Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Politique intérieure, Première Nation, CFG

Publication du Cadre pour l'élimination de la tuberculose chez les Inuit


OTTAWA, le 10 déc. 2018 /CNW/ - Aujourd'hui, l'Inuit Tapiriit Kanatami a publié le Cadre pour l'élimination de la tuberculose chez les Inuit dans la foulée des efforts continus visant à contrer les taux de tuberculose extrêmement élevés chez les Inuit vivant dans l'Inuit Nunangat. En 2016, le taux déclaré de tuberculose active chez les Inuit vivant dans l'Inuit Nunangat était plus de 300 fois supérieur au taux déclaré de tuberculose active chez les non-Autochtones nés au Canada.

La publication du Cadre fait suite à l'annonce faite à la fin de 2017 par Natan Obed, président de l'Inuit Tapiriit Kanatami, et l'honorable Jane Philpott, ministre des Services aux Autochtones, concernant la mise sur pied d'un groupe de travail sur l'élimination de la tuberculose chez les Inuit. Elle fait également suite à un engagement conjoint pris en mars 2018 en vue d'éliminer la tuberculose chez les Inuit de l'Inuit Nunangat d'ici 2030, et de réduire provisoirement d'ici 2025 le taux déclaré de tuberculose active d'au moins 50 %.

Le Cadre tient compte des commentaires et des directives du Groupe de travail sur l'élimination de la tuberculose chez les Inuit et du Groupe de travail sur la santé publique des Inuit. Le Groupe de travail est composé de représentants des quatre régions inuites ainsi que des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux.

Le Cadre décrit six domaines d'action et d'investissement prioritaires :

  1. Améliorer les programmes de prévention de la tuberculose et les soins aux personnes atteintes
  2. Réduire la pauvreté, améliorer les déterminants sociaux de la santé et créer l'équité sociale
  3. Autonomiser et mobiliser les communautés
  4. Renforcer la capacité en matière de prévention de la tuberculose et de soins aux personnes atteintes
  5. Élaborer et mettre en oeuvre des solutions axées sur les Inuit
  6. Assurer la reddition de comptes en ce qui a trait à l'élimination de la tuberculose

Ces mesures prioritaires seront utilisées par les quatre régions inuites afin de concevoir et de mettre en oeuvre des plans d'action pour l'élimination de la tuberculose qui tiennent compte des priorités, des besoins et des forces de chaque région. Grâce à cette approche, les interventions et les activités décrites dans chaque plan d'action seront éclairées par l'épidémiologie locale de la tuberculose et les systèmes de santé.

Les plans d'action régionaux pour l'élimination de la tuberculose devraient être publiés d'ici mars 2019.

Citations

« Aujourd'hui, nous soulignons une étape essentielle dans l'élimination de la tuberculose chez les Inuit vivant dans l'Inuit Nunangat. Le lancement du Cadre témoigne de l'engagement permanent, sous la gouverne de l'Inuit Tapiriit Kanatami, du gouvernement du Canada et des gouvernements provinciaux et territoriaux en vue de prévenir et de traiter la tuberculose d'une façon qui tient compte de la culture. Nous appuyons pleinement cette approche dirigée par les Inuit et adaptée à eux en vue de prendre en compte les déterminants sociaux de la santé qui sont à la source de cette épidémie, et pour veiller à régler une fois pour toutes le problème des taux disproportionnellement élevés de tuberculose chez les Inuit. »

L'honorable Jane Philpott, C.P., députée
Ministre des Services aux Autochtones

« Notre objectif visant à éliminer la tuberculose dans l'Inuit Nunangat d'ici 2030 est ambitieux et il nécessitera un engagement indéfectible et des efforts multilatéraux constants. Le présent cadre sert à montrer la voie à suivre et à orienter les travaux des gouvernements, des régions et des organisations inuites, des communautés et des professionnels de la santé. »

Natan Obed
Président de l'Inuit Tapiriit Kanatami

Produits connexes

Document d'information

Services aux Autochtones Canada           

Mesures visant à éliminer la tuberculose dans l'Inuit Nunangat

Qu'est-ce que la tuberculose?

La tuberculose (TB) est une maladie infectieuse causée par un bacille qui se propage dans l'air lorsqu'une personne infectée tousse, éternue, chante ou parle. Elle s'attaque principalement aux poumons et aux voies respiratoires, mais peut aussi toucher d'autres parties du corps.   

La TB peut être latente (lorsque des bacilles de la TB sont inactifs dans le corps, ne provoquent pas de symptômes et ne peuvent être propagés) ou active (lorsque les bacilles de la TB sont actifs, provoquent des symptômes et peuvent être propagés). L'infection latente à la TB peut être diagnostiquée à l'aide d'un test cutané à la tuberculine ou d'un test sanguin de libération d'interférons gamma. L'infection active à la TB peut être diagnostiquée au moyen d'une analyse des expectorations et d'une radiographie pulmonaire.

Les infections actives, tout comme les infections latentes, peuvent être traitées par une antibiothérapie. Sans traitement, l'infection latente à la tuberculose peut évoluer en tuberculose active. La TB active peut être mortelle si elle n'est pas traitée.   

