Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Première Nation, CFG

La délégation du Canada à l'Instance permanente sur les questions autochtones plaide pour renforcer la participation des peuples autochtones, notamment les perspectives uniques et diversifiées des jeunes autochtones


NEW YORK, le 15 avril 2024 /CNW/ - Territoire non cédé des Lenape - Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada et Affaires du Nord Canada

Les voix des jeunes autochtones se font entendre haut et clair pour faire évoluer les communautés, pour remettre en question le statu quo et pour prendre les devants afin de créer un avenir meilleur, plus juste et plus durable pour toutes les personnes vivant au Canada. Aujourd'hui, des dirigeants autochtones, des jeunes, des représentants des communautés, des fonctionnaires fédéraux canadiens et des États membres du monde entier se sont réunis à l'occasion de la 23e session de l'Instance permanente des Nations Unies sur les questions autochtones.

Pendant dix jours, les participants se réuniront afin de poursuivre le dialogue international continu sur les droits et les questions autochtones dans le monde entier. L'honorable Gary Anandasangaree, ministre des Relations Couronne-Autochtones, dirige la délégation canadienne à l'Instance permanente, constituée d'Aînés et de jeunes des Premières Nations, des Inuit et des Métis. Le thème de cette année, qui met l'accent sur l'importance des perspectives des jeunes autochtones, donne l'occasion de nouer un dialogue intergénérationnel sur divers sujets, notamment la Déclaration des Nations unies sur les droits des peuples autochtones et le Programme de développement durable à l'horizon 2030. La défense des intérêts auprès de l'Organisation des Nations Unies (ONU) par les jeunes autochtones est essentielle en raison de leurs points de vue différents et fort utiles concernant le renforcement de la participation des peuples autochtones à l'ONU, entre autres. Le Canada continue de soutenir l'objectif de créer une nouvelle catégorie pour la participation autochtone à l'ONU depuis la dernière négociation sur cette question en 2017.

Pour souligner l'importance du dialogue entre les générations, le ministre Anandasangaree, la T?ilhqot'in Nation et l'Organe de coordination autochtone pour le renforcement de la participation ont organisé une activité parallèle réunissant des dirigeants et des jeunes autochtones du monde entier. L'activité a fait ressortir les efforts actuellement déployés pour promouvoir l'inclusion des peuples autochtones dans les politiques mondiales et le processus décisionnel et pour veiller à ce que les perspectives, le savoir autochtone et la sagesse propres aux peuples autochtones, incluant les jeunes autochtones, soient au coeur des discussions sur la scène internationale.

L'appel à l'action no 66 de la Commission de vérité et réconciliation demande au gouvernement fédéral d'établir un financement pluriannuel pour les organisations communautaires de jeunes afin qu'elles offrent des programmes sur la réconciliation, et de mettre sur pied un réseau national pour partager l'information et les meilleures pratiques. Depuis 2019, le Canada a investi dans un programme pilote quinquennal pour la jeunesse autochtone, dirigé par une organisation de jeunes autochtones appelée Indigenous Youth Roots. Le Canada continue de renforcer l'autonomie des jeunes autochtones et de les intégrer davantage dans l'élaboration des politiques, mais il reste encore beaucoup à faire. Les jeunes autochtones jouent un rôle important dans la mise en oeuvre du plan d'action de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, qui garantit que les efforts soutenus et continus seront déployés pour faire respecter les droits de la personne des peuples autochtones, maintenant et à l'avenir. La participation active des jeunes autochtones aux processus de consultation et de coopération concernant le plan d'action de la Déclaration des Nations Unies, incluant les mesures qui traitent expressément des droits des jeunes autochtones, permet de mieux intégrer les jeunes autochtones dans le travail de transformation visant à faire avancer la réconciliation. Des travaux importants et utiles sont en cours, mais il reste encore beaucoup de progrès à faire.

Il est essentiel que les peuples autochtones, en particulier les jeunes, puissent faire entendre leur voix sur les questions qui les préoccupent et les questions qui touchent leur communauté pour que les générations à venir puissent bénéficier de la situation la plus favorable possible.

Citations

« Je suis véritablement inspiré par le courage des nombreux jeunes autochtones du monde entier que j'ai eu l'occasion d'écouter et de côtoyer lors de ma participation à l'Instance permanente. À tous les jeunes que j'ai rencontrés aux Nations unies ou ailleurs, je m'engage à contribuer à amplifier votre voix afin que vous puissiez être présents aux tables où sont prises les décisions qui vous concernent. »

L'honorable Gary Anandasangaree
ministre des Relations Couronne-Autochtones

« Le fait d'être ici aux Nations unies est une occasion de sensibiliser le public et d'attirer l'attention sur les jeunes. Il y a beaucoup de choses à régler dans le passé, mais nous devons nous tourner vers l'avenir. Rejoindre l'Instance permanente, c'est tendre la main, établir des liens et inspirer. Nous donnons l'espoir d'un avenir meilleur pour nos jeunes. »

Nits'il?in (Chef) Joe Alphonse, O.B.C, LL.D. (hon.).
Chef de la tribu
Gouvernement national des T?ilhqot'in

Faits en bref
Liens connexes
Restez branché

Participez à la conversation sur les peuples autochtones au Canada :

X : @GCAutochtones
Facebook : @GCAutochtones
Instagram : @gcautochtones

Vous pouvez vous abonner pour recevoir nos communiqués et nos discours par courriel ou par fils RSS. Pour obtenir plus d'information ou pour vous abonner, visitez www.rcaanc.gc.ca/RSS

SOURCE Services aux Autochtones Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 16:00
Des millions de vies pourraient être sauvées grâce à une approche plus progressive des mesures de lutte antitabac, affirme une nouvelle plateforme qui encourage les pays à suivre l'expérience suédoise et à devenir « sans fumée ». Alors que le monde...

à 15:35
Veristat, l'ORC de services complets et de conseil axé sur la science, a le plaisir d'annoncer l'arrivée de Gabriela Rosu, M.D., au poste de directrice principale, affaires médicales mondiales. Dre Rosu est une professionnelle chevronnée avec plus...

à 14:00
Kindeva Drug Delivery (Kindeva), chef de file mondial de la sécurité sanitaire et l'un des principaux fournisseurs de contre-mesures médicales aux armes nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques (CBRN), a annoncé avoir fait don à l'Ukraine...

à 14:00
Les représentantes et représentants des médias sont invités à assister à un événement au cours duquel la ministre responsable des Aînés et ministre déléguée à la Santé, Sonia Bélanger, fera le point sur le vieillissement actif au Québec et procédera...

à 13:08
Le Réseau des Centres de ressources périnatales du Québec (RCRPQ) salue l'adoption du projet de loi 37 qui permettra la nomination du tout premier Commissaire au bien-être et aux droits des enfants. En créant une instance indépendante, entièrement...

à 12:58
Tous les Canadiens et Canadiennes méritent de participer pleinement au sein d'un pays sans obstacles physiques, sociétaux et comportementaux. Le gouvernement du Canada s'engage à financer et appuyer des projets communautaires qui contribuent à...



Communiqué envoyé le et diffusé par :