Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Science et technologie
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Politique commerciale

39 % des entreprises européennes admettent avoir fait l'objet d'une violation par une cyberattaque mais la majorité des actes de piratage restent cachés du public


- Près de la moitié (46 %) des attaques réussies ciblent des employés sous-formés

- 75 % des attaques ne sont jamais rendues publiques malgré les exigences de notification de violation du RGPD

- 62 % pensent que les hackers ont des méthodes plus avancées que les développeurs de logiciels de sécurité

LONDRES, 13 septembre 2019 /PRNewswire/ --  Près de deux cinquièmes des entreprises européennes ont été sciemment victimes d'une cyberattaque au cours des cinq dernières années, 64 % admettant qu'elles ont pu être victimes de piratage sans le savoir, selon un nouveau rapport de RSM, le plus grand réseau de cabinets d'audit, de fiscalité et de conseil centré sur le marché intermédiaire. Ceci est souvent associé à un sentiment d'apathie et d'acceptation, 62 % des répondants étant persuadés que les hackers ont des méthodes plus sophistiquées que les développeurs de logiciels de sécurité.

L'étude, menée pour RSM par les European Business Awards et ayant interrogé 597 décisionnaires professionnels à travers 33 pays européens, suggère que les employés sont le maillon faible de nombreuses entreprises européennes. Près de la moitié (46 %) des attaques réussies ciblaient des employés par e-mail via une pratique connue sous le nom de hameçonnage, 22 % des entreprises ne fournissant toujours aucune formation sur la cybersécurité à leur personnel.

Et même si le Règlement général sur la protection des données (RGPD) exige que les entreprises signalent certains types de violation des données au cours des 72 heures suivant leur détection, 75 % des actes de piratage ne sont jamais rendus public, seules 23 % des entreprises choisissant d'informer le régulateur après une violation.

Bien que les préjudices pour la réputation soient une préoccupation majeure pour les répondants, une réelle confusion semble favoriser le manque de transparence, un tiers (34 %) admettant ne pas comprendre les circonstances dans lesquelles ils devraient signaler une violation.

Gregor Strobl, codirecteur des services de conseil relatifs au risque chez RSM Germany, a déclaré :

« Incontestablement, l'erreur humaine est inévitable et représente le risque le plus important pour la sécurité des entreprises. La cybersécurité coûte cher aux entreprises européennes du marché intermédiaire. Les hackers sont d'habiles manipulateurs et savent parfaitement tirer profit de notre curiosité grâce à des e-mails de hameçonnage élaborés avec minutie. Il est crucial de s'assurer que les employés sachent reconnaître et réagir s'ils sont ciblés par des attaques de hameçonnage ou de rançongiciel.

Les 5 principaux domaines d'investissement numérique
 pour les entreprises européennes
du marché intermédiaire

Cloud

73 %

Automatisation

58 %

Internet des objets

32 %

IA

22 %

Apprentissage automatique

20 %

« Il est troublant, sans être surprenant, que si peu de cyberattaques soient rapportées aux autorités ou aux entreprises affectées. La transparence est essentielle pour sensibiliser l'opinion publique, attraper les criminels et minimiser les dégâts, mais les règles doivent être plus claires et être appliquées de manière plus cohérente. »

Quand on sait que 80 % des entreprises européennes déclarent que la transformation numérique est une priorité stratégique pour leur croissance, il est préoccupant de savoir que seules 34 % des entreprises ont une stratégie de cybersécurité en place qui, selon elles, pourra les protéger contre les cybercrimes, 21 % n'ayant aucune stratégie. Malgré cela, les entreprises du marché intermédiaire restent résilientes face aux risques cybernétiques, 86 % déclarant que le risque accru de cyberattaques ne les a pas dissuadées d'investir dans la transformation numérique, 29 % des entreprises voyant leur chiffre d'affaires augmenter après avoir réalisé des investissements numériques, avec le cloud comme principale technologie adoptée.