Qui est à risque?

Pour la plupart des gens au Canada, le risque de contracter une infection active à la tuberculose est très faible. Toutefois, les taux de TB active sont plus élevés chez les peuples autochtones et ils sont particulièrement élevés dans certaines communautés inuites. 

En 2016, le  taux déclaré de tuberculose active chez les Inuit dans l'Inuit Nunangat était plus de 300 fois supérieur à celui des non-Autochtones nés au Canada. Ce taux élevé dépend de plusieurs facteurs, notamment le logement inadéquat, l'insécurité alimentaire, la pauvreté, la stigmatisation et les répercussions durables des mesures gouvernementales de lutte antituberculeuse des années 1940 et 1950, qui consistaient à envoyer par bateau de nombreux Inuit dans des hôpitaux spécialisés dans le traitement de la tuberculose dans le Sud, à des milliers de kilomètres de leur famille et de leur communauté. Ceux qui ont survécu ne sont pas rentrés chez eux avant plusieurs années. Dans certains cas, on ne connaît pas le sort des personnes qui ne sont jamais retournées dans leur communauté.

Les Inuit et l'Inuit Nunangat

En 2016, on dénombrait environ 65 000 Inuit au Canada. Près des trois quarts (72,8 %) vivent dans quatre régions inuites au Canada, collectivement appelées l'Inuit Nunangat. Les régions inuites sont la région visée par le règlement de la revendication des Inuvialuit dans les Territoires du Nord-Ouest, le Nunavut, le Nunavik (le Nord du Québec) et le Nunatsiavut (le Nord du Labrador). 

Bien qu'il y ait d'importantes différences dans l'état de santé des résidants de l'Inuit Nunangat, il y a aussi des traits communs aux quatre régions. Selon Statistique Canada, l'espérance de vie des Inuit est de 10,5 ans inférieure à la moyenne canadienne, 52 % des Inuit vivent dans des maisons surpeuplées, l'insécurité alimentaire est répandue et 52,5 % des Inuit sont sans emploi. 

Que fait-on?

Le gouvernement du Canada s'est engagé à collaborer avec ses partenaires provinciaux et territoriaux et les dirigeants autochtones pour contrer les facteurs sanitaires et socioéconomiques qui contribuent à l'incidence élevée de la TB active. 

En 2013, l'Inuit Tapiriit Kanatami (ITK) a élaboré la stratégie pour l'élimination de la tuberculose chez les Inuit (en anglais) afin de faire prendre davantage conscience de la nécessité d'adopter des approches plus efficaces pour la prévention, le contrôle et le traitement de la tuberculose et de proposer une démarche afin de réduire le taux d'infection active à la tuberculose dans l'Inuit Nunangat (en anglais). 

Le gouvernement du Canada et les dirigeants inuits se sont réunis en septembre 2017 sous l'égide du Comité de partenariat entre les Inuit et la Couronne et se sont engagés à former un groupe de travail afin d'éliminer la tuberculose à l'échelle de l'Inuit Nunangat. Afin de simplifier la coordination de ce travail d'élimination, le Groupe de travail sur la santé publique des Inuit a poursuivi les efforts en ce sens. Il s'agit d'un sous-comité du Comité national inuit de la santé qui représente depuis de nombreuses années les organisations inuites et les gouvernements publics. Le Cadre a été approuvé par le conseil d'administration de l'ITK en novembre 2018.

Le Cadre servira à orienter l'élaboration par les quatre régions inuites de plans d'action régionaux pour l'élimination de la tuberculose. Ces plans d'action, qui devraient être achevés et mis en oeuvre d'ici la fin mars 2019, présenteront des mesures concrètes, p. ex., renforcer la capacité communautaire pour accroître la compréhension de la tuberculose et la sensibilisation à son égard, réduire la stigmatisation et permettre un diagnostic et un traitement plus rapides de la tuberculose active et de la tuberculose latente.

Comme il a été annoncé dans le budget de 2018, le gouvernement du Canada investit 27,5 millions de dollars sur cinq ans dans l'approche de l'ITK pour l'élimination de la tuberculose chez les Inuit dans l'Inuit Nunangat. Cela s'ajoute aux 400 millions de dollars sur 10 ans pour un plan de logement pris en charge par les Inuit dans les régions inuites du Nunavik, du Nunatsiavut et de l'Inuvialuit. Dans le budget de 2017, on a annoncé 240 millions de dollars sur 10 ans à l'appui du logement au Nunavut.

Objectif de 2030

Le 23 mars 2018, la ministre Philpott et le président de l'ITK, Natan Obed, ont annoncé leur engagement à éliminer la tuberculose dans l'Inuit Nunangat d'ici 2030 et à réduire l'incidence des cas de tuberculose active d'au moins 50 % d'ici 2025. Des travaux sont en cours dans chacune des quatre régions inuites pour élaborer des plans d'action pour l'élimination de la tuberculose propres à chaque région.

