Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Science et technologie, Santé
Sujet : Capital de risque

MGI annonce une première levée de fonds de 200 millions de dollars américains


Des percées dans la technologie de séquençage en amont impulsées par les investissements en R et D

SHENZHEN, Chine, 13 mai 2019 /CNW/ - MGI, une filiale du groupe BGI, a fait savoir que sa première levée de fonds avait franchi la barre des 200 millions de dollars US, le montant le plus élevé de capitaux levés dans le domaine de la génétique en Chine en 2018. Parmi les investisseurs figurent des institutions bien connues telles que CITIC Goldstone Capital, Green Pine Capital Partners et Orient Securities Capital Investment.

Parallèlement, MGI a également souligné ses progrès rapides dans l'innovation technologique de séquençage.

À ce jour, plus de 1 100 séquenceurs MGI ont été installés dans le monde, couvrant 16 pays et régions, avec plus de 300 utilisateurs. La production cumulative de données a atteint 20 Po et plus de 300 articles de recherche scientifique de haut niveau ont été publiés.

Encore récemment, MGI a collaboré avec l'Académie de Chine des sciences médicales chinoises pour mettre au point une machine de séquençage génétique intégrée à haut débit à usage des codes-barres d'ADN de plantes médicinales chinoises. La machine, officiellement lancée le 26 avril, est une première mondiale en étant le premier instrument intelligent pour le séquençage des gènes des plantes médicinales chinoises, et il peut identifier avec précision et rapidité les échantillons de phytothérapie chinoise.

En effet, l'émergence de MGI en tant que développeur important d'outils des sciences de la vie est fortement tributaire de ses efforts conjuguant des investissements continus et des percées dans la technologie de séquençage en amont. MGI a investi environ 5 milliards de yuans en R et D pour se constituer une base de brevets portant sur la technologie de séquençage, déposant une demande pour plus de 580 brevets techniques, dont plus de 80 brevets PCT.

De même, la société a lancé plusieurs séquenceurs différents depuis 2015. Le modèle principal, le séquenceur de gènes complet MGISEQ-2000, prend en charge deux spécifications différentes de la puce grâce à sa plateforme de fonctionnement indépendante à deux puces. En clair, il ne faut que 48 heures pour séquencer un cycle PE100 à pleine capacité et moins de 48 heures pour effectuer la détection rapide de 24 échantillons de tumeurs en moyenne. Le MGISEQ-T7 de MGI, lancé en octobre 2018, est le séquenceur de gènes le plus puissant à ce jour. La sortie de données en une journée peut atteindre 6 To, le séquençage PE150 ne prenant que 24 heures, et le coût par séquençage n'est que de 5 $ US, le plus bas au monde.

Non contente de rompre, ne serait-ce que progressivement, le monopole du marché en amont de l'industrie du séquençage génétique, MGI est aussi en train de bâtir une écologie industrielle stable et ouverte basée sur sa plateforme de séquençage et une R et D indépendante, modifiant ainsi le modèle industriel fermé inhérent.

Le marché mondial de l'industrie du séquençage devrait atteindre 12,45 milliards de dollars US, en 2022, dont 2,39 milliards pour la région Asie-Pacifique. D'ici 2020, la taille du marché de l'industrie chinoise du séquençage génétique devrait atteindre 9,8 milliards de yuans (environ 1,43 milliard de dollars américains).

Étant la seule société en Chine et l'une des trois sociétés au monde à pouvoir développer et produire en série des séquenceurs de gènes cliniques à haut débit, MGI, au regard du produit de sa première ronde de financement, n'a pas à rougir de ses capacités de recherche et développement et de son internationalisation. De fait, MGI entend intensifier les travaux de R et D, renforcer la production de nouveaux séquenceurs de gènes, créer une gamme complète de produits et s'engager dans le développement de marchés et la construction écologique de l'industrie du séquençage génétique.

SOURCE MGI


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 04:22
L'intégrateur de systèmes taïwanais GLORY Technology et l'intégrateur de systèmes français leader THALES mènent des activités de coopération technique dans le secteur des transports, et ont organisé une cérémonie de signature de coopération le...

à 02:00
Signature d'un contrat de financement avec Park Partners GP par émission d'Obligations Convertibles à zéro coupon d'un montant nominal maximum de 10 millions d'euros avec BSA attachés (« OCABSA ») Convocation des actionnaires en assemblée générale...

à 00:05
Les petites entreprises sont le coeur des collectivités canadiennes et l'épine dorsale de l'économie canadienne. Les Canadiens partout, ont soutenu les entreprises locales durant la pandémie de la COVID-19, en passant de la commande de plats à...

24 mai 2020
De concert avec l'Institut de recherche sur les PME associé à l'UQTR, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) dévoile aujourd'hui les résultats d'une enquête sur les impacts régionaux de la crise de la COVID-19 auprès des entreprises...

23 mai 2020
Le responsable pour Québec solidaire en matière de santé, Sol Zanetti, et la députée de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, Émilise Lessard-Therrien, appellent le gouvernement de la CAQ à revenir à une gestion des soins à échelle humaine et à décentraliser...

22 mai 2020
Accueillant la décision rendue par un groupe spécial de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), laquelle confirme les conclusions de la Commission américaine du commerce international (ITC), la U.S. Lumber Coalition a publié aujourd'hui la...



Communiqué envoyé le 13 mai 2019 à 21:32 et diffusé par :