Le Lézard
Classé dans : Santé, Le Covid-19
Sujets : Rappels de produits, Sécurité publique, CFG

Avis de santé publique : Éclosion de Salmonella liée aux oignons rouges importés des États-Unis - Mise à jour


OTTAWA, ON, le 30 juill. 2020 /CNW/ - Depuis le 24 juillet, 55 nouveaux cas de la maladie ont été signalés au Canada dans le cadre de l'enquête en cours. Les enquêteurs ont déterminé que les oignons rouges importés en provenance des États-Unis sont probablement une source de l'éclosion.

Jusqu'à ce que l'on en sache davantage sur l'éclosion, il est conseillé aux résidents de la Colombie-Britannique, de l'Alberta, de la Saskatchewan, du Manitoba et de l'Ontario de ne pas manger d'oignons rouges importés au Canada en provenance des États-Unis, y compris les produits alimentaires qui contiennent des oignons crus importés des États-Unis. Il est également conseillé aux détaillants et aux restaurants dans ces provinces de ne pas en utiliser, en vendre ni en servir. Les oignons rouges récoltés au Canada ne sont pas visés par cet avis.

Pourquoi tenir compte du présent avis

L'Agence de la santé publique du Canada collabore avec ses partenaires fédéraux et provinciaux de santé publique, les centres pour le contrôle et la prévention des maladies des États-Unis et des responsables américains de la santé pour enquêter sur une éclosion de salmonellose dans cinq provinces.

Au Canada, d'après les constatations de l'enquête à ce jour, il a été déterminé que l'exposition à des oignons rouges importés en provenance des États-Unis est une source probable de l'éclosion. Nombreuses sont les personnes faisant l'objet d'une enquête qui ont déclaré avoir mangé des oignons rouges avant de tomber malades.

Dans le cadre d'une enquête collaborative menée par des partenaires en santé publique et en salubrité des aliments au Canada et aux États-Unis, des renseignements sur le retraçage indiquent que les oignons rouges contaminés sont importés au Canada en provenance des États-Unis et distribués dans le centre et l'ouest du Canada. Les oignons rouges cultivés au Canada ne sont pas associés à cette éclosion. Il faut plus de renseignements pour déterminer la cause de la contamination des oignons rouges importés des États-Unis. L'éclosion est en cours, car les maladies récentes continuent d'être signalées à l'Agence de santé publique du Canada.

Compte tenu de ces nouveaux renseignements, et jusqu'à ce que l'on en sache plus sur l'éclosion, l'Agence de la santé publique du Canada conseille aux personnes en Colombie-Britannique, en Alberta, en Saskatchewan, au Manitoba et en Ontario de ne pas manger d'oignons rouges importés au Canada en provenance des États-Unis, y compris les produits alimentaires contenant des oignons rouges crus importés des États-Unis. Elle recommande également aux détaillants et aux restaurants dans ces provinces de ne pas utiliser, vendre, ni servir d'oignons rouges importés des États-Unis. Les oignons rouges cultivés au Canada ne sont pas touchés par cet avis.

Comme l'enquête est toujours en cours, il est possible que l'on trouve d'autres sources, et des avertissements de rappel d'aliments liés à cette éclosion pourraient être émis. Cet avis de santé publique sera mis à jour au fur et à mesure de l'évolution de l'enquête.

Résumé de l'enquête

Au 30 juillet 2020, 114 cas confirmés de Salmonella Newport liés à cette éclosion ont été recensés dans les provinces suivantes : Colombie-Britannique (43), Alberta (55), Manitoba (13), Ontario (2), et Île-du-Prince-Édouard (1). La personne de l'Île-du-Prince-Édouard a déclaré avoir voyagé en Alberta avant de tomber malade. On ne signale aucun cas confirmé lié à cette éclosion en Saskatchewan, mais les autorités provinciales de santé publique mènent actuellement une enquête sur quelques cas de Salmonella Newport dans la province. Les personnes sont tombées malades entre la mi-juin et la mi-juillet 2020. Des données sur 102 cas sont accessibles. De ces 102 personnes atteintes, 16 ont été hospitalisées. Aucun décès n'a été signalé. Les personnes qui sont tombées malades sont âgées entre 3 et 100 ans. La majorité des cas (56 %) sont des femmes.

Les personnes qui sont tombées malades ont déclaré avoir mangé des oignons rouges à la maison, dans des restaurants et dans des établissements de soins.

L'Agence canadienne d'inspection des aliments mène actuellement une enquête sur la salubrité des aliments. Si elle détermine que des produits alimentaires sont contaminés, l'Agence prendra les mesures nécessaires pour protéger le public, dont le rappel du produit, le cas échéant.

Les centres pour le contrôle et la prévention des maladies des États-Unis enquêtent également sur une éclosion de Salmonella Newport qui a une empreinte génétique similaire à celle des maladies signalées dans cette éclosion. Les enquêteurs du Canada et des États-Unis continuent de collaborer pour échanger des informations et déterminer les points communs dans les renseignements sur l'éclosion, qui peuvent permettre de détecter d'autres sources de la maladie ou d'aider à trouver la cause de la contamination des oignons rouges.

