Le Lézard
Classé dans : Transport, Vacance et tourisme

Le SDRPY lance le projet de transformation de l'aéroport d'Aden en plateforme internationale permanente pour la 1re fois depuis plus d'un siècle


ADEN, Yémen, 3 janvier 2020 /PRNewswire/ -- Le Programme saoudien de développement et de reconstruction du Yémen (SDRPY) a lancé aujourd'hui la phase I d'un projet de réhabilitation et de modernisation de l'aéroport international d'Aden. L'inauguration a été supervisée par le Premier ministre du Yémen, Maïn Abdelmalek Saïd, et a été dirigée par Hassan Alattas, ingénieur et directeur des projets et des études du SDRPY, en présence du commandant des forces de la coalition arabe à Aden, le général de brigade Mujahid Bandar Al-Otaibi, et d'autres représentants du gouvernement. L'aéroport d'Aden sera entièrement modernisé et agrandi dans le cadre du projet. Pour la première fois, l'aéroport deviendra une plateforme sans escale de classe mondiale pour les vols internationaux et nationaux.

«?La mise en place des premiers éléments constitutifs des projets de développement et stratégiques pour l'aéroport international d'Aden contribuera de manière significative à élever les normes de l'aéroport et la qualité des services offerts aux voyageurs et aux compagnies aériennes?», a déclaré le capitaine Saleh Salim ben Nahid, président de l'Autorité générale de l'aviation civile et de la météorologie.

«?Nos frères du Royaume d'Arabie saoudite ont toujours laissé des traces tangibles dans tous les aspects de la vie de notre pays, et notre peuple n'oubliera jamais sa participation à l'opération Tempête décisive aux côtés de nos frères et amis?», a-t-il ajouté. «?Aujourd'hui, nous lançons une phase de développement et de reconstruction dans divers domaines.?»

Le capitaine ben Nahid a également commenté que «?les frères du SDRPY ont déjà fourni divers aspects de soutien à d'autres aéroports (à Al-Ghaydah, Say'un, Socotra et Marib) et nous avons maintenant l'occasion de réitérer nos remerciements au Gardien des deux Saintes Mosquées, le roi Salmane ben Abdelaziz, au superviseur du SDRPY, Mohammed Ben Saïd Al-Jaber, et à tous les employés du programme pour ce généreux soutien, qui aura un impact tangible sur le secteur de l'aviation.?»

Le capitaine ben Nahid a conclu son discours en lançant un appel aux compagnies aériennes internationales qui souhaitent opérer à destination et en provenance de l'aéroport d'Aden, en soulignant que l'aéroport ferait tout son possible pour faciliter leurs opérations.

«?L'objectif de ce projet est de rendre l'aéroport d'Aden conforme aux normes de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) le plus rapidement possible, de relier Aden directement aux pays de la région et d'accroître la capacité de l'aéroport à traiter un nombre beaucoup plus important de vols et de passagers?», a déclaré M. Alattas.

«?Cela représentera une nouvelle ère dans l'histoire de l'aéroport, car cette installation n'a jamais fonctionné de façon constante selon les normes internationales auparavant?», a-t-il ajouté. «?Notre objectif est de maximiser les avantages de la nouvelle plateforme de transport aérien pour le peuple yéménite, les frères et soeurs de l'Arabie Saoudite.?»

Le projet se déroulera en trois phases. La phase I est axée sur la fourniture d'électricité, les mesures de sécurité et le transport. Les portes et les routes principales extérieures du complexe seront étudiées et redessinées, et des bus de transport de passagers seront mis à disposition.

La phase II consistera à construire et à connecter les systèmes de services vitaux, tels que les télécommunications, la navigation et le contrôle du trafic aérien. La remise en état de la piste et des aires de roulage, des portes et des tunnels reliant les portes aux aéronefs sera également entreprise.

La phase III sera axée sur l'alignement des installations et des opérations aéroportuaires sur les normes de l'OACI dans tous les domaines, notamment la sécurité, l'alimentation électrique, les infrastructures intérieures et extérieures, le contrôle de la circulation aérienne et la navigation.

M. Alattas a exprimé l'espoir que ce projet contribuera de manière significative à soutenir le secteur des transports dans la République soeur du Yémen, faisant office d'affluent important de l'économie et faisant avancer la roue du développement. Il a souligné que cela ne se fera qu'à travers l'unité de tous dans la cause de la réalisation des espoirs et des aspirations du peuple yéménite.

«?Nous sommes heureux de nous rencontrer dans cet aéroport d'Aden, cet édifice exceptionnel qui est plus qu'un simple objet économique?», a déclaré le directeur de l'aéroport d'Aden, Abdul-Raqib Al-Omari. «?Dans l'administration de l'aéroport, nous sommes témoins du soutien sincère et capital de nos frères pour rendre à la capitale, Aden, sa place naturelle et pionnière. Avec la solidarité de tous, nous redonnerons à notre patrie souriante la position naturelle qu'elle a toujours connue.?»

