Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Nouveaux produits et services, Femme

Ce n'est pas encore le « bon temps » pour avoir des enfants ? Congelez vos ovules !


MONTRÉAL, le 7 févr. 2019 /CNW Telbec/ - Parce que ce n'est pas le bon temps, que vous n'avez pas encore trouvé le partenaire idéal, que vous voulez voyager, étudier, travailler, bref... vivre votre vie ! La clinique ovo lance un nouveau service de congélation et d'entreposage d'ovules, Futurovo.

Logo : futurovo (Groupe CNW/Clinique ovo)

Vous êtes une femme moderne, vous devriez être en mesure de tout avoir : des études enrichissantes, une carrière passionnante, des voyages formateurs, un conjoint parfait et des enfants pour compléter le portrait de famille bien sûr!

Malheureusement le pic de fertilité des femmes se situe aux alentours de 25 et après 35 ans, votre réserve ovarienne diminue d'année en année. Mais voilà, vous n'avez pas encore accompli tous vos rêves et votre horloge biologique commence vous rappeler à l'ordre !

La clinique ovo offre désormais le service de congélation et d'entreposage d'ovules pour toutes les femmes qui souhaitent attendre avant d'avoir un bébé. Plus vous entreprenez tôt cette démarche, plus les ovules sont de meilleure qualité et favorisent une grossesse réussie. Vous pourrez démarrer une famille lorsque vous le souhaiterez!

« Nous rencontrons beaucoup de patientes en cours de fécondation in vitro qui doivent faire appel au don d'ovules, et qui nous disent que si elles avaient eu l'accès à la congélation de leurs ovules plus jeunes, le processus aurait été plus évident. » nous explique le Dr Coralie Beauchamp, directrice médicale à la clinique ovo.  

Certaines entreprises américaines comme Google, Apple, Amazon ou Facebook offrent déjà l'accès à ce service à leurs employés afin d'attirer des talents féminins dans leurs équipes. Au Canada, ce type de service est encore très peu disponible et le nombre de femmes prenant la décision de congeler ses ovules est uniquement de 381 par année sur 7738 cycles total de traitement (source : 2017 CARTR BORN).

A propos de la clinique ovo:
Depuis sa création en 2003, la clinique ovo a pu offrir ses services à plus de 89 000 patients dans les domaines de la fertilité, du dépistage prénatal, de la conservation du sang de cordon ombilical ou plus généralement, dans le domaine de la santé de la femme.

Aujourd'hui, la clinique ovo offre un nouveau service de préservation de fertilité, futurovo, grâce à la congélation d'ovules. www.cliniqueovo.com

 

SOURCE Clinique ovo


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 13:53
Pour la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN), la ministre McCann doit indiquer dès maintenant que les investissements en soutien à domicile du dernier budget seront injectés dans le réseau public pour épauler le personnel...

à 13:30
Le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, monsieur Lionel Carmant, a dévoilé aujourd'hui les noms des quatre derniers membres qui viennent compléter le Comité de vigilance sur le cannabis. Ces personnes ont été sélectionnées selon leurs...

à 13:15
Les organismes communautaires en santé et services sociaux de la région de Lanaudière bénéficieront d'une hausse historique du financement qui leur est accordé. Le ministre responsable de la région de Lanaudière, monsieur Pierre Fitzgibbon, en a fait...

à 13:03
- On estime que l'ostéoporose touche 200 millions de personnes dans le monde1 et qu'elle est à l'origine d'une fracture toutes les 3 secondes2 ; cependant, une nouvelle enquête révèle que les spécialistes de l'ostéoporose en Europe pensent que ses...

à 12:35
Regulatory News: Ipsen (Euronext : IPN ; ADR : IPSEY) présente aujourd'hui les résultats de la comparaison indirecte ajustée par appariement (MAIC) entre le cabozantinib (Cabometyx®) et le régorafénib (Stivarga®) pour le traitement de deuxième...

à 12:30
Dans le cadre de son 30e anniversaire, le CAVAC Saguenay-Lac-Saint-Jean a le plaisir de convier la population à l'inauguration d'un banc de parc où pourront se recueillir toutes les personnes touchées de près ou de loin par un acte criminel. Cet...



Communiqué envoyé le 7 février 2019 à 16:00 et diffusé par :