Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Sécurité publique, CFG

Avis de Santé publique - Éclosion d'infections de la salmonellose faisant l'objet d'une enquête



OTTAWA, le 19 oct. 2018 /CNW/ - Avis initial 

Pourquoi devriez-vous en prendre note

L'Agence de la santé publique du Canada collabore avec ses partenaires provinciaux en santé publique, l'Agence canadienne d'inspection des aliments et Santé Canada pour enquêter sur une éclosion d'infections de la salmonellose mettant en cause cinq provinces : la Colombie-Britannique, l'Alberta, la Saskatchewan, le Manitoba et le Québec. La maladie signalée au Québec était liée à un voyage en Colombie-Britannique.

La source de l'éclosion n'a pas été déterminée et l'enquête est en cours. Les enquêteurs sur les éclosions recueillent des renseignements sur les sources et les façons possibles de contamination. Bon nombre des personnes qui sont tombées malades ont déclaré avoir mangé des concombres avant leur maladie. Cependant, d'autres sources possibles de maladie sont également envisagées. Plus de renseignements sont nécessaires pour déterminer la source de l'éclosion. L'éclosion semble se poursuivre, car les maladies continuent d'être rapportées.

Étant donné la nature évolutive de cette éclosion, l'Agence de la santé publique du Canada émet cet avis de santé publique pour informer les résidents de l'Ouest canadien des conclusions de l'enquête à ce jour et pour communiquer d'importantes pratiques de manipulation sécuritaire des aliments afin de prévenir d'autres infections de la salmonellose. À l'heure actuelle, rien n'indique que les résidents du centre et de l'est du Canada sont touchés par cette éclosion.

Cet avis de santé publique sera mis à jour régulièrement au fur et à mesure de l'évolution de l'enquête.

Résumé de l'enquête

En date du 19 octobre 2018, 45 cas confirmés en laboratoire de salmonellose Infantis ont fait l'objet d'une enquête dans les provinces suivantes : Colombie?Britannique (37), Alberta (5), Saskatchewan (1), Manitoba (1) et Québec (1). La personne du Québec a déclaré avoir voyagé en Colombie-Britannique avant de tomber malade. Des personnes ont été malades entre la mi-juin et la fin de septembre 2018. Neuf personnes ont été hospitalisées. Aucun décès n'a été signalé. Les personnes qui ont été malades sont âgées de 1 à 92 ans. La majorité des cas (58 %) sont de sexe féminin.

L'Agence canadienne d'inspection des aliments mène une enquête sur la salubrité des aliments. Si des produits alimentaires contaminés sont identifiés, ils prendront les mesures nécessaires pour protéger le public, y compris le rappel du produit au besoin. À l'heure actuelle, aucun avis de rappel d'aliments n'est associé à cette éclosion.

Qui est le plus à risque

N'importe qui peut être malade avec une infection à salmonellose, mais les nourrissons, les enfants, les personnes âgées et les personnes dont le système immunitaire est affaibli courent un risque plus élevé de maladie grave parce que leur système immunitaire est fragile.

La plupart des gens qui tombent malades à la suite d'une infection à salmonellose se rétabliront complètement après quelques jours. Il est possible que certaines personnes soient infectées par la bactérie et ne soient pas malades ou ne présentent aucun symptôme, mais qu'elles puissent quand même transmettre l'infection à d'autres personnes.

Ce que vous devez faire pour protéger votre santé

Il est difficile de savoir si un produit est contaminé par la Salmonella, parce qu'on ne peut pas le voir, le sentir ni le goûter. Pour aider à prévenir les infections à Salmonella, l'Agence de la santé publique du Canada recommande de surveiller l'enquête sur l'éclosion en vérifiant les mises à jour régulières de cet avis de santé publique et en suivant les conseils sur la manipulation sécuritaire des aliments. Les conseils suivants pour la préparation de fruits et légumes frais peuvent aider à réduire votre risque de maladie, mais ils ne peuvent pas éliminer complètement le risque d'infection.

