Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Économie

Comparer Montréal, 4e édition : Montréal est en croissance mais devra se préoccuper du capital humain et de sa productivité pour poursuivre son essor


MONTRÉAL, le 20 août 2019 /CNW Telbec/ - L'Institut du Québec (IDQ) publie, en collaboration avec Montréal international (MI) et la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM), la quatrième édition de son étude Comparer Montréal. Ce tableau de bord compare la région métropolitaine à 14 autres villes de taille similaire situées au Canada et aux États-Unis, selon 30 données réparties en six indicateurs : activité économique, croissance économique, capital humain, innovation, qualité de vie et attractivité.

Dans un premier temps, ce rapport révèle que Montréal s'affirme plus que jamais comme la locomotive du Québec. Plusieurs indicateurs démontrent que son poids économique est plus élevé que la proportion de sa population. Notamment, 53 % du produit intérieur brut (PIB) du Québec provient de la métropole à qui l'on doit aussi la grande majorité des emplois créés au Québec au cours de la dernière année. En supposant que Montréal connaisse d'autres excellentes années de croissance économique, cette tendance risque d'ailleurs de s'accélérer.

« Une fois de plus, Montréal a connu une très bonne année, constate Jean-Guy Côté, coauteur du rapport et directeur associé à l'IDQ. La forte croissance économique que la métropole a enregistrée lui a même permis de se hisser à la tête de cet indicateur, avec une troisième place alors qu'elle occupait le dernier rang de ce classement en 2015. » Autre amélioration : l'innovation semble enfin prendre son envol avec une nette progression observée pour cet indicateur (8e contre 11e l'an dernier).

« L'économie de Montréal va très bien et la métropole joue pleinement son rôle de locomotive pour le Québec, surenchérit Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. La croissance soutenue des dernières années permet à Montréal de se retrouver parmi les villes nord-américaines les plus performantes et innovantes. Cependant, Montréal accuse toujours un retard considérable en matière de qualification du capital humain. Ces résultats démontrent l'importance de maintenir les investissements en éducation, de rehausser le niveau de formation de la main-d'oeuvre et d'attirer davantage de talents spécialisés en provenance de l'étranger. » 

Fait indéniable : la qualité de vie demeure la grande force de Montréal : année après année, la métropole se classe dans le peloton de tête de cet indicateur (2e). « Comparativement à d'autres grandes villes nord-américaines, Montréal est une métropole particulièrement attrayante pour les talents internationaux, soutient Hubert Bolduc, président-directeur général de MI. L'attraction de travailleurs hautement qualifiés et expérimentés permet de mieux soutenir la forte croissance de nos secteurs d'innovation et de haute technologie, comme les jeux vidéo, les effets visuels et l'intelligence artificielle ». Au chapitre de l'attractivité, Montréal se classe cette année cinquième parmi les 15 villes comparées au classement.

Les failles à corriger
À des fins d'amélioration, le rapport met aussi en relief les faiblesses que Montréal accuse face aux 14 autres grandes villes nord-américaines sélectionnées pour les fins de cette analyse. La métropole du Québec se classe au dernier rang pour l'activité économique, en raison de son bas niveau de vie et de la faible productivité de ses entreprises. Non seulement sa productivité est-elle la moins élevée de toutes les villes comparées mais sa croissance est famélique. Le capital humain constitue également un important boulet pour le développement économique de la métropole, un indicateur qui stagne au bas de ce classement depuis quatre ans. Cette mauvaise note s'explique principalement par le nombre plus élevé de personnes sans diplôme et un plus bas taux de diplomation au niveau du baccalauréat. « À la lumière de ces résultats, une évidence s'impose : pour poursuivre son essor, Montréal doit impérativement faire de l'éducation une priorité, - comme le reste de la province d'ailleurs - laquelle constitue le vecteur le plus porteur pour accroître la productivité des entreprises », conclut Jean-Guy Côté.

LES PRINCIPAUX CONSTATS

Tableau 1 - Classement des indicateurs, par ville, pour la 4e édition de Comparer Montréal; Graphique 9 - Classement par indicateurs pour les quatre éditions de Comparer Montréal (Groupe CNW/Institut du Quebec)

À propos de l'Institut du Québec
Issu d'un partenariat entre le Conference Board du Canada et HEC Montréal, l'Institut du Québec axe ses recherches et ses études sur les enjeux socioéconomiques auxquels le Québec fait face. Il vise à fournir aux autorités publiques et au secteur privé les outils nécessaires pour prendre des décisions éclairées, et ainsi contribuer à bâtir une société plus dynamique, compétitive et prospère. 
www.institutduquebec.ca | @InstitutduQC

SOURCE Institut du Quebec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 07:00
Vincent Chiara, président de MACH, et Serge Goulet, président de Devimco Immobilier, convient les représentants des médias à l'annonce d'une entente pour la réalisation d'une première phase du Quartier des lumières, situé sur le site de l'ancienne...

à 06:30
À l'occasion des Journées de la persévérance scolaire qui se déroulent du 17 au 21 février 2020, le Réseau québécois pour la réussite éducative a mandaté la firme de sondage Léger afin de connaître la perception des employeurs quant à leur rôle dans...

à 06:02
GM va cesser les opérations de vente, de conception et d'ingénierie de Holden d'ici à 2021, et entend se concentrer sur des opportunités de croissance pour les véhicules spécialisés GM et Great Wall Motors signent une liste de conditions...

à 06:00
Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC) La députée de Compton-Stanstead et ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, l'honorable Marie-Claude Bibeau, annoncera le soutien du gouvernement du Canada à l'entreprise...

à 06:00
Le syndicat Unifor joint sa voix aux retraités du Groupe Capitales Médias (GCM) qui réclament un fonds d'assurance pour compenser les rentes des régimes de retraite à prestation déterminée qui sont coupées lors de la terminaison du régime....

à 06:00
Dans le cadre de la tournée annuelle du directeur québécois d'Unifor, Renaud Gagné, des rencontres avec les dirigeantes et dirigeants des sections locales des régions du Saguenay-Lac-Saint-Jean, de la Côte-Nord et de la Gaspésie-Bas-du-Fleuve auront...



Communiqué envoyé le 20 août 2019 à 01:00 et diffusé par :