Le Lézard
Classé dans : Le virus Ebola

L'AHF à l'OMS : La riposte à l'Ebola arrive un peu trop tard !


L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a enfin reconnu, mercredi 17 juillet que l'épidémie de maladie à virus Ebola en République Démocratique du Congo (RDC) constitue une urgence de santé publique de portée internationale (PHEIC). Cette déclaration tant attendue reconnait que l'épidémie actuelle d'Ebola n'est toujours pas maîtrisée et constitue toujours une menace importante pour la sécurité sanitaire mondiale.

La déclaration d'urgence de santé publique de portée internationale (PHEIC) implique des obligations légales, exigeant des États affectés de coopérer avec l'OMS pour préparer un plan d'intervention formel en cas de survenue d'une épidémie et constitue un avertissement à la communauté mondiale de la santé publique signifiant un risque important pour la sécurité sanitaire mondiale.

« La PHEIC constitue un pas dans la bonne direction, mais aurait dû être déclarée il y a des mois », a déclaré Michael Weinstein, Président de l'AHF. « Le Dr Tedros doit agir rapidement pour mobiliser les ressources des pays donateurs et mettre en place une riposte ferme et vigoureuse. Tous les vaccins disponibles doivent être approuvés rapidement pour pouvoir initier immédiatement une campagne d'inoculation à grande envergure ? La déclaration d'urgence de santé publique n'est efficace que lorsqu'elle est accompagnée d'une action rapide. »

Cette déclaration survient deux jours avant la fin du délai de trente jours publié par la Aids Healthcare Foundation (AHF) incitant le Directeur Général de l'Organisation Mondiale de la Santé, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, de faire preuve d'une réaction immédiate et ferme contre l'Ebola ou de démissionner.

Selon un reportage préparé par la BBC, l'OMS manque de financement nécessaire et doit encore trouver 54 millions de dollars pour lutter contre le virus.

L'AHF gère des programmes de soins de santé dans deux pays actuellement menacés par l'épidémie d'Ebola : l'Ouganda et le Rwanda. Malgré les leçons tirées de la catastrophe d'Ebola survenue en Afrique de l'Ouest en 2014, les infrastructures, dont les matériaux et les équipements médicaux fondamentaux, ne sont toujours pas suffisantes pour faire face à cette épidémie en évolution. L'AHF a récemment fait don de fournitures médicales d'une valeur de trente (30) mille dollars à l'Ouganda après que les cas Ebola aient été signalés, et ce afin de protéger notre personnel à l'Est de l'Ouganda, près de la frontière avec la RDC.

A partir du 12 juillet, 2 477 cas d'Ebola en République Démocratique du Congo (RDC) ont causé la mort de 1 655 personnes. En outre, le virus s'est propagé en Ouganda, pays voisin, où trois cas d'infection à virus d'Ebola ont été confirmés à partir du 24 juin. Les trois infectés se sont récemment rendus en RDC, et avaient tous succombé à la maladie.

L'AHF vous encourage à vivre la vérité qui se cache derrière l'épidémie d'Ebola de 2014 dans ce court documentaire et à voir l'étendue des ravages qui surviennent lorsque la préparation à l'épidémie ne constitue pas une priorité internationale pour la santé.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter Ged Kenslea, à l'adresse suivante : gedk@aidshealth.org ou sur le numéro suivant (323) 791-5526.

A propos de la AIDS Healthcare Foundation (AHF)

AIDS Healthcare Foundation (AHF) est la plus grande organisation internationale dans le domaine de la lutte contre le sida, elle fournit actuellement des soins et des services médicaux pour plus de 1.2 million de personnes dans 43 pays à travers le monde dont les Etas Unis, l'Afrique, l'Amérique Latine/ Les Caraïbes, l'Asie/Pacifique et l'Europe de l'Est. Pour en savoir plus à propos de l'AHF, veuillez visiter le site suivant: www.aidshealth.org, retrouvez-nous sur Facebook : www.facebook.com/aidshealth suivez-nous sur Twitter : @aidshealthcare et Instagram: @aidshealthcare.

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

16 oct 2018
À la demande du très honorable Justin Trudeau, premier ministre du Canada, Son Excellence la très honorable Julie Payette, gouverneure générale du Canada, se rendra en Afrique de l'Ouest du 23 au 30 octobre 2018. Elle effectuera des visites d'État au...

13 sep 2018
Réseau mélanome Canada (RMC), le plus grand défenseur national des patients atteints du mélanome, tiendra sa septième marche de sensibilisation annuelle, Avancées contre le mélanome, le dimanche 23 septembre 2018. Une action commune dont l'objectif...

11 sep 2018
Merck Canada inc., connue sous le nom de MSD à l'extérieur du Canada et des États-Unis, a fait parvenir une lettre aux professionnels de la santé dans le but de leur transmettre des renseignements importants concernant le contraceptif oral...

11 sep 2018
Merck Canada inc., connue sous le nom de MSD à l'extérieur du Canada et des États-Unis, a...

28 aoû 2018
Alors que plus de 82 500 enfants se préparent pour la nouvelle année scolaire dans les zones touchées par le virus Ebola dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), l'UNICEF renforce ses programmes d'éducation, de santé, d'eau,...

22 aoû 2018
Merck Canada inc., connue sous le nom de MSD à l'extérieur du Canada et des États-Unis, a...



Communiqué envoyé le 18 juillet 2019 à 10:50 et diffusé par :