Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Économie, Femme, Première Nation, CFG

Le gouvernement du Canada aide les apprentis autochtones en Alberta à terminer leur formation technique


RED DEER, AB, le 25 mai 2018 /CNW/ - Les métiers spécialisés représentent des emplois de qualité et bien rémunérés pour la classe moyenne et ils sont essentiels à la croissance du Canada. Comme l'économie canadienne ne cesse de croître et de créer de bons emplois bien rémunérés, le gouvernement du Canada veut s'assurer que tous les Canadiens contribuent à cette réussite et en retirent des bénéfices.

C'est pourquoi aujourd'hui, la ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'oeuvre et du Travail, l'honorable Patty Hajdu, a annoncé l'achèvement du projet de réalité virtuelle et d'enseignement coopératif des métiers au Red Deer College, qui a été une réussite.

Grâce à une aide financière de plus de 1,4 million de dollars du programme Souplesse et innovation dans la formation technique des apprentis, le projet, au moyen de méthodes d'enseignement novatrices et souples, a aidé environ 50 apprentis autochtones provenant de collectivités éloignées en Alberta à devenir des soudeurs accrédités. Afin de mieux répondre aux besoins des apprentis et des employeurs, les participants ont suivi la formation en salle de classe d'abord, puis la formation en milieu de travail. Le projet a également eu recours à des méthodes de formation novatrices, notamment un nouvel outil de simulation qui a contribué à réduire le temps que les apprentis ont passé à l'extérieur de leur milieu de travail.

Pour mieux aider les groupes sous-représentés dans les métiers spécialisés, dans le budget de 2018, le gouvernement annonçait des investissements dans trois nouvelles initiatives :

En 2017, le gouvernement a lancé le Programme pour la formation et l'innovation en milieu syndical, auquel il a alors consacré environ 10 millions de dollars et auquel il affectera 25 millions de dollars par année par la suite. Le Programme fait suite à l'engagement du gouvernement à renforcer la formation d'apprenti en milieu syndical, l'innovation et des partenariats plus forts. Il vise également à réduire les obstacles qui empêchent des groupes importants, comme les femmes et les Autochtones, de réussir dans les métiers.

En prenant des mesures comme celles-ci, le gouvernement aide la prochaine génération de gens de métiers et d'apprentis à acquérir les compétences et à suivre la formation dont ils ont besoin pour réussir.

Citations

« Une formation d'apprenti de grande qualité permet de se doter d'une main-d'oeuvre qualifiée, mobile et accréditée dans les métiers. En aidant les Canadiens à réussir sur le marché du travail, le gouvernement du Canada renforce la classe moyenne, contribue à sa croissance et aide ceux qui travaillent fort pour en faire partie. »
- L'honorable Patty Hajdu, ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'oeuvre et du Travail

«« Le Red Deer College, la Première nation Montana, WorleyParsonsCord et le gouvernement du Canada ont établi un partenariat pour la mise en oeuvre d'un projet FIATT dans le centre de l'Alberta. Le projet consistait à combiner l'utilisation d'un modèle remanié pour l'exécution du programme d'études à des technologies de l'apprentissage afin de préparer 50 apprentis autochtones à faire carrière dans le domaine du soudage. Bon nombre d'entre eux ont maintenant terminé leur formation technique et sont à la recherche d'un emploi dans le métier qu'ils ont choisi. »
Rhonda Stangeland, coordonnatrice de projet, FIATT, Red Deer College

Les faits en bref

Liens connexes

Le budget de 2018 
Souplesse et innovation dans la formation technique des apprentis 
Programme pour la formation et l'innovation en milieu syndical 
Soutien fourni aux apprentis

Suivez-nous sur Twitter 

Document d'information

Souplesse et innovation dans la formation technique des apprentis

Le gouvernement investit 11 millions de dollars dans le projet pilote Souplesse et innovation dans la formation technique des apprentis, qui finance des organismes tiers afin de faire l'essai de méthodes novatrices et souples pour améliorer l'accès à la formation d'apprenti et accroître le taux d'achèvement de la formation.

