Le Lézard
Classé dans : Exploitation minière, Sports et loisir
Sujet : Divers

Vanstar prépare une campagne de forage sur la propriété Félix


MONTRÉAL, 17 déc. 2020 (GLOBE NEWSWIRE) -- Ressources Minières Vanstar (TSX.V ? VSR) a le plaisir de faire le point sur sa prochaine campagne de forage pour le projet Félix. La Société prévoit débuter un programme de forage de 2 500 m pour vérifier la minéralisation aurifère dans un forage historique qui a recoupé 9 intervalles de 1,5 mètre chacun, pris dans une section de 70 mètres le long du trou, qui ont révélé des teneurs en or variant de 0,9 g / t Au à 1,8 g / t Au. L'objectif principal est de vérifier la présence d'or entre les intervalles aurifères et la continuité latérale de la minéralisation.

Quatre conducteurs électromagnétiques aéroportés seront également vérifiés avec des trous de forage. Deux de ces conducteurs sont situés à chaque extrémité d'une grande formation de fer qui est vraisemblablement plissée. Un levé magnétique aéroporté réalisé en juin 2020 a également identifié plusieurs failles et plis dans ce que l'on pense être des formations de fer pouvant servir de pièges structuraux pour l'or. Les gisements d'or hébergés dans une formation de fer rubanées (BIF) sont des gisements stratiformes structuralement contrôlés qui représentent l'une des principales cibles de l'exploration aurifère dans la partie nord du Bouclier canadien précambrien, comme l'ont démontré les producteurs actuels tels que Musselwhite (Newmont), Meadowbank et Meliadine (Agnico-Eagle).

À ce jour, la préparation des sites de forage est bien engagée avec le début des forages prévu pour janvier 2021.

Relevé magnétique héliporté

Au cours des prochains jours, la Société entreprendra un levé magnétique aéroporté d'environ 500 kilomètres avec un espacement de 25 mètres entre les lignes sur l'extension sud de la propriété Félix. Cette partie a été acquise d'Osisko Metals Inc. en novembre 2020 (voir communiqué de presse du 12 novembre 2020). Ce levé viendra à terme étayer les résultats des travaux géologiques et de prospection à venir sur cette nouvelle extension de la propriété et permettra de mieux définir les cibles potentielles de forage dans ce secteur.

« La préparation de la campagne d'hiver sur Félix se déroule bien. Le Groupe Chicobi devient rapidement l'un des secteurs d'exploration aurifère les plus importants au pays et nous mettons tout en oeuvre pour valoriser la propriété Félix. Notre récente acquisition nous a permis de doubler la taille de la propriété dans cette région très recherchée du Québec. Il s'agit de notre première campagne de forage sur la propriété et devrait démontrer le potentiel aurifère de notre projet Felix détenu à 100% », a déclaré Jonathan Hamel, président et chef de la direction par intérim de Vanstar.

À propos du Projet Félix

Le projet Félix se situe dans un environnement d'origine volcanosédimentaire comprenant une unité de roche volcanique au nord, une autre au sud et la partie centrale est occupée par des roches sédimentaires. Des intrusions tardives sous forme de batholithes, de plutons ou de dykes sont également notées tout autour de la propriété. La propriété repose principalement sur les roches du Groupe de Chicobi. Le bassin sédimentaire contient du mudstone et du grès graphitique turbiditique folié, avec une formation mineure de fer magnétite-chert en bandes et une formation de fer hématite-jaspe, et un conglomérat. Une importante formation de fer de type Algoma est présente dans la partie nord de la propriété. Les teneurs aurifères intersectées dans le forage historique se trouvent près du contact sud de celle-ci.

De plus, la faille régionale de Chicobi-Nord traverse la partie nord de la propriété. Cette faille, de dimension régionale, borde au sud le camp minier de Normétal. Le projet se situe dans l'extension est de ce camp minier où l'on y retrouve d'anciennes mines de sulfures massifs et de très nombreux indices aurifères, tels ceux de l'environnement de la mine Perron qui sont activement travaillés par Amex Exploration. Des zones de cisaillement parallèles à la faille de Chicobi-Nord de retrouvent aussi dans les sédiments du Groupe de Chicobi et on y retrouve les indices d'or de Authier localisés à l'ouest de la propriété.

M. Gilles Laverdière, géologue consultant et personne qualifiée selon la norme 43-101 a lu et approuvé le présent communiqué de presse.

La Bourse de croissance TSX ainsi que son fournisseur de services de régulation (tel que ce terme est défini dans les politiques de la bourse de croissance du TSX) n'acceptent aucune responsabilité concernant la véracité ou l'exactitude de son contenu.

Sources:

Jonathan Hamel
Président et Chef de la direction par Intérim
info@vanstarmining.com
514-907-9016 x113

www.vanstarmining.com

 



Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

5 mar 2021
Le groupe Sandvik, l'un des principaux fabricants mondiaux de machines de génie minier, investit 15 millions de dollars pour construire une nouvelle usine de fabrication à Menghe Town, dans le district national de haute technologie de Changzhou,...

5 mar 2021
Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC) L'environnement et les technologies propres seront des éléments clés de la relance économique du Canada. Évidemment, les enjeux liés à la lutte contre les changements climatiques...

5 mar 2021
À la demande du ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. Benoit Charette, le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) rend public aujourd'hui son rapport d'enquête et d'audience publique sur le...

5 mar 2021
Le Groupe TMX, chef de file boursier mondial du secteur minier, est heureux de parrainer le congrès annuel de 2021 de l'Association canadienne de prospecteurs et entrepreneurs (ACPE), qui se tiendra en mode virtuel du 8 au 11 mars. La Bourse de...

5 mar 2021
Doré Copper Mining Corp. (la « Société » ou « Doré Copper ») est heureuse d'annoncer ses plans de préparation pour le dénoyage des anciennes mines Joe Mann et Cedar Bay, fermées respectivement en 2007 et 1990. La Société a récemment effectué des...

4 mar 2021
Avec des droits miniers versés au gouvernement du Québec qui ont frôlé les 400 millions de dollars en 2019, l'industrie minière québécoise démontre une fois de plus son apport considérable à la prospérité socio-économique de la province. Pour...



Communiqué envoyé le 17 décembre 2020 à 07:00 et diffusé par :