Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Le Covid-19
Sujets : Enjeux environnementaux, CFG

Le gouvernement du Canada investit dans la recherche et la technologie qui aidera à créer des emplois et à produire de l'énergie non émettrice


Le gouvernement soutient la recherche et la mise au point technologique de petits réacteurs modulaires au Nouveau-Brunswick afin de produire de l'énergie non émettrice et de réduire le volume de déchets nucléaires à entreposer

SAINT JOHN, NB, le 18 mars 2021 /CNW/ - Le Canada est en voie de devenir un chef de file mondial dans la production d'énergie nucléaire et la sûreté nucléaire. En tant que source d'énergie non émettrice, les petits réacteurs modulaires (PRM), ont le potentiel de soutenir la lutte mondiale contre les changements climatiques et produire des retombées économiques pendant la transition à une économie axée sur la croissance propre.

Le président du Conseil privé de la Reine pour le Canada et ministre des Affaires intergouvernementales, l'honorable Dominic LeBlanc, a annoncé aujourd'hui, au nom du ministre de l'Innovation, des Sciences et de l'Industrie, l'honorable François-Philippe Champagne, et de la ministre du Développement économique et des Langues officielles et ministre responsable de l'Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA), l'honorable Mélanie Joly, un investissement de 50,5 millions de dollars dans Moltex Energy Canada Inc. (anglais) par l'entremise du Fonds stratégique pour l'innovation (FSI) et du programme Croissance économique régionale par l'innovation (CERI). 

Cette contribution appuiera la mise au point par Moltex d'un réacteur à sels stables - Wasteburner (RSS-W), qui produira de l'énergie non émettrice et sans émission par la conversion de combustibles nucléaires usés existants en sels stables. La technologie pourrait réduire le volume de combustibles nucléaires usés à entreposer et ouvrir la voie à un système de production d'énergie non émettrice sans précédent et de calibre mondial.

Le ministre LeBlanc a également annoncé les investissements complémentaires suivants par l'entremise de l'APECA :

Ces projets cadrent avec le Plan pour l'innovation et les compétences du gouvernement du Canada, car ils favorisent l'établissement d'une main-d'oeuvre hautement qualifiée et la conduite de travaux de recherche sur de nouvelles technologies fondamentales, des éléments clés pour la croissance économique et l'innovation. Ils appuient également la réalisation du Plan d'action des PRM, qui énonce une vision à long terme pour le développement et le déploiement de cette technologie au Canada et ailleurs dans le monde. 

Citations

« Le gouvernement du Canada appuie la mise en place de cette technologie innovatrice en vue de produire de l'énergie à plus faible émission et de consolider le leadership mondial du pays en matière de petits réacteurs nucléaires. Nous poursuivons nos efforts pour protéger et soutenir les Canadiens durant la pandémie de COVID-19, mais jetons également les bases d'un avenir où le pays sera prêt à réagir à toute éventualité, plus sain et plus prospère. Les investissements annoncés aujourd'hui sont susceptibles de jouer un rôle primordial dans la lutte aux changements climatiques et favoriseront la stabilisation économique du Canada dans l'après-pandémie. »
- Le ministre de l'Innovation, des Sciences et de l'Industrie, l'honorable François-Philippe Champagne

« L'annonce d'aujourd'hui correspond à l'engagement du gouvernement fédéral à lutter contre le changement climatique et développer une économie forte. En investissant dans une grappe de technologies de PRM au Nouveau-Brunswick, nous appuyons fièrement un secteur émergent offrant d'excellentes avenues de développement économique pour le Canada et le monde entier. »
- La ministre du Développement économique et des Langues officielles et ministre responsable de l'Agence de promotion économique du Canada atlantique, l'honorable Mélanie Joly

« L'avenir énergétique du Canada atlantique passe par la décarbonisation. L'investissement annoncé aujourd'hui dans la conception de technologies de PRM de pointe s'inscrit dans le développement de la boucle de l'Atlantique et nous aidera à bâtir une économie plus résiliente. Nous pourrions ainsi nous rapprocher de notre objectif en matière de changements climatiques : des émissions net zéro d'ici 2050. » 
- Le président du Conseil privé de la Reine pour le Canada, ministre des Affaires intergouvernementales et député de Beauséjour, l'honorable Dominic LeBlanc

