Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé
Sujets : Politique intérieure, Personnes âgées, Plaidoyer (politique)

Découverture médicale dans les CHSLD de Québec - « Nos aînés n'ont pas à faire les frais des réformes libérales. » - Nancy Bédard



QUÉBEC, le 6 mars 2018 /CNW Telbec/ - Des professionnelles en soins, membres de la FIQ, ont manifesté aujourd'hui devant le CHSLD Christ-Roi pour dénoncer l'absence de médecins dans plusieurs CHSLD de la région. « Nos aînés n'ont pas à faire les frais des réformes libérales. Ne pouvoir compter sur la présence de médecins provoque plusieurs problèmes. Si un patient souffre d'un problème, que seul un médecin peut régler, il est transporté en ambulance vers une urgence pour être pris en charge. Pour nos personnes âgées, ces déplacements apportent un stress en plus de mettre à un risque élevé leur santé, en côtoyant les autres personnes malades dans les corridors des urgences », a dénoncé la présidente de la FIQ, Nancy Bédard.

« On apprend ce matin que le ministre de la Santé aurait conclu une entente avec la Fédération des médecins omnipraticiens pour inciter des médecins à pratiquer en CHSLD. C'est une bonne nouvelle mais ça ne nous donne aucune garantie à court terme que les médecins répondront positivement. On ne connait pas les détails et personne au CIUSSS de la Capitale-Nationale n'était en mesure de nous en dire plus. On devra donc rester vigilantes », a pour sa part ajouté la présidente de FIQ - Syndicat des professionnelles en soins de la Capitale-Nationale, Patricia Lajoie.   

La découverture médicale touche 734 personnes âgées au CIUSSS de la Capitale-Nationale, soit 224 usagers dans les CHSLD Christ-Roy, Sacré-Coeur et Louis-Hébert et 510 personnes âgées dans les CHSLD Villa-Bonenfant, Yvonne-Sylvain, Fargy et Saint-Augustin. Ces patients n'ont pas de médecin attitré et aucun médecin de garde. 

« Cette situation, qui perdure depuis des mois, doit se régler le plus rapidement possible. Il y a urgence d'agir. Car en plus des impacts sur les patients, il a aussi des effets pernicieux sur l'ensemble de l'équipe de soins. Cela augmente la surcharge de travail des infirmières, infirmières auxiliaires et des inhalothérapeutes. Le ministre et le CIUSSS de la Capitale-Nationale s'assurer de ramener des médecins dans les CHSLD de la région », a conclu Nancy Bédard.

À propos de la FIQ
La Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec-FIQ représente 75 000 professionnelles en soins infirmiers et cardiorespiratoires, soit la grande majorité des infirmières, infirmières auxiliaires, inhalothérapeutes et perfusionnistes cliniques oeuvrant dans les établissements de santé et de services sociaux québécois.

 

SOURCE Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec - FIQ


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 19:01
SThree plc, l'un des leaders du recrutement dans les domaines STEM, a collecté plus d'un million de livres sterling pour soutenir les enfants défavorisés à travers des programmes conçus pour les aider à concrétiser leurs rêves.      (Logo:...

à 18:23
La Banque Toronto-Dominion (la TD)   annonce aujourd'hui que la Bourse de Toronto et le Bureau du surintendant des institutions financières du Canada (BSIF) ont approuvé l'offre publique de rachat dans le cours normal des activités modifiée de la...

à 17:20
Le Chef national de l'Assemblée des Premières Nations (APN), Perry Bellegarde, a signalé aujourd'hui au premier ministre du Canada et aux premiers ministres provinciaux, lors de la réunion des premiers ministres, qu'aucun permis ne doit être accordé...

à 17:01
La Financière Sun Life inc. (la «Compagnie») a annoncé aujourd'hui un programme de rachat automatique avec son courtier désigné pour simplifier le rachat de ses actions ordinaires, conformément à l'annonce d'offre publique de rachat dans le cours...

à 16:40
La responsable de l'habitation, de la gestion et de la planification immobilière et de la diversité montréalaise au comité exécutif, Magda Popeanu, la mairesse de l'arrondissement de Lachine, Mme Maja Vodanovic, la directrice générale du groupe de...

à 16:38
Le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) s'est engagé à soutenir les femmes qui souhaitent poursuivre une carrière en recherche et à leur offrir des possibilités de collaboration internationale. Le CNRC et le ministère...




Communiqué envoyé le 6 mars 2018 à 12:11 et diffusé par :