Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Sans buts lucratifs, Ententes financières, CFG

Le fonds de finance sociale : un pas de géant pour l'innovation sociale


La Maison de l'innovation sociale (MIS) applaudit l'engagement du gouvernement fédéral à soutenir l'investissement d'impact

MONTRÉAL, le 26 nov. 2018 /CNW Telbec/ - La Maison de l'innovation sociale (MIS) se réjouit de l'engagement du gouvernement fédéral de créer un fonds de finance sociale de 755 M$, comme annoncé la semaine dernière lors de l'énoncé économique automnal. Elle croit que ce fonds est indispensable pour soutenir l'ampleur des défis sociaux et environnementaux auxquels sont confrontées les communautés canadiennes, particulièrement en milieux urbains. En créant ce fonds, le gouvernement reconnaît non seulement la pertinence d'innover sur le plan social et environnemental pour maximiser et accélérer l'impact des solutions mises de l'avant par les acteurs de changement, mais il met en place les conditions propices pour attirer des investissements privés à impact social.

Le codirecteur général de la MIS, Patrick Dubé, affirme que le Québec est mûr pour un tel virage. « Au Québec, l'écosystème de l'innovation sociale est en pleine effervescence. La part de ce fonds de financement social qui parviendra aux communautés québécoises contribuera assurément à propulser les initiatives qui sont portées par cet écosystème et à soutenir leur mise à l'échelle auprès d'un plus grand nombre. » Il ajoute que ce fonds de finance sociale est l'incitatif qui conduira aussi le changement à l'échelle de l'entreprise privée. « Il existe déjà un grand intérêt du privé pour l'investissement d'impact qui permet aux entreprises d'aller au-delà de gestes ponctuels en matière de responsabilité sociale et d'intégrer l'innovation sociale comme véritable vecteur de développement d'affaires. » En effet, le gouvernement fédéral précise au sein de son énoncé économique qu'il souhaite que le fonds puisse mobiliser un financement équivalent provenant d'autres investisseurs, dont ceux du secteur privé, et qu'il puisse tabler sur un partage de risques et des avantages liés à des investissements qui ne sont pas encore viables sur le marché commercial.

Selon Violaine Des Rosiers, également codirectrice générale de la MIS, cette approche publique prospective en matière d'investissement d'impact est un levier inespéré pour l'ensemble de l'écosystème en innovation sociale au Québec. « Il faut comprendre qu'il existe une multitude d'acteurs en innovation sociale qui sont des alliés naturels à cette nouvelle approche du gouvernement. La MIS, par exemple, contribue à dérisquer des projets d'innovation sociale au profit d'investisseurs d'impact potentiels en renforçant la capacité des personnes qui portent ces mêmes projets en les accompagnant de l'idéation jusqu'au déploiement de leurs initiatives, maximisant dès lors l'efficience de leur démarche et l'impact de leurs projets au sein des communautés. Cette offre de service est un gage de qualité pour augmenter les chances de succès des projets auprès des différentes populations vulnérables ciblées et une valeur ajoutée pour les investisseurs sociaux. »

Selon la MIS, le fonds de finance sociale est un outil à la fois audacieux, intelligent et conforme aux meilleures pratiques sur le plan du développement économique et social puisqu'il mobilise à la fois les acteurs du monde de la philanthropie et des organisations sans but lucratif ainsi que ceux des secteurs public et privé, dans une action concertée, intégrée et performante pour répondre aux grands enjeux sociaux et environnementaux de la société actuelle. Elle en profite donc pour saluer le travail du Groupe directeur sur la co-création d'une Stratégie d'innovation sociale et de finance sociale dont les recommandations ont grandement contribué à mobiliser l'écoute et l'action des instances décisionnelles du gouvernement. Elle salue également le ministre responsable de la Familles, des Enfants et du Développement social, l'honorable Jean-Yves Duclos, pour le leadership dont il fait preuve dans cette démarche.

À propos de la MIS
Organisme à but non lucratif, la MIS est une force vive et un levier déterminant dans l'émergence et le développement de projets à fort impact social positif en milieu urbain, auprès de collectifs citoyens, d'organisations gouvernementales, d'universités et du milieu entrepreneurial. OEuvrant à l'échelle québécoise, elle accompagne des leaders de projets de société sur le plan du développement social et environnemental. Elle intervient principalement dans la phase initiale de leur parcours, dans une approche d'évaluation et de réduction des risques et de maximisation d'impact. La MIS agit en complémentarité aux autres acteurs de l'écosystème en innovation sociale et contribue à fédérer leurs multiples expertises autour de projets porteurs.

Financée principalement par la Fondation Mirella & Lino Saputo et la Fondation McConnell, elle peut compter sur l'appui de ses partenaires fondateurs comme Esplanade, HEC Montréal, l'Université Concordia et le CIRODD (Centre interdisciplinaire de recherche en opérationnalisation du développement durable), ainsi que sur de nombreux partenaires d'affaires.

www.mis.quebec

 

SOURCE Maison de l'innovation sociale (MIS)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 12:21
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : Char Technologies Ltd Symbole à la Bourse de croissance TSX : YES Les titres : Oui Motif : À la demande de la société en attendant une nouvelle Heure de la suspension (HE) : 12 h 06...

à 12:18
La Société de développement crie, un organisme voué au développement économique et communautaire des Cris d'Eeyou Istchee, est fière d'annoncer l'ouverture du processus d'appel de propositions pour l'étude de faisabilité de la phase I de la Grande...

à 12:00
Le rapport sur les principales constatations du 14e sondage annuel sur les risques émergents publié aujourd'hui par l'Institut canadien des actuaires, la Casualty Actuarial Society et la Society of Actuaries met en lumière les principaux risques...

à 11:59
Hier, le Bloc québécois a publié et par la suite retiré une publicité dénigrante à propos des agents de bord. Le SCFP a été mis au courant de celle-ci puisqu'il a reçu plusieurs appels d'agents de bord se disant profondément insultés. C'est pourquoi,...

à 11:48
L'Ordre des architectes du Québec (OAQ) accueille avec optimisme le lancement, par le Ministère des Affaires municipales et de l'Habitation du Québec, de la conversation nationale sur l'urbanisme et l'aménagement du territoire. Cet exercice important...

à 11:47
Reprise des négociations pour : Société : Avivagen Inc. Symbole à la Bourse de croissance TSX : VIV Les titres : Oui Reprise (HE) : 12 h 00 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les opérations à l'égard d'un...



Communiqué envoyé le 26 novembre 2018 à 10:36 et diffusé par :