Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujet : Nouvelles - Monde du travail

Grève chez Olymel Vallée-Jonction - Le conciliateur doit jouer son rôle et exiger de l'employeur qu'il négocie


QUÉBEC, le 7 juill. 2021 /CNW Telbec/ - Environ 250 travailleuses et travailleurs d'Olymel Vallée-Jonction ont marché dans les rues de Québec jusqu'au ministère du Travail pour lancer un message clair au conciliateur impliqué dans leur dossier; vous devez jouer votre rôle et forcer l'employeur à revenir à la table dans les meilleurs délais.

Les travailleurs de l'usine de Vallée-Jonction, en grève depuis 10 semaines, se sont heurtés à la non-disponibilité de l'employeur le 2 juillet dernier, alors que les parties semblaient près d'un règlement. «?Après être revenu avec de nouvelles demandes de reculs, l'employeur a ajouté qu'il n'avait aucune disponibilité pour négocier avant la semaine du 19 juillet. C'est tout simplement inacceptable?» dénonce Ann Gingras, présidente du Conseil central de Québec-Chaudière-Appalaches. «?Le conciliateur a le pouvoir d'exiger des deux parties qu'elles se rendent disponibles pour poursuivre les pourparlers. Nous nous expliquons mal pourquoi il semble acquiescer aux caprices de l'employeur en lui octroyant une "période de réflexion" de 17 jours?».

«?Le syndicat est disponible en tout temps?», a renchéri Martin Maurice, président du Syndicat des travailleurs d'Olymel Vallée-Jonction (STOVJ-CSN). «?Notre porte-parole a annulé ses vacances afin d'être en mesure de négocier à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit. S'il est sérieux, l'employeur doit faire de même afin d'éviter une situation telle que celle vécue à l'usine Exceldor de Saint-Anselme?». Pour l'instant, aucun porc n'a dû être euthanasié, mais le temps presse. «?Il faut trouver une voie de sortie si l'on veut éviter le pire?», note le président.

De son côté, la CSN entend appuyer les membres du STOVJ-CSN tant que ce sera nécessaire. «?Le travail en abattoir en est un extrêmement difficile. Ce n'est pas un hasard si la pénurie de main-d'oeuvre frappe particulièrement cette industrie?», note Katia Lelièvre, vice-présidente de la CSN. Alors que ses employé-es ont travaillé sans relâche pendant la pandémie, Olymel doit offrir des conditions satisfaisantes pour retenir ses employé-es et en attirer de nouveaux. «?La CSN à l'intention de soutenir les grévistes afin qu'ils obtiennent un règlement satisfaisant. Olymel s'en met plein les poches depuis longtemps, il est temps qu'ils pensent à leurs employé-es?», a conclu la vice-présidente.

SOURCE Fédération du commerce (FC-CSN)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 20:42
Dockwater BV (« Dockwater ») a le plaisir d'annoncer son partenariat avec ENGIE Fabricom (« Fabricom ») et DENYS NV (« Denys »), pour concevoir et construire l'installation de dessalement Dockwater qui fournira une eau de traitement durable au port...

à 19:45
La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) annonce qu'au terme des consultations locales concernant la négociation nationale et regroupée en centre de la petite enfance (CPE), les intervenantes en petite enfance qu'elles représentent ont voté à 95 %...

à 18:09
Participant à une rencontre avec la présidente du Conseil du trésor, madame Sonia LeBel, afin de relancer les négociations dans le but de renouveler les conventions collectives des travailleuses et des travailleurs en services éducatifs à la petite...

à 17:52
La Chambre de commerce du Montréal métropolitain invite les représentants des médias à assister à une conférence de Jean-François Routhier, commissaire au lobbyisme du Québec, le mercredi 22 septembre 2021 à 11 h 30. La causerie portera sur la forme...

à 17:15
Fidelity Investments Canada s.r.i. a annoncé aujourd'hui les distributions en espèces de septembre 2021 pour sa gamme de FNB factoriels Dividendes élevés, Faible volatilité, Grande qualité et Valeur, ainsi que ses FNB à revenu fixe et à revenu...

à 17:01
Le Fonds de placement immobilier PRO (le « FPI PRO » ou le « FPI ») a annoncé aujourd'hui qu'une distribution en espèces de 0,0375 $ par part de fiducie du FPI (les « parts ») pour le mois de septembre 2021 sera payable le 15 octobre 2021 aux...



Communiqué envoyé le 7 juillet 2021 à 11:16 et diffusé par :