Le site de l'aéroport a d'abord servi d'emplacement à la Royal Air Force (RAF) Khormaksar, une base aérienne militaire britannique, de 1917 à 1967. Dans les années 1970 et 1980, il a connu des combats périodiques pendant des périodes d'instabilité, mais en 1996, il est devenu le deuxième plus grand aéroport du Yémen après l'aéroport international de Sanaa, et son terminal principal, construit dans les années 1980, a accueilli plus d'un million de passagers par an. L'aéroport d'Aden est à la fois la plus ancienne plateforme de transport aérien du Yémen et la plus importante actuellement, pouvant potentiellement générer des revenus et des emplois substantiels à la fois pour le gouvernorat d'Aden, très peuplé, et pour le Yémen dans son ensemble, car les recettes commerciales et fiscales augmentent naturellement.

En 2004, la province d'Aden comptait près de 590 000 habitants, soit 3 % de la population yéménite de l'époque. En 2011, la ville d'Aden à elle seule a atteint plus de 700 000 habitants et en 2014, le gouvernorat, avec huit districts, est devenu le foyer de près de deux millions de personnes.

Le déclenchement du conflit au début de 2015 a obligé l'aéroport d'Aden à fermer, et depuis juillet 2015, lorsque les avions saoudiens qui livrent de l'aide et du matériel sont devenus les premiers à atterrir à l'aéroport en quatre mois, l'installation n'a connu qu'un service sporadique et très limité. L'aéroport international d'Aden est situé à 6 km du centre d'Aden et assure actuellement 6 vols par semaine à un coût très élevé, tous les vols étant régionaux et non pas nationaux. Dans le cadre du projet, la capacité de l'aéroport et le volume prévu du trafic aérien augmenteront au cours de l'année 2020.

L'inauguration de ce jour marque donc une occasion historique pour Aden et pour le Yémen dans son ensemble, car elle annonce à la fois la réouverture du pays au monde extérieur et la valeur économique ajoutée nationale et régionale générée par le projet lui-même. Le potentiel de développement économique régional est important : les environs de l'aéroport bénéficieront de routes et d'installations améliorées, et la valeur des terrains à proximité augmentera grâce à la modernisation de l'aéroport.

L'inauguration d'aujourd'hui à l'aéroport d'Aden fait suite à une évaluation préliminaire des besoins effectuée fin novembre par le SDRPY pour inspecter les bâtiments de l'aéroport, la surface, le balisage lumineux et les équipements des pistes, les appareils et systèmes de navigation actuels, ainsi que les halls de départ et d'arrivée.

Le lancement de la phase I du projet aujourd'hui est un point de l'ordre du jour de la visite d'une délégation du SDRPY dans le gouvernorat d'Aden pour étudier les conditions dans un large éventail de secteurs vitaux tels que l'éducation, l'électricité, la santé, les transports et l'eau. Le personnel du programme suit également les projets en cours, tels que la réhabilitation de l'hôpital général d'Aden et la construction de son nouveau centre de cardiologie, financés par le Fonds saoudien de développement et réalisés sous la supervision du SDRPY.

La délégation du SDRPY a également rencontré des responsables de l'éducation publique à Aden pour discuter de la meilleure façon de relever les défis auxquels le secteur est confronté. Il a été proposé de créer des programmes de formation des enseignants et plusieurs nouvelles écoles, ainsi que de réhabiliter et restaurer des centres d'apprentissage existants. La délégation a également rencontré des responsables du Fonds de nettoyage et d'amélioration afin d'évaluer les besoins urgents en matière de traitement des ordures et de renforcement de l'esprit de coopération entre les membres de la communauté concernant l'état des bâtiments scolaires, des parcs et des voies publiques.

 

Photo - https://mma.prnewswire.com/media/1060704/SDRPY___international_airport.jpg  
Photo - https://mma.prnewswire.com/media/1060705/SDRPY_signage.jpg  
Photo - https://mma.prnewswire.com/media/1060706/SDRPY_bus.jpg


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 08:12
- Leader Auto Resources (LAR) et Resilience Capital concluent un partenariat pour améliorer les services et augmenter considérablement les activités aux États-Unis. - L'unité américaine sera rebaptisée DealerShopMC et offrira une gamme complète de...

à 06:00
Le Bureau de la concurrence a déposé le 27 mars 2020 un rapport se prononçant contre l'acquisition projetée d'Air Transat par Air Canada, laquelle a par ailleurs déjà été approuvée par les actionnaires, rappelons-le. Alors que l'industrie aérienne...

à 06:00
Pour faire suite à l'annonce de l'Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) d'aujourd'hui, exo rappelle que de nouveaux horaires réduits d'autobus entreront en vigueur le 30 mars prochain. Ces mesures sont nécessaires afin de s'adapter à...

29 mar 2020
Le gouvernement du Québec devient propriétaire des ports de Rimouski, de Matane, de Gaspé et de Gros-Cacouna. Le gouvernement du Canada transférera officiellement ses installations portuaires au gouvernement du Québec le 30 mars. La gestion des...

29 mar 2020
La cérémonie de promotion des activités révolutionnaires et d'envergure mondiale de la zone du terminal de croisières internationales de Qingdao a été célébrée le 28 mars au port de Qingdao. Wang Qingxian, membre du comité permanent du comité...

29 mar 2020
Pour faire suite à l'annonce de l'Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) d'aujourd'hui, exo rappelle que de nouveaux horaires réduits d'autobus entreront en vigueur le 30 mars prochain. Ces mesures sont nécessaires afin de s'adapter à...



Communiqué envoyé le 3 janvier 2020 à 08:47 et diffusé par :