Symptômes

Les symptômes d'une infection de la salmonellose, appelée salmonellose, commencent habituellement de 6 à 72 heures après l'exposition à la bactérie salmonellose d'un animal infecté ou d'un produit contaminé.

Les symptômes comprennent :

La plupart des symptômes disparaissent dans les quatre à sept jours. La plupart des gens en santé guérissent entièrement, sans soin supplémentaire. Dans certains cas, une maladie grave demandant une hospitalisation est nécessaire. Dans certains cas, des antibiotiques peuvent être nécessaires. Les personnes infectées par la bactérie salmonellose peuvent être infectées plusieurs jours, voir plusieurs semaines. Les personnes qui présentent des symptômes ou des problèmes médicaux sous-jacents doivent communiquer avec leur fournisseur de soins de santé si elles soupçonnent avoir une infection de la salmonellose.

Que fait le gouvernement du Canada

Le gouvernement du Canada est déterminé à assurer la salubrité des aliments. L'Agence de la santé publique du Canada dirige l'enquête sur la santé humaine en cas d'éclosion et communique régulièrement avec ses partenaires fédéraux, provinciaux et territoriaux pour surveiller la situation et collaborer à la prise de mesures en cas d'éclosion.

Santé Canada effectue des évaluations des risques pour la santé liés aux aliments afin de déterminer si la présence d'une certaine substance ou d'un microorganisme pose un risque pour la santé des consommateurs.

L'Agence canadienne d'inspection des aliments mène des enquêtes sur la salubrité des aliments et sur la source possible d'une éclosion.

Le gouvernement du Canada continuera d'informer les Canadiens à mesure que de nouveaux renseignements concernant ces enquêtes seront disponibles.

Renseignements épidémiologiques

La figure ci-dessous est une « courbe épidémiologique » pour cette éclosion. Ces renseignements sont utilisés par les enquêteurs sur l'éclosion pour illustrer quand les cas sont apparus, quand ils atteignent un pic et quand ils décroissent. Il peut s'écouler plusieurs semaines entre le moment où une personne tombe malade et le moment où la maladie est signalée, et les tests confirment un lien avec l'éclosion. Les données sont disponibles pour 45 cas.

Figure 1 : Cas confirmés d'infection par la Salmonella Infantis (Groupe CNW/Agence de la santé publique du Canada)

Renseignements supplémentaires

 

SOURCE Agence de la santé publique du Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 02:00
SUNSTAR et la Fédération européenne de parodontologie (EFP) lancent la campagne « Perio & Diabetes » à l'occasion de la Journée mondiale du diabète Il existe une relation bidirectionnelle entre la santé bucco-dentaire et le diabète: les personnes...

13 nov 2018
Dernières étapes du processus de demande de licence de production du cannabis - La phase II consistant en l'expansion de la capacité va bon train Faits saillants financiers et opérationnels pour la période de trois mois terminée le 30 septembre 2018...

13 nov 2018
DentalEZ Integrated Solutions est fier de présenter True Caries Teeth de Columbia Dentoform, disponible à compter du 19 novembre 2018. Les produits de Columbia Dentoform sont utilisés depuis des générations pour former les étudiants en médecine...

13 nov 2018
L'Université de Moncton, en partenariat avec le gouvernement du Canada, Génome Atlantique, Génome Canada, la Fondation de l'innovation du Nouveau-Brunswick (FINB) et Organigram Holdings Inc. , a annoncé aujourd'hui la création d'un projet de...

13 nov 2018
La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a remis aujourd'hui ses Grands Prix santé et sécurité du travail dans la région de la Yamaska. Lors de la cérémonie, qui a eu lieu au Centre de congrès de...

13 nov 2018
Les personnes nées  avec des TSAF peuvent connaître des incapacités mentales, physiques, comportementales ou d'apprentissage à vie. Au Canada, les TSAF sont les parmi les principales causes de troubles de développement, qui se produisent lorsqu'on...




Communiqué envoyé le 19 octobre 2018 à 20:31 et diffusé par :