Le Lézard
Classé dans : Santé, Sports et loisir
Sujets : Survey, Letter

Des médecins américains critiquent vivement des informations belges sur les régimes végétariens, qu'ils estiment inexactes


Des médecins et des spécialistes de la nutrition américains ont critiqué avec force un récent rapport belge suggérant à tort que les régimes végétariens présentent des risques pour les femmes enceintes et les enfants.

Bien qu'il soit largement reconnu que les régimes végétariens sont bénéfiques pour la santé, l'Académie royale de médecine de Belgique a rendu le 16 mai 2019 un bref avis insuffisamment sourcé et reprenant des mythes discrédités depuis longtemps sur les régimes végétariens. Des experts renommés en nutrition végétale, parmi lesquels des médecins et des diététiciens du Physicians Committee ? une association à but non lucratif américaine rassemblant plus de 12.000 médecins ? et les auteurs de la prise de position de l'Academy of Nutrition and Dietetics (AND) sur les régimes végétariens, ont écrit aujourd'hui à l'Académie belge en déclarant que les affirmations et conclusions clés de son rapport n'étaient pas fondées sur des preuves scientifiques et qu'elles étaient à la fois erronées et trompeuses.

La réponse américaine cite le document de principe de l'AND ? la plus grande organisation mondiale de professionnels de l'alimentation et de la nutrition ? qui déclare que les régimes végétariens sont «appropriés, qu'ils satisfont les besoins en nutriments et favorisent une croissance normale à tous les stades du cycle de vie, y compris les besoins des femmes enceintes et allaitantes, des nourrissons, des enfants, des adolescents, des adultes et des sportifs.»

La déclaration belge suggère à tort que les régimes végétariens seraient probablement déficients en protéines de haute qualité, en vitamines D et B12, en calcium, en fer, en zinc, en iode et en DHA. Selon une importante étude, en réalité les régimes végétariens fournissent à l'organisme deux fois plus de protéines que nécessaire et des apports moyens supérieurs aux valeurs recommandées pour les vitamines B12 et D, le calcium, les acides gras oméga-3, le fer et le zinc.

«Les informations erronées de l'Académie belge pourraient aboutir à dissuader les gens de suivre un régime végétarien pour améliorer leur santé, a déclaré Susan Levin, M.S., R.D., membre du Physicians Committee. Des études montrent que les personnes qui suivent un régime végétarien absorbent plus qu'assez de protéines, de calcium, de fer et autres nutriments. Par ailleurs, 3% seulement des jeunes adultes flamands respectent les recommandations en matière de consommation quotidienne de légumes. Les Belges de tous les groupes d'âge manquent également de fibres ? un nutriment important que l'on ne trouve que dans les végétaux et peuvent contribuer à contrôler le poids, à réduire le cholestérol et même à prévenir le cancer. Les autorités sanitaires devraient encourager les gens à consommer davantage, et non moins, d'aliments d'origine végétale.»

Le seul nutriment essentiel qui ne peut pas être apporté de manière fiable par les aliments seuls dans un régime végétarien est la vitamine B12, qui n'est produite ni par les plantes ni par les animaux, mais par des bactéries. Toutefois, un complément alimentaire peut facilement compenser un apport insuffisant.

Des recherches montrent que les enfants, les adolescents et les femmes enceintes qui suivent un régime végétarien, et notamment végan, ont une alimentation souvent plus nutritive que leurs homologues non végétariens. Les médecins américains écrivent que les enfants qui suivent un tel régime «consomment moins de graisses saturées et moins de cholestérol et plus de fibres et de vitamines, et qu'ils sont moins susceptibles d'être en surpoids ou de devenir obèses. Les issues de la grossesse, comme la durée de celle-ci et le poids à la naissance, sont identiques chez les mères végétariennes et non végétariennes.»

Des études ont également montré que les régimes végétariens peuvent réduire les risques de problèmes de santé liés au régime alimentaire ? notamment les maladies cardiaques, le cancer, l'obésité et le diabète ? qui augmentent dans le monde entier.

«Il est clair que les enfants d'Europe, d'Amérique et du monde entier sont de plus en plus exposés à des problèmes de santé liés à des régimes riches en viande et en produits laitiers, a déclaré le docteur Neal Barnard, président du Physicians Committee. Empêcher les enfants de suivre une voie plus saine est indéfendable.»

Pour obtenir un exemplaire de la lettre ou discuter avec un expert du Physicians Committee, contacter Laura Anderson par e-mail à l'adresse: landerson@PCRM.org ou par téléphone au 202-527-7396.

Fondé en 1985, le Physicians Committee for Responsible Medicine est une association sans but lucratif qui encourage la médecine préventive, mène des recherches cliniques et plaide en faveur de normes plus strictes en matière d'éthique et d'efficacité dans la recherche et la formation médicale.

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 15:50
Mary Kay Inc., un chef de file de l'innovation dans les soins de la peau, poursuit son engagement de plusieurs décennies dans la science dermatologique, en partageant les résultats de ses dernières recherches visant les causes et les mécanismes...

à 15:21
Les membres réunis au sein du Conseil des entreprises privées en santé et mieux-être (CEPSEM), désirent contribuer à améliorer les processus d'approvisionnement en santé au Québec. Le dépôt du projet de loi visant principalement à instituer le Centre...

à 15:00
La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) et la Fédération de la Santé du Québec (FSQ-CSQ) ont été entendues aujourd'hui à l'Assemblée nationale, dans le cadre des consultations particulières portant sur le projet de loi n° 33. La Centrale et la...

à 14:08
L'UQAM et sa Fondation soulignent aujourd'hui la générosité et la fidélité de Nautilus Plus, partenaire principal de la Chaire en prévention et traitement du cancer de l'UQAM depuis déjà 12 ans. Grâce à son défi 30 minutes à fond pour le Fonds,...

à 14:00
Les Sociétés pharmaceutiques Janssen de Johnson & Johnson ont annoncé aujourd'hui que plusieurs présentations de données multiples issues de leur portefeuille relatif aux tumeurs solides, notamment des données cruciales sur le cancer de la prostate,...

à 13:19
Le projet de loi no 37, créant entre autres le Centre d'acquisitions gouvernementales, aurait été une bonne occasion de revoir l'importance accordée à la notion du plus bas soumissionnaire conforme, croit la Fédération des chambres de commerce du...



Communiqué envoyé le 24 mai 2019 à 08:35 et diffusé par :