« Les PRM sont une technologie qui pourrait changer la donne, réduire les émissions, créer des emplois et améliorer la compétitivité. Ils permettent ainsi de soutenir les travailleurs du Nouveau-Brunswick et de renforcer la position du Canada dans le développement de technologie nucléaire. » 
- Le ministre des Ressources naturelles, l'honorable Seamus O'Regan Jr.

« Nous sommes profondément reconnaissants que le gouvernement fédéral appuie notre projet de conception et de commercialisation d'un réacteur nucléaire innovateur ainsi que d'installations de recyclage de déchets nucléaires. Nous faisons un pas de plus vers la production d'énergie propre, fiable et abordable au Nouveau-Brunswick, tout en soutenant la croissance économique et en créant des emplois à forte valeur ajoutée. Cet investissement soutiendra la relance économique et aidera le Canada à atteindre ces cibles en matière d'émissions net zéro et de réduction des déchets. »
- Le chef de la direction pour l'Amérique du Nord de Moltex Energy, Rory O'Sullivan

« La meilleure façon de veiller à ce le Canada, notamment le Nouveau-Brunswick, devienne un chef de file du développement des petits réacteurs modulaires de pointe est favoriser la mobilisation et les partenariats. Il y a deux ans, nous avons signé un protocole d'entente avec les gouvernements de l'Ontario et de la Saskatchewan, dans le cadre duquel nous nous sommes engagés à collaborer à la mise au point de petits réacteurs modulaires au Canada. En investissant dans ces réacteurs, nous favorisons non seulement la mise en place d'une expertise locale, mais nous contribuons également à créer les conditions idéales pour attirer les meilleurs talents. En conséquence, cela favorisera la croissance d'autres entreprises de notre province. Je suis convaincu que cette technologie peut nous aider à créer un avenir plus prospère et plus durable pour les générations futures. »
- Le premier ministre du Nouveau-Brunswick, l'honorable Blaine Higgs

Les faits en bref

Liens connexes

Restez branchés

Suivez Innovation, Sciences et Développement économique Canada sur Twitter : @ISDE_CA.

SOURCE Innovation, Sciences et Développement économique Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 20:49
La complexité croissante des essais cliniques dans le domaine des technologies médicales et l'évolution des réglementations telles que les directives européennes RDM et RDIV exigent une collecte et une analyse des données à une échelle beaucoup plus...

à 20:37
« Bouncing Back Through COVID-19: Overcoming Burnout A Year into the Pandemic »Livre broché sur Amazon et livre électronique sur KindleDate de publication : 20 mars 2021Prix : 11,99 $ CAPages : 219ISBN-13 979-8725197082 « L'adoption des belles...

à 20:26
Veuillez noter que toutes les heures indiquées sont locales. Ottawa (Ontario) Rencontres privées. 8 h 45             Le premier ministre, accompagné de la vice-première ministre et ministre des Finances, Chrystia Freeland, et du ministre de la...

à 18:55
L'Association des obstétriciens gynécologues du Québec (AOGQ) demande à la Direction de santé publique l'importance que la vaccination contre la COVID-19 soit priorisée chez les femmes enceintes. Cette recommandation s'appuie d'ailleurs sur celle de...

à 18:49
Au nom de la Commission de la santé mentale du Canada (CSMC), je félicite la ministre des Finances,Chrystia Freeland, pour avoir brisé le plafond de verre en devenant la première femme à déposer un budget fédéral. À l'exemple de cette avancée...

à 17:17
Les meilleures universités chinoises joueront un rôle plus important dans le développement du pays au cours des cinq prochaines années et au-delà, alors que la deuxième économie mondiale promet de devenir un moteur de l'innovation. L'Université...



Communiqué envoyé le 18 mars 2021 à 09:00 et diffusé par :