Le Lézard
Classé dans : Science et technologie, Santé
Sujet : Annonce - Ressources humaines

La société Medical Microinstruments nomme Mark Toland, vétéran de l'industrie des soins de santé, au poste de PDG


- Mark Toland rejoint Andrew Cleeland (président du conseil d'administration, MMI) pour développer le domaine de la microchirurgie robotisée 

CALCI, Italie, 13 janvier 2021 /PRNewswire/ -- Medical Microinstruments (MMI) SpA, une société de robotique qui se consacre à l'amélioration des soins pour les patients subissant une microchirurgie, a annoncé aujourd'hui la nomination de Mark Toland en tant que PDG. Il apporte plus de 25 ans d'expérience dans l'industrie des dispositifs médicaux et a récemment été président et directeur général de Corindus, une société de robotique vasculaire que Siemens Healthineers a acquise pour 1,1 milliard de dollars en 2019. Après le marquage CE du Symani Surgical System® de MMI en 2019 et l'achèvement des premiers cas d'utilisation chez l'homme en 2020, M. Toland pilotera l'orientation stratégique de l'entreprise du stade du développement à celui de la commercialisation à grande échelle.

MMI SpA

« Il existe un besoin énorme dans le domaine de la santé de faire évoluer les paradigmes de traitement d'un modèle essentiellement manuel à un modèle qui exploite la technologie robotique, l'intégration des données et l'IA pour améliorer les soins des patients », a déclaré M. Toland. « Le système chirurgical Symani offre un niveau de précision sans précédent pour les actes microchirurgicaux qui peut avoir un impact significatif sur les résultats des patients lors d'opérations très complexes. J'ai hâte d'aider l'entreprise à réaliser ce potentiel et de travailler avec une équipe très talentueuse et en pleine croissance au sein de MMI. »

Le système chirurgical Symani a été utilisé pour réaliser, avec succès, quatre premières interventions chirurgicales chez l'homme à Florence, en Italie. Les cas comprenaient une reconstruction post-oncologique du pharynx et trois reconstructions post-traumatiques complexes des membres inférieurs, démontrant les avantages combinés de la réduction des tremblements et de la mise à l'échelle des mouvements (7-20x) avec les instruments NanoWrist® du système, le plus petit instrument chirurgical articulé au monde. Le système offre sept degrés de liberté et de dextérité hors de portée de la main humaine pour améliorer les reconstructions, les transplantations, les malformations congénitales, les réparations des nerfs périphériques et la chirurgie lymphatique, qui représentent plus d'un million d'interventions chaque année aux États-Unis et en Europe.

« La vaste expérience de Mark dans l'industrie des dispositifs médicaux et en particulier dans le domaine de la robotique jouera un rôle essentiel dans la croissance continue de MMI et aura un impact sur la microchirurgie », a déclaré Andrew Cleeland, président du conseil d'administration de MMI. « Nous nous réjouissons de donner aux chirurgiens du monde entier les moyens d'utiliser la technologie la plus avancée qui rendra les opérations très complexes plus reproductibles et ouvrira le champ des possibles. »

M. Toland a rejoint Corindus en 2016 et a transformé la société en leader de l'industrie de la robotique vasculaire avec le seul système approuvé pour les actions sur les parties coronaires, périphériques et neurovasculaires. Sous la direction de M. Toland, la société a développé des capacités avancées en matière d'automatisation et de télérobotique, notamment la toute première intervention cardiaque réalisée à distance et des études précliniques transcontinentales utilisant la technologie 5G. L'acquisition de Corindus par Siemens Healthineers pour 1,1 milliard de dollars a été la cinquième plus grande acquisition de technologie médicale en 2019. Avant de rejoindre Corindus, Mark a été vice-président de Boston Scientific, où il a développé les activités de solutions globales de la société et dirigé tous les aspects des activités cardiovasculaires de l'équipe commerciale américaine, qui représentaient environ 4 milliards de dollars de chiffre d'affaires. 

À propos de MMI 

Medical Microinstruments S.p.A. (MMI) a été fondée en 2015 près de Pise, en Italie. Son objectif : améliorer la performance chirurgicale par le développement d'un système robotique qui permet aux chirurgiens d'obtenir de meilleurs résultats en microchirurgie. Le système chirurgical Symani combine des innovations exclusives, notamment les plus petits micro-instruments à poignet articulé au monde, ainsi que des technologies de réduction des tremblements et de mise à l'échelle des mouvements. L'association de ces capacités puissantes permet à un plus grand nombre de chirurgiens de pratiquer la microchirurgie tout en élargissant le champ de la microchirurgie.

www.matternow.com

Logo - https://mma.prnewswire.com/media/1308712/MMI_SpA_Logo.jpg

 


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 17:26
C'est avec regret que le Conseil des juifs hassidiques du Québec a constaté que certains membres des communautés n'ont pas respecté les directives de la Santé publique limitant à dix le nombre de personnes pouvant être présentes en même temps dans un...

à 12:33
Le groupe Menarini, une société privée italienne de produits pharmaceutiques et de diagnostic, a annoncé aujourd'hui que la Commission...

à 12:03
Alors que la recrudescence de la COVID-19 se poursuit au Canada, nous surveillons un ensemble d'indicateurs épidémiologiques pour déterminer où la transmission de la maladie est la plus forte, où elle se propage ainsi que ses répercussions sur la...

à 11:00
Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, au Québec, font état de 1 685 nouveaux cas pour la journée d'hier, pour un nombre total de 252 176 personnes infectées. Parmi celles-ci, 225 245 sont rétablies. Elles font également état de...

à 08:45
La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN), le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP-FTQ) et le Syndicat québécois des employées et employés de service (SQEES-FTQ) dénoncent la position du Conseil du trésor et du ministère...

à 08:00
Le député d'Hochelaga-Maisonneuve et responsable pour Québec solidaire en matière de travail, Alexandre Leduc, demande au ministre Jean Boulet de s'engager à inscrire les troubles d'adaptation et de dépression découlant d'un épuisement professionnel...



Communiqué envoyé le 13 janvier 2021 à 07:38 et diffusé par :