Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Exploitation minière
Sujet : Bénéfices projetés

SEMAFO présente ses prévisions pour 2019 et ses coûts pour le quatrième trimestre et l'exercice 2018


MONTRÉAL, le 8 févr. 2019 /CNW Telbec/ - SEMAFO inc. (TSX: SMF) (OMX: SMF) a annoncé aujourd'hui ses objectifs en matière de production et de coûts pour 2019 pour ses mines Boungou et Mana au Burkina Faso. La Société a aussi annoncé ses coûts pour le quatrième trimestre et l'exercice 2018. Tous les montants sont présentés en dollars américains, à moins d'indication contraire.

Faits saillants pour 2019

Prévisions pour 2019

 





Objectifs ciblés pour 2019

Consolidé

Boungou

Mana

Production d'or (milliers d'onces)

390 - 430

220 - 240

170 - 190

Coût de maintien tout inclus ($/oz)

685 - 735

470 - 510

950 - 1 020





Dépenses en immobilisations (incluses dans le CMTI)  (en millions $)



Dépenses en immobilisations de maintien

14

4

10

Frais de découverture

64

21

43


78

25

53





Frais de développement non récurrents (exclus du CMTI) (en millions $)




Développement souterrain à Siou

41

-

41

Pistes d'atterrissage et optimisations d'usine

8

6

2


49

6

43





 

Les charges administratives pour 2019 sont estimées à 16 millions $.

Plusieurs hypothèses ont été retenues dans la préparation des prévisions pour 2019, notamment :

En 2019, à Boungou, nous nous attendons à traiter environ 1,3 million de tonnes de minerai à une teneur moyenne de 5,72 g/t Au et atteindre un taux de récupération de l'or de 94 % en moyenne.

Au courant de l'année, l'usine Mana devrait traiter environ 2,4 millions de tonnes à une teneur moyenne de 2,68 g/t Au et atteindre un taux de récupération de l'or de 86 % en moyenne. En tout, 2,3 millions de tonnes de minerai seront extraites des fosses Siou et Wona, à une teneur moyenne de 2,76 g/t Au, et le reste du matériel traité proviendra des stocks de matériel à basse teneur. Environ 350 000 tonnes de minerai proviendront de Siou en 2019, ce qui signifie que le plan d'exploitation minière pour 2020 inclura des onces provenant de minerai à haute teneur extrait de la fosse Siou à un très faible ratio de découverture.

Exploration en 2019

Le budget d'exploration initial pour 2019 a été fixé à 19 millions $, dont 9 millions $ seront dépensés à Boungou, 4 millions $ à Mana, 3 millions $ à Bantou, 2 millions $ à Nabanga et enfin, 1 million $ à Korhogo.

À Boungou, l'objectif principal du programme d'exploration 2019 sera d'identifier de nouvelles ressources à distance de transport par camion de l'usine. À cet effet, le programme 2019 comprendra 41 000 mètres de forage à circulation inverse (RC), 1 000 mètres de forage carotté et 100 000 mètres de forage à la mototarière. Les travaux de forage RC serviront en majorité à faire un suivi des récentes découvertes à Dangou et à vérifier des anomalies d'or régionales dans les secteurs de Pambourou et du Corridor 045. Le programme de forage à la mototarière vise à fournir une couverture complète de la propriété et à identifier de futures cibles d'exploration.

Le programme d'exploration 2019 à Mana comprendra 18 600 mètres de forage RC et 58 000 mètres de forage à la mototarière. Le programme de forage RC sera dédié à l'identification de gîtes satellites près des opérations existantes, en mettant l'accent sur le secteur Pompoï, situé à 3,5 kilomètres à l'est de la mine Yaramoko. Le programme à Pompoï ciblera en particulier les résultats antérieurs atteignant 7,40 g/t Au sur 2 mètres, coïncidant avec des anomalies définies à la mototarière en 2018, dans le but de localiser de la minéralisation à haute teneur encaissée dans un intrusif.

Le programme 2019 à Nabanga continuera d'explorer les extensions en profondeur dans l'axe de plongée des zones à haute teneur et de vérifier les anomalies proximales définies à la mototarière.

Faits saillants du quatrième trimestre et de l'exercice 2018*

*Les résultats pour 2018 sont préliminaires et pourraient faire l'objet d'ajustements.

Les coûts consolidés plus élevés en 2018 sont principalement le résultat d'une augmentation des coûts liés à la sécurité des sites miniers, des dépenses qui n'avaient pas été prises en compte lors de l'annonce des objectifs fixés pour 2018. À Siou, le développement souterrain a débuté au troisième trimestre de 2018 et se poursuit en respect des budgets et de l'échéancier.

À propos de SEMAFO
SEMAFO est un producteur d'or canadien de calibre intermédiaire qui cumule plus de vingt ans d'expérience en construction et en exploitation de mines en Afrique occidentale. La Société exploite deux mines, les mines Mana et Boungou au Burkina Faso. SEMAFO s'est engagée à créer de la valeur par l'exploitation minière responsable de ses actifs de qualité et en tirant profit de son pipeline de projets en développement.