Il est possible que des maladies plus récentes soient signalées lors de l'éclosion, car il s'écoule un certain temps entre le moment où une personne tombe malade et celui où la maladie est signalée aux responsables de la santé publique. Pour cette éclosion, la période de déclaration de la maladie est de deux à quatre semaines.

Qui est le plus à risque

N'importe qui peut être atteint d'une Salmonellose, mais les enfants de 5 ans et moins, les personnes âgées, les femmes enceintes ou les personnes dont le système immunitaire est affaibli sont plus susceptibles de contracter une maladie grave.

La majorité des personnes qui tombent malades à la suite d'une Salmonellose se rétablissent complètement après quelques jours. Il est possible que certaines personnes soient infectées par la bactérie et ne tombent pas malades ou ne présentent aucun symptôme, mais qu'elles puissent néanmoins transmettre l'infection à d'autres.

Ce que vous devriez faire pour protéger votre santé

On conseille aux personnes de la Colombie-Britannique, de l'Alberta, de la Saskatchewan, du Manitoba et de l'Ontario de ne pas manger d'oignons rouges importés au Canada en provenance des États-Unis, y compris les produits alimentaires contenant des oignons rouges crus importés des États-Unis.

On recommande également aux détaillants et aux restaurants dans ces provinces de ne pas utiliser, vendre, ni servir d'oignons rouges importés des États-Unis. Les oignons rouges récoltés au Canada ne sont pas visés par cet avis.

On demande aux personnes de vérifier si elles ont chez elles des oignons rouges entiers, tranchés ou hachés, ainsi que des aliments préparés qui contiennent des oignons rouges, comme des salades, des sandwichs, des roulés ou des trempettes.

Symptômes

Les symptômes d'une infection à salmonelles, appelée salmonellose, se manifestent généralement de 6 à 72 heures après l'exposition à une personne ou un animal infecté, ou à un produit contaminé par la bactérie Salmonella.

En voici la liste :

Les symptômes durent habituellement de 4 à 7 jours. Les personnes en bonne santé qui contractent la salmonellose se rétablissent souvent sans traitement. Il peut parfois être nécessaire de prendre des antibiotiques. Dans certains cas, l'infection peut rendre gravement malade et exiger l'hospitalisation. Les personnes qui contractent la salmonellose peuvent être contagieuses durant des jours, voire des semaines. Les personnes qui ont des symptômes ou des problèmes médicaux sous-jacents devraient communiquer avec un professionnel de la santé si elles soupçonnent qu'elles ont contracté la salmonellose.

Ce que fait le gouvernement du Canada

Le gouvernement du Canada est déterminé à protéger les Canadiens contre les éclosions de maladies entériques. 

L'Agence de la santé publique du Canada dirige le volet sur la santé humaine de l'enquête liée à cette éclosion et communique régulièrement avec ses partenaires fédéraux, provinciaux et territoriaux afin de surveiller l'éclosion et de prendre des mesures concertées pour la combattre.

Santé Canada effectue des évaluations des risques pour la santé afin de déterminer si la présence de certaines substances ou de certains microorganismes dans les aliments constitue un risque pour la santé des consommateurs.

L'Agence canadienne d'inspection des aliments mène des enquêtes sur la salubrité des aliments afin de trouver la source alimentaire possible de l'éclosion.

Le gouvernement du Canada continuera de tenir les Canadiens au courant de tout fait nouveau concernant les enquêtes.

Renseignements additionnels

 

SOURCE Agence de la santé publique du Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 05:18
Un avion charter envoyé par le gouvernement municipal de Changshu a ramené 80 employés japonais, le 8 août, pour qu'ils reprennent le travail. Située dans l'arrière-pays du delta du fleuve Yang-Tsé, la ville de Changshu, dans la province du Jiangsu...

à 01:00
Firmenich International SA, première entreprise privée de parfums et d'arômes au monde, annonce ses résultats annuels pour la période de 52 semaines ayant pris fin le 30 juin 2020.     Éléments financiers Chiffre d'affaires de 3 878 millions de CHF,...

10 aoû 2020
- Les données validées renforcent la capacité à détecter et à caractériser le cancer de la prostate sur le plan moléculaire avec une sensibilité et une spécificité surpassant les 91 % - Les données favorisent l'intégration du Sentinel Prostate Testtm...

10 aoû 2020
Liminal BioSciences Inc. (« Liminal BioSciences » ou la « Société »), société biopharmaceutique au stade clinique, a annoncé aujourd'hui ses...

10 aoû 2020
L'Ordre des orthophonistes et des audiologistes du Québec (OOAQ) salue les nouvelles mesures entourant le port du masque annoncées par le ministère de l'Éducation en vue de la rentrée scolaire, mais tient à rappeler que le couvre-visage est un...

10 aoû 2020
La Corporation McKesson a annoncé aujourd'hui la nomination de Rebecca McKillican à titre de chef de la direction, McKesson Canada, avec entrée en vigueur immédiate. Rebecca succède à Domenic Pilla, qui a annoncé sa retraite en octobre 2019....



Communiqué envoyé le 30 juillet 2020 à 22:14 et diffusé par :