Le Lézard
Classé dans : L'environnement
Sujets : Politique environnementale, Plaidoyer (politique)

Annulation du projet Énergie Est : des leçons importantes à tirer



MONTRÉAL, le 5 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Face à l'annulation du projet de pipeline Énergie Est opéré par la compagnie TransCanada, le CPQ (Conseil du patronat du Québec) ne peut que manifester sa déception de voir un projet de cette envergure tomber à l'eau.

« Depuis ses premiers balbutiements, la construction de ce pipeline a fait face à une muraille de Chine. Nous comprenons l'importance que des ajustements soient apportés pour en assurer l'acceptabilité sociale et la viabilité sur le plan environnemental, mais nous devons collectivement tirer des leçons sévères de cet échec » affirme Yves-Thomas Dorval, président-directeur général du CPQ.

L'organisme se dit préoccupé du signal négatif qui est envoyé aux investisseurs de partout dans le monde voulant faire affaire au Canada. La valse d'hésitation dont ce projet a été l'objet, autant au palier provincial que fédéral, ne fait que véhiculer un message d'incertitude, de précarité et d'improvisation - le genre de message qui fait fuir les investissements étrangers. « Entendons-nous bien : un projet peut être acceptable ou inacceptable à la fin d'un processus rigoureux d'analyse, mais, dans ce cas-ci, Énergie Est ne s'est même pas rendu à l'étape d'étude détaillée. Or, les mécanismes d'examen doivent être clairs, prévisibles et réalistes dans le temps - faute de quoi, comme on le voit, ça se traduit par l'avortement d'un projet, aussi porteur soit-il », de poursuivre M. Dorval.

Bien qu'il supporte la transition énergétique dans laquelle s'est engagé le Québec, le CPQ rappelle que nous ne cesserons pas de consommer du pétrole du jour au lendemain. Dans un contexte où le Québec importe 100 % de son pétrole, le transport est toujours aussi nécessaire, qu'il s'agisse d'un transport par pipeline, par bateau, par train ou par camion. Le projet Énergie Est nous donnait en plus collectivement l'opportunité de créer un marché national pour le pétrole canadien pouvant accroître la compétitivité de nos raffineries, tout en assurant une stabilité et une diversification de notre approvisionnement énergétique.

« Que l'on ait été pour ou contre le développement de ce pipeline, une analyse en profondeur est impérative pour éviter de répéter la même saga, et cela inclut un examen sans complaisance du rôle de juge et parti qui semble avoir été joué par les organismes de réglementation, comme l'Office national de l'Énergie », conclut M. Dorval.

 Regroupant plusieurs des plus grandes entreprises du Québec, le Conseil du patronat du Québec réunit aussi la vaste majorité des associations patronales sectorielles, ce qui en fait la seule confédération patronale du Québec. Il représente directement et indirectement plus de 70 000 employeurs de toutes tailles, tant du secteur privé que public, ayant des activités au Québec. www.cpq.qc.ca

 

SOURCE Conseil du patronat du Québec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

14 déc 2018
Les représentants des médias sont priés de noter que la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, annoncera des mesures de soutien visant l'action climatique et l'efficacité énergétique en Ontario.   Activité :...

14 déc 2018
Effenco, un chef de file en mobilité durable et intelligente a recruté un investisseur majeur pour alimenter sa croissance rapide et l'expansion de son marché. Cet investissement de 6M$ de BDC fait partie d'un programme destiné au financement des...

14 déc 2018
Protéger la santé des océans est une priorité pour les Canadiens et le gouvernement du Canada. Nous avons une responsabilité collective de nous assurer que les poissons et leur habitat sont protégés pour les générations futures, et nous prenons cette...

14 déc 2018
Les véhicules électriques et à carburants de remplacement jouent un rôle important dans la marche du Canada vers un avenir sobre en carbone. Comme les Canadiens font des choix plus écologiques, notre gouvernement leur offre plus de possibilités de...

14 déc 2018
Les représentants des médias sont priés de noter que la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, annoncera des mesures de soutien visant l'action climatique et l'efficacité énergétique en Ontario.   Activité :...

14 déc 2018
Le gouvernement du Québec est fier d'appuyer le développement et la mise en démonstration de la technologie d'Inno-3B permettant la production de fruits et de légumes locaux douze mois par année, sans pesticides, tout en réduisant les émissions de...




Communiqué envoyé le 5 octobre 2017 à 11:41 et diffusé par :