Le Lézard
Classé dans : Science et technologie, Santé, Le Covid-19
Sujet : Survey

Un nouveau sondage de la Patient Safety Movement Foundation révèle que seuls quarante-cinq pour cent des patients estiment contrôler leur santé


La pandémie de COVID-19 a bouleversé le monde en 2020, et attiré l'attention sur les résultats, l'accès et l'utilisation des ressources en matière de santé. Malheureusement, il aura fallu attendre l'impact monumental d'une pandémie mondiale pour exposer la réalité de notre système de santé défaillant, qui a été bâti sans aucune fondation en termes de sécurité, de fiabilité et de priorité à l'être humain sur l'ensemble du continuum. Tandis que nous nous orientons vers un monde post-pandémique, la Patient Safety Movement Foundation (PSMF), organisation mondiale à but non lucratif déterminée à atteindre zéro préjudice corporel et zéro décès évitable chez les patients à travers le monde d'ici 2030, a publié les résultats de son « Sondage 2021 sur l'impression de sécurité des patients ». Le sondage s'est intéressé au sentiment de la population concernant la sécurité des patients et les préjudices médicaux évitables. Ce sondage a révélé que la population se sentait moins en contrôle de son destin en matière de santé, et qu'il restait encore beaucoup à accomplir pour sensibiliser la population aux erreurs médicales.

Parmi les principales conclusions :

« Nous estimons que la population devrait être informée et se sentir en confiance dans le cadre des soins qui lui sont prodigués, et ces conclusions soulignent qu'il reste encore beaucoup de choses à améliorer », a déclaré David B. Mayer, docteur en médecine, PDG de la Patient Safety Movement Foundation. « Notre mouvement exige un effort collectif pour atteindre la sécurité des patients à travers le monde, et bien que nous ayons accompli des progrès significatifs l'an passé dans la sensibilisation du public à la sécurité des patients, nous voulons continuer d'informer sur cette problématique importante. »

Le sondage a été mené par ClearPath Strategies en mars 2021. Il a fait intervenir 1 725 personnes anglophones, dans six pays : Australie, Inde, Philippines, Afrique du Sud, Royaume-Uni et États-Unis. Le livre blanc intitulé « Résultats du sondage 2021 sur l'impression de sécurité des patients par rapport à l'évaluation 2020 » est accessible ici. Une infographie synthétisant les principales conclusions est accessible ici.

À propos de la Patient Safety Movement Foundation : Chaque année, plus de 200 000 personnes trouvent la mort dans les hôpitaux américains de manière injustifiée, tandis que dans le monde ce sont plus de trois millions de décès qui sont comptabilisés en raison de soins non sécurisés. La Patient Safety Movement Foundation (PSMF) est une organisation mondiale à but non lucratif, dont la vocation consiste à éliminer les préjudices et décès évitables pour les patients du monde entier, d'ici 2030. La PSMF réunit des patients, des défenseurs de leurs droits, des prestataires de soins de santé, des sociétés de technologie médicale, des gouvernements, des employeurs et des payeurs du privé, dans le but d'oeuvrer pour cette cause. Que ce soit dans le cadre de ses Solutions applicables pour la sécurité des patients (Actionable Patient Safety Solutions), de son Engagement pour les données ouvertes (Open Data Pledge) dans le secteur, de son Sommet mondial sur la sécurité des patients, la science et la technologie (World Patient Safety, Science & Technology Summit), ou à travers d'autres actions, la PSMF continuera de se battre jusqu'à ce que soit atteint son objectif de zéro préjudice et décès, évitables pour les patients. Pour en savoir plus, rendez-vous sur patientsafetymovement.org, et suivez la PSMF sur LinkedIn, Twitter, Instagram et Facebook.

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

24 sep 2021
Unisoya (1986) Inc. procède au rappel de tofu biologique - fines herbes de marque Unisoya parce que ce produit pourrait être contaminé par la bactérie Listeria monocytogenes. Le produit visé décrit ci-dessous ne doit pas être consommé. Le produit...

24 sep 2021
À la suite d'informations reçues relativement à de fausses applications liées au passeport vaccinal du Québec, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) tient à lancer un appel à la vigilance. Selon les informations reçues, des...

24 sep 2021
L'avis de rappel d'aliments diffusé le 8 septembre 2021 a été mis à jour et comprend des renseignements supplémentaires sur le produit. Ces renseignements supplémentaires ont été obtenus au cours de l'enquête sur la salubrité des aliments effectuée...

24 sep 2021
Le gouvernement du Québec a confirmé aujourd'hui, par décret les intervenants du secteur de la santé et des services sociaux qui sont visés par l'obligation de démontrer être adéquatement protégés contre la COVID-19, conformément à ce qui avait été...

24 sep 2021
- L'essai pivot de la phase 3 a permis d'atteindre tous les critères d'évaluation primaires, démontrant ainsi la non-infériorité du vaccin par rapport au vaccin contre la grippe quadrivalent d'un fabricant majeur homologué aux États-Unis. - Le vaccin...

24 sep 2021
  SAB Biotherapeutics annonce que le SAB-185 a reçu une très bonne évaluation d'un comité de contrôle des données (CICD) et qu'il progresse désormais vers la Phase 3 dans le cadre de l'essai ACTIV-2 sponsorisé par les National Institutes of Health...



Communiqué envoyé le 7 juillet 2021 à 17:55 et diffusé par :