Le projet collabore avec des organismes afin d'essayer différents styles d'apprentissage et de méthodes de formation pour aider les apprentis à terminer leur formation technique et à obtenir leur certificat de compagnon. Par exemple, on fait l'essai de formation au moyen d'un simulateur, de salles de classe mobiles et de modules d'apprentissage électroniques. Un total de 11 projets ont reçu du financement.

Autres mesures de soutien pour les apprentis

Le gouvernement du Canada offre aux apprentis diverses mesures de soutien pour qu'ils puissent terminer leur formation et obtenir leur certification. Outre ces mesures incitatives, le gouvernement appuie et renforce des partenariats avec les provinces, les syndicats, les employeurs et les fournisseurs de formation afin d'améliorer les systèmes d'apprentissage pour permettre aux apprentis d'acquérir les compétences dont ils ont besoin pour réussir sur le marché du travail.

Prêt canadien aux apprentis : les apprentis peuvent recevoir jusqu'à 4 000 $ par période de formation technique dans un métier désigné Sceau rouge. Les apprentis peuvent utiliser l'argent pour payer leurs frais de scolarité, leurs outils, leur équipement et leurs frais de subsistance, pour remplacer le salaire auquel ils auront renoncé ou pour subvenir aux besoins de leur famille.

Subvention incitative aux apprentis : les apprentis inscrits peuvent recevoir 1 000 $ après avoir terminé la première ou la deuxième année (ou l'équivalent) de leur formation d'apprenti dans un métier désigné Sceau rouge, jusqu'à concurrence de 2 000 $.

Subvention à l'achèvement de la formation d'apprenti : les apprentis inscrits qui ont réussi leur formation et ont obtenu leur certificat de compagnon dans un métier désigné Sceau rouge peuvent recevoir 2 000 $.

Prestations d'assurance-emploi : les apprentis peuvent être admissibles à des prestations d'assurance-emploi pendant la durée de leur formation technique s'ils ont travaillé suffisamment d'heures et s'ils répondent à tous les autres critères d'admissibilité.

Crédits d'impôt et déductions fiscales : la déduction pour outillage des gens de métier (qui comprend notamment la déduction pour les outils des apprentis mécaniciens admissibles) et le crédit d'impôt pour frais de scolarité au titre des examens d'accréditation.

Crédit d'impôt pour la création d'emplois d'apprentis : permet aux employeurs de réclamer jusqu'à 2 000 $ pour couvrir le salaire versé au cours des deux premières années d'une formation d'apprenti dans un métier désigné Sceau rouge.

 

SOURCE Emploi et Développement social Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 06:00
À l'occasion du Salon de l'auto qui s'ouvre à Montréal demain au Palais des congrès, le syndicat Unifor organise une journée d'action en appui à leurs collègues de l'usine GM à Oshawa en Ontario dont la fermeture a été annoncée récemment. Renaud...

à 04:51
Renault Sport a choisi Makheia pour le lancement de sa nouvelle gamme R.S. Performance - destinée aux fans de track day* : une gamme de produits et d'accessoires intégralement pensée pour rendre l'expérience circuit des possesseurs de véhicules R.S....

17 jan 2019
À l'occasion du Salon de l'auto qui s'ouvre à Montréal demain au Palais des congrès, le syndicat Unifor organise une journée d'action en appui à leurs collègues de l'usine GM à Oshawa en Ontario dont la fermeture a été annoncée récemment. Renaud...

17 jan 2019
En tant que membre du Comité consultatif pour les personnes immigrantes (CCPI), le CPQ (Conseil du patronat du Québec) est heureux d'avoir contribué à l'étude publiée aujourd'hui portant sur les obstacles systémiques à l'emploi des personnes...

17 jan 2019
Reprise des négociations pour : Société : PHARMACIELO LTD. (Formerly AAJ CAPITAL 1 CORP.) Symbole à la Bourse de croissance TSX : PCLO (AAJ.P) Reprise (HE) : 9 h 30, le 17 janv. 2019   Société : BENZ MINING CORP. Symbole à la Bourse de croissance...

17 jan 2019
La directrice générale de l'Association des constructeurs de routes et grands travaux du Québec (ACRGTQ), Me Gisèle Bourque, a remis, en compagnie de Mme Sylvie L'Heureux, directrice générale de l'Association paritaire pour la santé et la sécurité du...



Communiqué envoyé le 25 mai 2018 à 15:46 et diffusé par :