Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Essais cliniques / Découvertes médicales

Des scientifiques identifient une nouvelle cible thérapeutique pour la maladie du foie gras


- Une étude préclinique met en évidence un nouveau traitement contre la maladie du foie gras, qui touche près de 25 % de la population mondiale.

- L'inhibition des signaux de l'interleukine 11 (IL11) traite de nombreux aspects de la stéatohépatite non alcoolique (NASH), dont l'inflammation hépatique et la fibrose.

- Enleofen va mener un essai clinique de phase 1 pour évaluer un traitement innovant reposant sur des anticorps inhibiteurs de l'IL11.

SINGAPOUR, 23 mai 2019 /PRNewswire/ -- Enleofen Bio (« Enleofen ») a annoncé aujourd'hui la publication de données prometteuses issues d'une étude préclinique portant sur un nouveau traitement ciblant une forme sévère de stéatose hépatique. Les données ont été publiées dans Gastroenterology, la principale revue scientifique sur les maladies du foie et des intestins.

Le traitement à l'étude préclinique est un traitement par anticorps inhibiteur de l'interleukine 11 (IL11) qui traite de nombreux aspects de la stéatohépatite non alcoolique (NASH), dont l'inflammation hépatique et la fibrose. L'étude a été dirigée par les cofondateurs d'Enleofen, le professeur Stuart Cook et le professeur adjoint Sebastian Schäfer, et menée avec une équipe internationale de scientifiques de la Duke-NUS Medical School (« Duke-NUS ») et du National Heart Center Singapore (« NHCS »).

« Les données de cette étude préclinique suggèrent que la stratégie d'inhibition des signaux de l'IL11 d'Enleofen pourrait être efficace dans le traitement de ce type de maladie hépatique courante mais actuellement incurable, même à un stade avancé », a déclaré le Dr Stuart Cook.

Les chercheurs ont découvert que le taux d'IL11 était élevé dans le foie des patients atteints de NASH. D'autres études ont clairement montré que les cellules hépatiques commencent à produire de l'IL11 dès que le foie est chargé en graisse. L'IL11 déclenche ensuite des dommages au niveau des hépatocytes et favorise l'inflammation et la fibrose. Des anticorps neutralisant les signaux de l'IL11 ont été administrés à plusieurs modèles précliniques de stéatohépatite non alcoolique et ont efficacement bloqué le cercle vicieux de la maladie, avec de puissants effets thérapeutiques. Stopper les lésions du foie est très difficile et c'est l'un des points forts de ce nouveau traitement.

L'étude a également montré que, à mesure que le foie se rétablissait, le profil métabolique global s'améliorait également, comme l'indique l'abaissement des taux de cholestérol et de glucose dans le sang pendant le traitement. Cela met en évidence l'importance centrale du foie dans les maladies métaboliques et suggère que les traitements d'Enleofen pourraient fournir une approche globale pour traiter de multiples problèmes de santé chez les personnes diabétiques et obèses souffrant d'une maladie du foie.

« L'IL11 en tant que cible thérapeutique a reçu peu d'attention, mais nous avons constaté qu'elle joue un rôle central dans cette maladie du foie », a ajouté le Dr Sebastian Schäfer. « Nous sommes impatients de valider cette stratégie dans un essai clinique de phase 1. »

La maladie du foie gras touche une personne sur quatre dans le monde et est plus répandue chez les personnes obèses et diabétiques. Elle peut évoluer en une stéatohépatite non alcoolique, qui se caractérise par une inflammation du foie, une fibrose et un risque accru d'insuffisance hépatique. La stéatohépatite non alcoolique provoque de la fatigue, des douleurs abdominales, des démangeaisons de la peau, des nausées et elle peut à terme conduire à une cirrhose ou à un cancer. Il n'y a actuellement aucun traitement approuvé pour la stéatohépatite non alcoolique.

Référence :

Widjaja et al. (2019) Inhibiting Interleukin 11 Signaling Reduces Hepatocyte Death and Liver Fibrosis, Inflammation, and Steatosis in Mouse Models of Non-Alcoholic Steatohepatitis (L'inhibition des signaux d'interleukine 11 réduit la mort hépatocytaire, la fibrose hépatique, l'inflammation et la stéatose dans des modèles murins de stéatohépatite non alcoolique.) Gastroenterology. DOI : 10.1053/j.gastro.2019.05.002

À PROPOS D'ENLEOFEN BIO

Enleofen Bio est une société dérivée du National Heart Centre Singapore (NHCS), de SingHealth et de la Duke-NUS Medical School et créée en 2017 à la suite d'un financement de série A. Enleofen développe des anticorps thérapeutiques novateurs pour le traitement des maladies fibro-inflammatoires humaines. Les travaux scientifiques initiaux de découverte et la validation des cibles thérapeutiques ont été effectués au NHCS et à la Duke-NUS et financés grâce au prix STAR remis au professeur Stuart Cook par le Conseil national de la recherche médicale (National Medical Research Council, NMRC).

Plusieurs brevets et un certain nombre de candidats-médicaments avancés à base d'anticorps et à effet inhibiteur mis en lumière par les travaux scientifiques ont été concédés sous licence à la société, ce qui lui confère une longueur d'avance appréciable dans le développement de médicaments. Des brevets clés ont été délivrés en Europe, aux États-Unis et dans d'autres pays. Enleofen espère soumettre ses principaux anticorps à des essais cliniques d'ici à la fin de l'année 2020 en vue de développer un médicament pouvant être utilisé pour traiter diverses maladies fibro-inflammatoires pour lesquelles il n'existe actuellement aucune option de traitement.

Pour plus d'informations, consultez www.enleofen.com.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 08:05
Alors que le gouvernement fédéral se prépare à déposer son premier budget depuis sa réélection en 2019, le Syndicat des Métallos réclame un plan qui protégera et créera des emplois partout au pays, et qui fournira aux gens ordinaires, en particulier...

17 avr 2021
Tout au long de la riposte sans précédent à la pandémie de la COVID-19, le gouvernement du Canada a collaboré avec les provinces et les territoires pour s'assurer qu'ils ont le matériel et les fournitures nécessaires pour poursuivre la lutte contre...

17 avr 2021
La pandémie de la COVID-19 continue de causer du stress et de l'anxiété à de nombreux Canadiens, particulièrement à ceux qui n'ont pas immédiatement accès à leur réseau de soutien habituel. Le portail en ligne Espace mieux-être Canada offre aux...

17 avr 2021
Le 15 avril, Guide Sensmart, leader chinois en matière de produits et de solutions d'imagerie thermique infrarouge, a procédé au lancement mondial de sa nouvelle caméra d'imagerie thermique infrarouge haute performance de la série PS. Une caméra...

17 avr 2021
Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, dans les 24 dernières heures, au Québec, font état de : 1 537 nouveaux cas, pour un total de 335 608 personnes infectées; 311 047 personnes rétablies; 8 nouveaux décès - pour un total de 10...

16 avr 2021
Résumé Produits : APO-AMITRIPTYLINE, comprimés de 10 mg, DIN 02403137 Problème : Apotex Inc. procède au rappel d'un lot (lot RF0410, date de péremption : mai 2024) à cause de la présence d'une impureté de nitrosamine.  Ce qu'il faut faire : Les...



Communiqué envoyé le 23 mai 2019 à 09:40 et diffusé par :