Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Essais cliniques / Découvertes médicales

Des scientifiques identifient une nouvelle cible thérapeutique pour la maladie du foie gras


- Une étude préclinique met en évidence un nouveau traitement contre la maladie du foie gras, qui touche près de 25 % de la population mondiale.

- L'inhibition des signaux de l'interleukine 11 (IL11) traite de nombreux aspects de la stéatohépatite non alcoolique (NASH), dont l'inflammation hépatique et la fibrose.

- Enleofen va mener un essai clinique de phase 1 pour évaluer un traitement innovant reposant sur des anticorps inhibiteurs de l'IL11.

SINGAPOUR, 23 mai 2019 /PRNewswire/ -- Enleofen Bio (« Enleofen ») a annoncé aujourd'hui la publication de données prometteuses issues d'une étude préclinique portant sur un nouveau traitement ciblant une forme sévère de stéatose hépatique. Les données ont été publiées dans Gastroenterology, la principale revue scientifique sur les maladies du foie et des intestins.

Le traitement à l'étude préclinique est un traitement par anticorps inhibiteur de l'interleukine 11 (IL11) qui traite de nombreux aspects de la stéatohépatite non alcoolique (NASH), dont l'inflammation hépatique et la fibrose. L'étude a été dirigée par les cofondateurs d'Enleofen, le professeur Stuart Cook et le professeur adjoint Sebastian Schäfer, et menée avec une équipe internationale de scientifiques de la Duke-NUS Medical School (« Duke-NUS ») et du National Heart Center Singapore (« NHCS »).

« Les données de cette étude préclinique suggèrent que la stratégie d'inhibition des signaux de l'IL11 d'Enleofen pourrait être efficace dans le traitement de ce type de maladie hépatique courante mais actuellement incurable, même à un stade avancé », a déclaré le Dr Stuart Cook.

Les chercheurs ont découvert que le taux d'IL11 était élevé dans le foie des patients atteints de NASH. D'autres études ont clairement montré que les cellules hépatiques commencent à produire de l'IL11 dès que le foie est chargé en graisse. L'IL11 déclenche ensuite des dommages au niveau des hépatocytes et favorise l'inflammation et la fibrose. Des anticorps neutralisant les signaux de l'IL11 ont été administrés à plusieurs modèles précliniques de stéatohépatite non alcoolique et ont efficacement bloqué le cercle vicieux de la maladie, avec de puissants effets thérapeutiques. Stopper les lésions du foie est très difficile et c'est l'un des points forts de ce nouveau traitement.

L'étude a également montré que, à mesure que le foie se rétablissait, le profil métabolique global s'améliorait également, comme l'indique l'abaissement des taux de cholestérol et de glucose dans le sang pendant le traitement. Cela met en évidence l'importance centrale du foie dans les maladies métaboliques et suggère que les traitements d'Enleofen pourraient fournir une approche globale pour traiter de multiples problèmes de santé chez les personnes diabétiques et obèses souffrant d'une maladie du foie.

« L'IL11 en tant que cible thérapeutique a reçu peu d'attention, mais nous avons constaté qu'elle joue un rôle central dans cette maladie du foie », a ajouté le Dr Sebastian Schäfer. « Nous sommes impatients de valider cette stratégie dans un essai clinique de phase 1. »

La maladie du foie gras touche une personne sur quatre dans le monde et est plus répandue chez les personnes obèses et diabétiques. Elle peut évoluer en une stéatohépatite non alcoolique, qui se caractérise par une inflammation du foie, une fibrose et un risque accru d'insuffisance hépatique. La stéatohépatite non alcoolique provoque de la fatigue, des douleurs abdominales, des démangeaisons de la peau, des nausées et elle peut à terme conduire à une cirrhose ou à un cancer. Il n'y a actuellement aucun traitement approuvé pour la stéatohépatite non alcoolique.

Référence :

Widjaja et al. (2019) Inhibiting Interleukin 11 Signaling Reduces Hepatocyte Death and Liver Fibrosis, Inflammation, and Steatosis in Mouse Models of Non-Alcoholic Steatohepatitis (L'inhibition des signaux d'interleukine 11 réduit la mort hépatocytaire, la fibrose hépatique, l'inflammation et la stéatose dans des modèles murins de stéatohépatite non alcoolique.) Gastroenterology. DOI : 10.1053/j.gastro.2019.05.002

À PROPOS D'ENLEOFEN BIO

Enleofen Bio est une société dérivée du National Heart Centre Singapore (NHCS), de SingHealth et de la Duke-NUS Medical School et créée en 2017 à la suite d'un financement de série A. Enleofen développe des anticorps thérapeutiques novateurs pour le traitement des maladies fibro-inflammatoires humaines. Les travaux scientifiques initiaux de découverte et la validation des cibles thérapeutiques ont été effectués au NHCS et à la Duke-NUS et financés grâce au prix STAR remis au professeur Stuart Cook par le Conseil national de la recherche médicale (National Medical Research Council, NMRC).

Plusieurs brevets et un certain nombre de candidats-médicaments avancés à base d'anticorps et à effet inhibiteur mis en lumière par les travaux scientifiques ont été concédés sous licence à la société, ce qui lui confère une longueur d'avance appréciable dans le développement de médicaments. Des brevets clés ont été délivrés en Europe, aux États-Unis et dans d'autres pays. Enleofen espère soumettre ses principaux anticorps à des essais cliniques d'ici à la fin de l'année 2020 en vue de développer un médicament pouvant être utilisé pour traiter diverses maladies fibro-inflammatoires pour lesquelles il n'existe actuellement aucune option de traitement.

Pour plus d'informations, consultez www.enleofen.com.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 14:33
Les représentantes et représentants des médias sont invités à assister à une conférence de presse au cours de laquelle le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, monsieur Lionel Carmant, procédera à une annonce pour les services de santé...

à 14:30
Les Compagnies pharmaceutiques Janssen de Johnson & Johnson annoncent aujourd'hui que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l'Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis favorable recommandant l'approbation de l'extension de...

à 13:30
En vue de préparer l'exercice de consultation qui aura lieu bientôt concernant l'utilisation des écrans et la santé des jeunes, le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, annonce que commence aujourd'hui la période durant...

à 12:06
Le 17 décembre 2019, Chez Doris servira son repas de Noël annuel à près de 300 femmes vulnérables et sans-abri. Afin de servir efficacement son repas des fêtes, Chez Doris s'est associé à de nouveaux partenaires cette année, le Collège LaSalle et le...

à 12:00
De passage dans la région de la Côte-Nord pour une tournée, la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, profite de l'occasion pour annoncer le nombre de nouvelles places qui seront créées en maison des aînés et en...

à 12:00
Les représentantes et représentants des médias sont invités à assister à une conférence de presse au cours de laquelle le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, monsieur Lionel Carmant, procédera à une annonce pour les services de santé...



Communiqué envoyé le 23 mai 2019 à 09:40 et diffusé par :