Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Rappels de produits, Sécurité publique, Bien-être animal, CFG

Mise à jour - Santé Canada met les Canadiens en garde contre le risque de cancer associé au violet cristallisé


OTTAWA, le 12 juin 2019 /CNW/ - Santé Canada a effectué un examen de l'innocuité des produits de santé destinés à l'usage humain et des médicaments vétérinaires contenant du violet cristallisé et a constaté que l'exposition à ces produits pourrait accroître le risque de cancer. Compte tenu de la gravité de ce risque, Santé Canada conseille aux Canadiens de cesser d'utiliser tous les médicaments destinés à l'usage humain et vétérinaire contenant du violet cristallisé.

Le violet cristallisé est un colorant antiseptique utilisé pour traiter les infections fongiques. Les produits contenant du violet cristallisé ont été utilisés sur la peau, sur les membranes muqueuses (à l'intérieur du nez, de la bouche ou du vagin), sur les plaies ouvertes ou sur le mamelon d'une mère allaitante pour traiter le muguet buccal chez les nourrissons.

Santé Canada a procédé à l'examen par suite des recommandations de la Commission du Codex Alimentarius de l'Organisation mondiale de la Santé sur le risque potentiel de cancer associé aux résidus de médicaments vétérinaires dans les aliments, y compris le violet cristallisé. Bien que les recommandations de la Commission visent expressément les résidus alimentaires, Santé Canada a examiné l'innocuité des médicaments en vente libre destinés à l'usage humain, des médicaments vétérinaires et des instruments médicaux contenant du violet cristallisé.

Après avoir complété deux évaluations de l'innocuité, le Ministère a conclu que, comme pour les autres substances cancérigènes connues, il n'y a pas de niveau sécuritaire en ce qui concerne ces produits et donc, toute exposition à ces produits pourrait être source de préoccupation.

Ce que fait Santé Canada

Santé Canada a travaillé avec tous les fabricants de produits médicamenteux homologués contenant du violet cristallisé afin de les retirer du marché.

Médicaments en vente libre destinés à l'usage humain :
Il n'y avait qu'un seul produit médicamenteux en vente libre contenant du violet cristallisé commercialisé au Canada. Gentiane Violet Liquid Topical est un produit antiseptique utilisé pour traiter des infections de la peau et les membranes muqueuses. Ce produit est aussi connu pour être utilisé par certaines mères allaitantes pour traiter le muguet buccal chez les nourrissons. Le fabricant a cessé volontairement de commercialiser ce produit au Canada et son permis de fabrication a été annulé. Le fabricant a indiqué que le produit n'est plus offert sur le marché, donc il n'a pas été nécessaire de diffuser un rappel.

Médicaments vétérinaires :
Au Canada, il y avait neuf produits médicamenteux vétérinaires homologués contenant du violet cristallisé, dont quatre étaient offerts en avril 2019 : Blu Kote Dr Naylors, Cristisol, Guard and Wound Spray et Wound Clear Spray. Ces produits étaient utilisés pour traiter les lésions superficielles et les infections oculaires chez les animaux destinés à l'alimentation et les animaux de compagnie (comme les bovins, la volaille, les chevaux, les chiens, les chats). Tous les fabricants ont cessé volontairement de commercialiser ces produits. Leur permis de fabrication a été annulé et tous les produits qui se trouvaient sur le marché canadien ont été rappelés.

Instruments médicaux :
Trois instruments médicaux homologués contenant du violet cristallisé sont offerts sur le marché actuellement. Ce sont tous des pansements stériles en mousse de polyuréthane utilisés pour couvrir les plaies, les sites de greffe cutanée, les abrasions et les coupures. Hydrofera est l'unique fabricant de tous ces produits. L'évaluation des risques pour ces instruments a révélé que le violet cristallisé est peu susceptible d'être en contact direct avec la peau; ces produits ne présentent donc pas un risque accru de cancer lorsqu'ils sont utilisés pendant une courte période, et ce, chez la plupart des gens. Le Ministère a demandé que le fabricant mette à jour les étiquettes de produits pour indiquer qu'ils ne doivent pas être utilisés pendant plus de six mois et qu'ils ne doivent pas être utilisés par les femmes enceintes ou allaitantes à titre de précaution en raison du manque d'information à l'appui de ces usages.

S'il détermine que des produits de santé non autorisés contenant du violet cristallisé sont vendus au Canada, le Ministère prendra les dispositions nécessaires au moment opportun afin de protéger la santé et la sécurité des Canadiens.

Ce que doit faire le consommateur

Also available in English

 

SOURCE Santé Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 11:36
Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, au Québec, font état de 87 nouveaux cas, ce qui porte le nombre total de personnes infectées à 61 004. Aussi, aucun décès n'est survenu dans les 24 dernières heures, mais 3 décès survenus...

à 10:53
Les travailleurs de première ligne jouent un rôle essentiel dans la santé des Canadiens. Aujourd'hui, l'honorable Marco E. L. Mendicino, ministre de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté du Canada, a annoncé l'adoption d'une mesure...

à 10:03
La ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration, Mme Nadine Girault, a confirmé aujourd'hui la mise en place prochaine au Québec d'un nouveau programme d'immigration...

à 10:00
Des fonctionnaires du gouvernement du Canada tiendront une séance d'information technique sur des données et une modélisation qui éclairent les mesures de santé publique pour faire face à la maladie à coronavirus (COVID-19). DateLe 14 août 2020...

à 09:16
Les analyses de comptes-rendus et de données de New Orb Media sur les taux de mortalité infantile dans 160 pays révèlent le rôle polyvalent et abordable que jouent les agents de santé communautaire (ASC) dans l'amélioration de la santé communautaire....

à 08:40
Quidel Corporation (« Quidel »), un fournisseur de solutions de tests de diagnostic rapide, d'essais de virologie cellulaire et de systèmes de diagnostic moléculaire, a annoncé aujourd'hui que la société avait reçu l'autorisation de Santé Canada...



Communiqué envoyé le 12 juin 2019 à 09:55 et diffusé par :