À propos des données? 

Des recherches ont été menées auprès d'entreprises européennes qui ont participé aux European Business Awards. L'échantillon comprenait des entreprises de 33 pays. Les données proviennent de 597 réponses recueillies entre le 16/04/19 et le 03/06/19. 

À propos de RSM 

RSM est un réseau mondial de cabinets d'audit, de fiscalité et de conseil de premier plan axé sur les entreprises du marché intermédiaire, présent dans 116 pays, avec 750 bureaux aux Amériques, en Europe, dans la région MENA, en Afrique et en Asie-Pacifique et plus de 41 000 collaborateurs dans le monde. Le chiffre d'affaires total du réseau s'élève à 5,4 milliards de dollars américains. 

En tant qu'équipe intégrée, nous partageons nos compétences, nos connaissances et nos ressources, ainsi qu'une approche centrée sur le client qui repose sur une connaissance approfondie de leurs activités. C'est ainsi que nous leur donnons les moyens d'aller de l'avant avec confiance et de réaliser pleinement leur potentiel. 

RSM est membre du Forum of Firms, dont l'objectif commun est de promouvoir des normes cohérentes et de haute qualité en matière de pratiques financières et d'audit dans le monde entier. 

RSM est la marque utilisée par un réseau de cabinets indépendants d'experts-comptables et de conseillers qui exercent chacun leur activité en propre. RSM International Limited ne fournit pas elle-même de services de comptabilité et de conseil. Les cabinets membres sont animés par une vision commune de la prestation de services professionnels de haute qualité, tant sur leur marché intérieur que pour répondre aux besoins de leur clientèle en matière de services professionnels internationaux. 

Pour tout complément d'information, veuillez consulter le site www.rsm.global, ou rechercher RSM sur Facebook, Twitter ou LinkedIn

À propos des European Business Awards

Les European Business Awards sont l'une des compétitions professionnelles transsectorielles et transfrontalières les plus importantes et prestigieuses au monde. Leur objectif principal est de soutenir et de développer une communauté entrepreneuriale plus forte, prospère, innovante et éthique en Europe. Les EBA estiment que les entreprises jouent un rôle clé dans le traitement des enjeux majeurs rencontrés à travers le monde.

Elles s'y attellent de 3 manières :

https://www.businessawardseurope.com/

 


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 16:21
Bell Média accueille favorablement l'approbation du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) donnée aujourd'hui concernant l'acquisition du réseau de télévision généraliste V et de ses actifs numériques, dont le...

à 16:09
Franklin Templeton Canada a annoncé aujourd'hui les distributions en espèces d'avril 2020 pour certains FNB Franklin LibertySharesMD. Comme le présente en détail le tableau ci-dessous, les porteurs de parts inscrits en date du 14 avril 2020 recevront...

à 16:09
La Banque CIBC a annoncé aujourd'hui qu'elle offre des taux d'intérêt réduits sur les cartes de crédit personnelles aux Canadiens qui éprouvent des difficultés financières en raison de la pandémie de COVID-19....

à 16:07
Aujourd'hui, le gouvernement du Québec a annoncé la mise en place d'un programme qui offrira aux employés à temps plein des secteurs désignés essentiels, une prestation visant à assurer une rémunération supérieure à ce que leur procurerait la...

à 15:50
La CSN tient à saluer la mise en place du Programme incitatif pour la rétention des travailleurs essentiels annoncée aujourd'hui par les ministres Éric Girard et Jean Boulet. La centrale syndicale estime néanmoins que l'occasion aurait été des plus...

à 15:39
Le premier ministre du Québec, François Legault, a dressé ce vendredi le récent bilan des cas confirmés de personnes atteintes de la COVID-19. En date du jeudi 2 avril 2020, à 18 h, il y a au Québec 6?101 cas confirmés de personnes atteintes de la...



Communiqué envoyé le 13 septembre 2019 à 00:38 et diffusé par :