MISE EN GARDE CONCERNANT LES ÉNONCÉS PROSPECTIFS
Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et des hypothèses, et par conséquent les résultats réels et les événements futurs pourraient différer considérablement de ceux exprimés ou sous-entendus dans lesdits énoncés. Vous êtes donc prié(e) de ne pas vous fier indûment aux énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs comprennent des mots ou expressions tels que « prévisions », « objectifs ciblés », « initial », « estimées », « hypothèses », « attendons », « devrait », « objectif », « programme », « vise », « futures », « cibles », « ciblera », « engagée », « créer », « tirant profit » et d'autres expressions similaires. Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats ou les événements futurs diffèrent sensiblement des attentes actuelles explicitement ou implicitement exprimées dans ces énoncés prospectifs comprennent la capacité d'atteindre nos objectifs consolidés pour 2019 de produire entre 390 000 et 430 000 onces d'or à un coût de maintien tout inclus entre 685 $ et 735 $ par once, ainsi que nos objectifs pour chacune des mines Boungou et Mana, la capacité d'engager des dépenses en immobilisations totalisant 78 millions $ à Boungou et Mana en 2019, la capacité d'engager des frais de développement non récurrents totalisant 49 millions $ à Boungou et Mana en 2019, la capacité de maintenir nos charges administratives à 16 millions $, la capacité de traiter, à l'usine Boungou, environ 1,3 million de tonnes à une teneur moyenne de 5,72 g/t Au et d'atteindre un taux de récupération de l'or de 94 % en moyenne, la capacité de traiter, à l'usine Mana, environ 2,4 millions de tonnes à une teneur moyenne de 2,68 g/t Au et d'atteindre un taux de récupération de l'or de 86 % en moyenne, la capacité d'extraire un total de 2,3 millions de tonnes de minerai des fosses Siou et Wona à une teneur moyenne de 2,76 g/t Au, la capacité d'extraire environ 350 000 tonnes de minerai à Siou en 2019, la capacité d'inclure au plan d'exploitation minière pour 2020 des onces provenant de minerai à haute teneur extrait de la fosse à Siou à un très faible ratio de découverture, la possibilité que le programme d'exploration 2019 à Boungou permette d'identifier de nouvelles ressources à distance de transport par camion de l'usine, la possibilité que le programme de forage à la mototarière à Boungou permette d'identifier de futures cibles d'exploration, la possibilité que le programme de forage RC à Mana permette d'identifier des gîtes satellites près des opérations existantes, la possibilité que le programme à Pompoï permette de localiser de la minéralisation à haute teneur encaissée dans un intrusif, la capacité à réaliser notre priorité stratégique, l'exactitude de nos hypothèses, les fluctuations du prix de l'or, des devises et des coûts d'exploitation, les risques liés à l'industrie minière, l'incertitude liée aux estimations de réserves et de ressources minérales, les délais, la stabilité politique et sociale en Afrique (incluant notre capacité à conserver ou renouveler nos licences et permis), et les autres risques décrits dans les documents de SEMAFO déposés auprès des autorités canadiennes de règlementation en valeurs mobilières. Pour obtenir des renseignements additionnels au sujet de ces risques et d'autres risques potentiels, les lecteurs sont invités à consulter notre rapport de gestion annuel 2017, les mises à jour incluses dans les rapports de gestion du premier, du deuxième et du troisième trimestres de 2018, ainsi que nos autres documents déposés auprès des autorités canadiennes de règlementation en valeurs mobilières, disponibles à l'adresse www.sedar.com. Ces documents sont également disponibles sur notre site web à l'adresse www.semafo.com. SEMAFO décline toute obligation de mettre à jour ou de réviser ces énoncés prospectifs, sauf exigences légales.

 

1

Le coût de maintien tout inclus est une mesure de performance financière non conforme aux IFRS pour laquelle il n'existe pas de définition normalisée en vertu des IFRS et qui correspond au coût comptant total auquel s'ajoutent les dépenses en immobilisations de maintien et les frais de découverture par once.

 

SOURCE SEMAFO


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

19 fév 2019
Le personnel de l'Université de Toronto, de l'Université de Guelph et de l'Université Queen's, membres de sections locales du Syndicat des Métallos, a franchi une étape de plus vers l'amélioration de la sécurité financière à la retraite en votant en...

19 fév 2019
Un des chefs de file mondiaux de l'industrie de l'accessibilité, Savaria Corporation (« Savaria ») , divulgue aujourd'hui les résultats préliminaires non audités pour le quatrième trimestre et l'exercice 2018. Pour le quatrième trimestre, Savaria...

19 fév 2019
M. Benoit Dorais, président du comité exécutif de la Ville de Montréal et responsable des finances, ainsi que M. Richard Deschamps, conseiller de la Ville et président de la Commission sur les finances et l'administration, invitent les représentants...

19 fév 2019
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : Aritzia Inc. Symbole TSX : ATZ Les Titres : Oui Motif : Nouvelle en attente Heure de la suspension (HE) : 16 h 13 : 00  L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter)...

19 fév 2019
Fidelity Investments Canada s.r.i. a annoncé aujourd'hui des distributions en espèces de février 2019 pour la gamme de FNB axés sur le Facteur Dividende de Fidelity. Les porteurs de parts inscrits en date du 26 février 2019 recevront une...

19 fév 2019
La Société Financière Manuvie (« Manuvie ») a annoncé aujourd'hui que la Bourse de Toronto (« TSX ») a approuvé l'offre publique de rachat dans le cours normal des activités (l'« offre ») modifiée de Manuvie. Comme nous l'avons annoncé précédemment,...



Communiqué envoyé le 8 février 2019 à 07:00 et diffusé par :