Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé
Sujets : Contrats, Lois fédérales et d'états, Expansion d'entreprise

Le Nouveau-Brunswick devient la première province canadienne à obtenir un approvisionnement sûr en cannabis pour tous ses consommateurs


La nouvelle entente illustre l'engagement du gouvernement du Nouveau-Brunswick à tirer pleinement parti des possibilités économiques qu'offre l'industrie du cannabis en partenariat avec des producteurs autorisés locaux.
Plus de 450 nouveaux emplois seront créés dans le village d'Atholville au cours des deux prochaines années.
L'investissement de la collectivité des Premières Nations porte ses fruits.

ATHOLVILLE, NB, le 20 nov. 2017 /CNW/ - Le gouvernement du Nouveau-Brunswick a annoncé aujourd'hui la conclusion d'un protocole d'entente avec Zenabis, la plus importante entente en son genre, en vue d'un approvisionnement sûr et sécurisé de cannabis et de produits dérivés du cannabis pour les personnes de la province qui consomment de la marijuana à des fins récréatives.

Zenabis (Groupe CNW/Zenabis)

En vertu de ce protocole d'entente, Zenabis fournira quatre millions de grammes de cannabis et de produits dérivés du cannabis au Nouveau-Brunswick, représentant une valeur au détail s'élevant entre 40 et 50 millions de dollars.

L'annonce d'aujourd'hui se traduira aussi par la création de plus de 450 emplois au cours des deux prochaines années dans le village d'Atholville, Nouveau-Brunswick, où est située une installation de 393 000 pi2 de pointe pour la production et la distribution de marijuana thérapeutique de qualité pharmaceutique.

En plus de cette installation à Atholville, Zenabis détient un permis de production pour une deuxième installation de 30 000 pi2 à Delta, Colombie-Britannique, et est sur le point d'obtenir un troisième permis pour une installation de 280 000 pi2 à Stellarton, Nouvelle-Écosse. Ensemble, ces trois installations font de Zenabis le seul producteur autorisé de tout le pays, sans parler de l'un des plus importants.

« Les gouvernements provinciaux cherchaient des producteurs autorisés en mesure de fournir du cannabis et des produits dérivés du cannabis sûrs et de grande qualité pour répondre à la demande une fois la légalisation complète », a affirmé Kevin Coft, chef de la direction de Zenabis.

« Nous sommes ravis d'avoir conclu cette entente historique avec le gouvernement néo-brunswickois et nous nous attendons à être en mesure de négocier des ententes semblables avec d'autres provinces », a déclaré M. Coft.

« Alors que nous pénétrons ce nouveau marché de détail, nous devons veiller à ce qu'il y ait un approvisionnement sûr et sécurisé de cannabis utilisé à des fins récréatives », a affirmé Gilles LePage, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Croissance démographique du Nouveau-Brunswick.

« Je suis heureux que nous ayons pu conclure cette entente avec un producteur autorisé situé au Nouveau-Brunswick pour nous aider à répondre à nos besoins. »

Selon Santé Canada, environ 200 000 personnes se sont inscrites à l'échelle nationale pour recevoir de la marijuana médicale au premier trimestre de cette année. Environ 6 000 d'entre elles vivent au Nouveau-Brunswick.

Mackie Research Capital a récemment établi la demande totale en marijuana en 2018 à environ 795 000 kilogrammes, mais prédit que les producteurs autorisés vont terminer l'année 2017 avec une capacité de production tout juste au-dessus de 100 000 kilogrammes annuellement.

« Si la demande continue à dépasser l'offre, il y aura des coûts plus élevés pour les consommateurs et un ''marché noir'' solide, deux conséquences qu'Ottawa considère catégoriquement comme étant indésirables », a déclaré Derek Ogden, ancien directeur général de la division Drogues et Crime organisé de la Gendarmerie royale du Canada.

« Grâce à l'entente d'aujourd'hui avec Zenabis et à deux autres ententes d'approvisionnement précédentes, le Nouveau-Brunswick devient la seule province au Canada à avoir une capacité suffisante pour répondre à la demande », a poursuivi M. Ogden, un agent chevronné de la GRC depuis 27 ans. « Il est essentiel que les consommateurs aient accès à du cannabis sûr et testé afin de s'éloigner d'un marché clandestin illégal », a-t-il ajouté.

Selon M. Coft, le leadership du Nouveau-Brunswick en matière de cannabis attire aussi certains des plus grands penseurs du domaine pharmaceutique, ainsi que des chercheurs, investisseurs, inventeurs et entrepreneurs.

Le 23 août 2016, le gouvernement provincial du Nouveau-Brunswick a annoncé qu'il accorderait un prêt de quatre millions de dollars à Zenabis pour la construction de sa nouvelle installation dans la province. Une semaine plus tard, le gouvernement local des Premières Nations a annoncé un investissement supplémentaire de trois millions de dollars.

« Cette occasion se traduira non seulement par un rendement financier, mais surtout, elle permettra d'établir un partenariat reposant sur un dialogue constructif, une vision de l'avenir au sein du secteur et une relation d'affaires durable, mutuelle et bénéfique », a soutenu Darcy Gray, Chef du gouvernement Mi'gmaq de Listuguj.

Actuellement, Zenabis est la seule entreprise au Canada à avoir reçu des investissements aussi bien du gouvernement provincial que du gouvernement des Premières Nations.

Ce protocole d'entente représente un rendement du capital investi considérable pour toutes les parties prenantes, a ajouté M. Coft.

Zenabis
Zenabis est une marque d'International Herbs Medical Marijuana Ltd (IHMML), créée par le plus grand importateur et producteur d'herbes, International Herbs (IHL), entreprise fondée en 1990 et qui possède plus de dix-sept années d'expérience au sein de l'industrie. Plus d'information sur le site Zenabis.com

SOURCE Zenabis


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 06:05
Le 22 septembre, la Journée mondiale sans voiture, Volvo Cars Canada et l'entreprise de chaussures Casca (lien en anglais seulement) lanceront, en édition limitée, une espadrille inspirée par le Volvo XC40 Recharge entièrement électrique. La...

à 05:10
Mauve Group, un fournisseur de premier plan de solutions commerciales mondiales, a...

à 05:00
La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) demande au gouvernement d'agir dès maintenant afin de régler la crise de pénurie de personnel et de manque de places qui sévit dans le secteur de la petite enfance. À l'Assemblée nationale du Québec,...

à 05:00
Forrester annonce aujourd'hui le programme complet de la conférence virtuelle CX EMEA  qui se tiendra du 30 septembre au 1er octobre 2021. À mesure que les attentes des clients évoluent, les entreprises doivent devenir plus...

à 04:17
Le Scotia Group, composé de diplomates, de juges, d'avocats, de médiateurs, d'experts en politiques, d'universitaires, de politiciens, de gens d'affaires et de dirigeants communautaires, a publié aujourd'hui une lettre ouverte au Secrétaire général...

à 03:15
AlgoTrader, le leader institutionnel mondial de l'infrastructure de trading pour les actifs numériques et traditionnels, a annoncé la nomination de Martin Wiedmann, expert mondial en...



Communiqué envoyé le 20 novembre 2017 à 12:12 et diffusé par :