Services aux Autochtones Canada a récemment pris de nombreuses mesures en collaboration avec des partenaires inuits pour lutter contre les taux élevés de tuberculose chez les Inuit dans l'Inuit Nunangat, notamment :

Financement :

Diagnostic et traitement :

Collaboration :

Chronologie

2013 - L'Inuit Tapiriit Kanatami élabore la stratégie pour l'élimination de la tuberculose chez les Inuit.

Février 2017 - Création du Comité de partenariat entre les Inuit et la Couronne.

Juin 2017 - Début du processus réglementaire de Santé Canada sur les drogues utilisées pour des besoins urgents en matière de santé publique; la rifapentine (un traitement de courte durée contre la tuberculose latente) est ajoutée à la liste des médicaments à la fin de juin 2017.

Novembre 2017 - Un groupe de travail est formé pour orienter l'élaboration d'un cadre pour l'élimination de la tuberculose dans l'Inuit Nunangat; les travaux sont regroupés et repris par le Groupe de travail sur la santé publique des Inuit en mai 2018.

27 février 2018 - Les budgets de 2017 et de 2018 prévoient en tout 640 millions de dollars sur 10 ans pour répondre aux besoins en logement dans l'Inuit Nunangat et 27,5 millions de dollars sur 5 ans pour éliminer la tuberculose dans l'Inuit Nunangat.

Février - mars 2018 - Première clinique communautaire mobile de dépistage de la tuberculose au Nunavut.

23 mars 2018 - À l'occasion de la Journée mondiale de la tuberculose, l'ITK et SAC s'engagent conjointement à éliminer la tuberculose chez les Inuit vivant dans l'Inuit Nunangat d'ici 2030.

Avril 2018 - Clinique communautaire mobile de dépistage de la tuberculose au Nunatsiavut.

Septembre 2018 - Première réunion de haut niveau des Nations Unies sur la tuberculose. Le Canada et les dirigeants inuits réclament des mesures globales appuyées par un financement.

Octobre 2018 - Deuxième clinique mobile au Nunavut.

Décembre 2018 - Le Nunavik compte désormais 50 infirmières et infirmiers formés en intervention en matière de tuberculose, y compris en prévention, en dépistage et en traitement de la tuberculose. Le Nunavik a également élaboré des outils pour améliorer la sensibilisation des jeunes à la TB et a mobilisé des épidémiologistes de terrain supplémentaires.

Décembre 2018 - Lancement du Cadre pour l'élimination de la tuberculose chez les Inuit.

Faits et chiffres

Liens connexes

Liens connexes

Le gouvernement du Canada et l'Inuit Tapiriit Kanatami s'engagent à éradiquer la tuberculose dans l'Inuit Nunangat d'ici 2030 
Élimination de la tuberculose dans l'Inuit Nunangat d'ici 2030; réduction d'au moins 50 % d'ici 2025 
Groupe de travail sur la tuberculose 
Stratégie pour l'élimination de la tuberculose chez les Inuit (en anglais) 
Santé Canada - Tuberculose 
Santé des Premières Nations et des Inuit - Ressources sur la tuberculose 
Relevé des maladies transmissibles au Canada 
Infographie sur les inégalités sociales de l'Inuit Tapiriit Kanatami (en anglais) 

Restez branchés

Joignez-vous à la conversation pour en savoir davantage sur les Autochtones au Canada :

Twitter : GouvCan - Autochtones 
Facebook : GouvCan - Autochtones
Instagram : @gcAutochtones

Vous pouvez vous abonner pour recevoir nos communiqués et nos discours par fils RSS. Pour obtenir plus d'information ou pour vous abonner, visitez www.sac.gc.ca/filsrss.

 

SOURCE Services aux Autochtones Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 17:58
L'année 2019 marque le 30e anniversaire de Silver Hills en tant que l'un des principaux fabricants de produits germés destinés à motiver les consommateurs à se prendre en charge. Établie à Abbotsford, en Colombie-Britannique, Silver Hills, portée par...

à 17:00
Topcon Europe Medical, l'un des principaux fournisseurs de dispositifs médicaux et de solutions logicielles à la communauté européenne des soins oculaires, se réjouit d'annoncer sa participation à EURETINA 2019, le congrès annuel de la Société...

à 16:00
Les représentantes et représentants des médias sont invités à assister à une conférence de presse au cours de laquelle la ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, madame...

à 14:30
Une des grandes priorités du gouvernement du Canada est d'aider les familles canadiennes de la classe moyenne à offrir à leurs enfants le meilleur départ possible dans la vie. C'est pourquoi, en juillet 2019, l'Allocation canadienne pour enfants...

à 13:05
QUI P.K. Subban, défenseur étoile de la LNH et nouveau joueur pour les Devils du New Jersey, veut rassembler la communauté montréalaise pour soutenir les jeunes patients du Children. P.K. souhaite promouvoir le message qu'individuellement, nous...

à 12:30
Par l'entremise de l'Initiative des supergrappes d'innovation, le gouvernement du Canada prend des mesures immédiates et ciblées pour tirer parti des forces actuelles du Canada et pour aider les entreprises et leurs travailleurs à prendre de l'avance...



Communiqué envoyé le 10 décembre 2018 à 10:12 et diffusé par :