettre fin trop rapidement à l'assurance-santé à l'étranger pourrait mettre les consommateurs de l'Ontario en danger


TORONTO, le 16 mai 2019 /CNW/ - L'Association canadienne des institutions financières en assurance (ACIFA) a déclaré aujourd'hui que la décision du gouvernement ontarien de mettre fin à la couverture de l'Assurance-santé à l'étranger pour les services d'urgence pour les Ontariens qui voyagent à l'extérieur du Canada pourrait faire en sorte que de nombreuses personnes voyageant à l'étranger ne bénéficient pas d'une couverture d'assurance appropriée si le changement est mis en oeuvre trop rapidement et sans plan de communication efficace.

Le gouvernement mettra fin à l'Assurance-santé à l'étranger le 1er octobre 2019. Toutefois, afin d'offrir aux consommateurs un niveau de protection élevé lorsqu'ils voyagent à l'extérieur du Canada, l'ACIFA affirme que plus de temps est nécessaire-- l'industrie de l'assurance a besoin d'une période de transition d'au moins un an. Ce délai donnera le gouvernement de l'Ontario le temps entreprenne une campagne de communication pluriannuelle intensive pour informer les Ontariens et les Ontariennes de ce changement et des conséquences. Ce délai donnera aussi à l'industrie le temps de déterminer les nouvelles primes d'assurance et de s'assurer que ses employés sont prêts à communiquer les changements et à bien servir leurs clients.

Selon l'ACIFA, même dans la situation actuelle, avant le changement à venir, de nombreux Ontariens voyagent à l'extérieur du Canada sans avoir une assurance maladie adéquate et sans se rendre compte qu'ils risquent de subir des coûts financiers catastrophiques. Par exemple, selon les Centers for Medicare & Medicaid Services des États-Unis, le coût moyen d'un séjour de trois jours dans un hôpital aux États-Unis est d'environ 30 000 $ US, et les soins complets peuvent coûter plusieurs centaines de milliers de dollars ou plus.

Toutefois, en prévoyant plus de temps pour l'élimination de la couverture de l'Assurance-santé pour les Ontariens qui voyagent à l'extérieur du Canada, le gouvernement aura l'occasion d'informer les consommateurs que l'Assurance-santé ne les couvrira plus du tout lorsqu'ils voyagent à l'extérieur du Canada. De plus, ce délai supplémentaire permettra au gouvernement et à l'industrie de l'assurance de dissiper l'idée fausse selon laquelle l'assurance privée n'est pas nécessaire lorsque les consommateurs voyagent à l'étranger.

« Nous croyons qu'une solide campagne de communication du gouvernement qui complète ce que l'industrie de l'assurance fait déjà est essentielle pour atténuer le risque pour le public voyageur concernant ce changement de la couverture d'assurance, déclare Keith Martin, codirecteur général de l'ACIFA. Cette campagne de communication destinée aux Ontariens et aux Ontariennes doit souligner l'importance d'avoir une assurance-maladie privée pour les déplacements à l'extérieur du Canada, afin qu'eux-mêmes et leurs proches aient un accès immédiat aux soins médicaux d'urgence et à l'aide connexe, et qu'ils puissent éviter d'être exposés à des coûts financiers potentiellement catastrophiques et bouleversants. »

À l'heure actuelle, l'Assurance-santé couvre les services aux malades hospitalisés à l'extérieur du pays jusqu'à concurrence de 400 $ par jour, et jusqu'à 50 $ par jour pour les soins ambulatoires d'urgence. Mais lorsque ces montants ne seront plus couverts par l'Assurance-santé de l'Ontario, l'assurance voyage deviendra encore plus importante et le coût augmentera sans aucun doute, déclare M. Martin.

À propos de l'ACIFA
L'ACIFA est une association sans but lucratif de l'industrie, vouée au développement d'un marché d'assurance souple et ouvert. L'ACIFA croit que les consommateurs sont mieux servis lorsqu'ils ont des choix véritables dans l'achat de produits et services d'assurance.  Les membres de l'ACIFA comprennent les branches d'assurance des principales institutions financières du Canada - Assurance CIBC; Banque Nationale Assurances; BMO Assurance; Desjardins Sécurité financière; La Financière ScotiaLife; RBC Assurances; et TD Assurance, de même que les principaux acteurs de l'industrie, Assurant, Assurance-vie Canada, CUMIS Services Incorporated, La Compagnie d'assurance-vie Première du Canada, et Manuvie (La Compagnie d'Assurance-Vie Manufacturers).

SOURCE CAFII


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 23:11
Agropur annonce le rappel de produits de sandwiches à la crème-glacée vendues en boîte de 8 unités de 190 ml de marque Iceberg et de 30 unités de 190 ml de marque Originale Augustin, en raison d'un risque de présence de fines particules de métal à...

à 21:49
L'industrie procède au rappel de certaines huîtres du Pacifique en raison de biotoxines marines qui causent une intoxication par phycotoxine paralysante. Les produits visés décrits ci-dessous ne doivent pas être consommés. Les produits suivants ont...

à 18:20
Les sociétés pharmaceutiques Janssen de Johnson & Johnson se réjouissent de la récente décision de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) d'inclure l'acétate d'abiratérone (ZYTIGA®) pour le traitement du cancer de la prostate résistant à la...

à 17:05
Le gouvernement du Canada s'est engagé à travailler avec les communautés des Premières Nations pour investir dans la construction et la modernisation des infrastructures qui favorisent le bien-être des résidants dans les réserves....

à 16:00
Les représentantes et représentants des médias sont invités à assister à une conférence de presse au cours de laquelle le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, monsieur Lionel Carmant, procédera à une annonce concernant le déploiement...

à 14:50
La 26e Semaine nationale de la prévention de la noyade est à nos portes. Elle aura lieu du 21 au 27 juillet 2019. La ministre des Affaires municipales et de l'Habitation, Mme Andrée Laforest, invite tous les citoyens à devenir des ambassadeurs du...



Communiqué envoyé le 16 mai 2019 à 07:45 et diffusé par :