Le Lézard
Classé dans : Transport
Sujets : Gouvernement européen, Sécurité publique

Aircraft Engineers International avertit l'UE de la détérioration des normes de sécurité


AMSTERDAM, April 12, 2018 /PRNewswire/ --

L'Aircraft Engineers International (AEI) a écrit à la Commissaire Européenne aux Transports Violeta Bulc, l'avertissant que certains pays(Par Example Allemagne) ignorent les normes de sécurité aéronautiques européennes et permettent à des compagnies aériennes d'opérer des avions sans réaliser les contrôles de sécurité des vols requis.    

Cette pratique a été reconnue par l'Agence Européenne de la Sécurité Aérienne (AESA) suite à ses audits des pratiques de divers pays, mais ses tentatives successives visant à faire appliquer les règlementations européennes ont échoués, entraînant des préoccupations concernant l'incapacité de l'AESA à faire respecter les règlementations de sécurité aérienne de l'UE à ses États membres.

« Il est très inquiétant que l'Agence chargée de la Sécurité Aérienne de l'UE s'avère n'être rien de plus qu'un tigre en papier », a déclaré Ola Blomqvist, président de l'AEI. « Sans intervention de la Commission européenne, seule une catastrophe évitable poussera les autorités à se conformer. »

Les règlementations de la CE exigent qu'avant qu'un avion puisse opérer après entretien (techniquement « remise en service »), les travaux effectués par des techniciens mécaniciens non licenciés soient contrôlés (ou « vérifiés » selon les termes de la règlementation) par des techniciens mécaniciens licenciés AESA pour réaliser ce contrôle de sécurité crucial et dont la fonction est d'assurer la liaison entre l'opérateur et l'organisme de règlementation. Dans sa circulaire de décembre 2015, l'AESA a clairement indiqué que la vérification « n'est pas seulement une tâche administrative qui peut être effectuée à distance ou sans que personne n'ai été impliqué ».

Les Autorités Nationales de l'Aviation Civile de certains États membres permettent aux opérateurs qu'elles contrôlent d'ignorer cette exigence et de remettre des avions en service sans qu'aucun contrôle physique n'ai été effectué par un technicien mécanicien licencié. Ce dernier n'est alors autorisé qu'à s'assurer que les techniciens mécaniciens non licenciés aient signé un document indiquant qu'ils ont réalisés le travail de manière satisfaisante. Évidemment, cela est moins coûteux et plus rapide pour les opérateurs, mais cela signifie qu'une étape cruciale du processus n'est pas respectée par le technicien mécanicien licencié dont le rôle est réduit à vérifier que des cases ont été cochées, au lieu de s'assurer que le travail a été correctement effectué.

L'AEI appelle l'UE à agir rapidement et demande aux États membres de l'UE d'adhérer aux règlementations de l'AESA afin d'assurer la sécurité des voyageurs.

Pour plus d'information, téléchargez le Document d'information sur le certificat de remise en service de l'AEI ou visitez notre site Internet : http://www.airengineers.org

À propos de l'AEI :   

L'Aircraft Engineers International (AEI) a été créée en 1971 et représente les intérêts collectifs de plus de 40 000 techniciens mécaniciens licenciés dans plus de 30 pays. L'AEI a pour mission de représenter ces derniers dans le monde en leur fournissant un soutien global, afin de promouvoir dans l'aviation les normes de maintenance et de sécurité les plus élevées à l'échelle mondiale.   

Contact :
Tél. : +46-705-744-353
e-mail : media@airengineers.org


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

1 déc 2021
Mazda Canada Inc. (MCI) a publié aujourd'hui des ventes totalisant 2 975 unités pour le mois de novembre, ce qui représente une baisse de 46,6 pour cent comparativement à novembre 2020. En cumul annuel, le total des ventes s'établit à 60 253 unités,...

1 déc 2021
Le ministère des Transports du Québec avise les usagers de la route des principales entraves sur le réseau supérieur de la région métropolitaine pour ce soir et la nuit prochaine. Exceptionnellement, ces travaux peuvent être annulés ou reportés en...

1 déc 2021
Zoomlion Heavy Industry Science & Technology Co., Ltd. (« Zoomlion »; 1157.HK) a lancé 16 nouveaux produits énergétiques dans huit grandes catégories le 26 novembre à son parc industriel de Lugu, à Changsha, en Chine. Le lancement de la dernière...

1 déc 2021
Le Volvo C40 Recharge, le premier véhicule Volvo uniquement offert en version entièrement électrique, aura un PDSF de 72 600 $ au Canada. Ce dernier arrivé dans la famille de véhicules électriques de Volvo présente tous les avantages d'un VUS, mais...

1 déc 2021
Afin de protéger la vie humaine et d'éviter que de tels décès ne se reproduisent, les coroners Karine Spénard, Marilynn Morin et Jean Brochu formulent des recommandations à la suite d'investigations portant sur des décès qui sont tous survenus à la...

1 déc 2021
La grande majorité des voyageurs japonais a l'intention de prendre à nouveau l'avion, 80 % d'entre eux prévoyant de voyager dans les 12 mois qui viennent, principalement pour le loisir (83 %) et vers des destinations intérieures, indique le nouveau...



Communiqué envoyé le 12 avril 2018 à 05:28 et diffusé par :