Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Transport, Chasse, pêche et plein air
Sujet : Enjeux environnementaux

Le Port de Québec et l'Agence canadienne d'évaluation environnementale s'entendent sur la réalisation d'une évaluation environnementale fédérale pour le projet Beauport 2020


QUÉBEC, le 31 juill. 2015 /CNW Telbec/ - L'Administration portuaire de Québec (APQ), par l'entremise de son président-directeur général, Monsieur Mario Girard, a effectué une demande afin de soumettre le projet de terminal multifonctionnel en eau profonde Beauport 2020 à l'Agence canadienne d'évaluation environnementale (Agence). L'APQ a obtenu aujourd'hui confirmation de la Ministre de l'Environnement, l'Honorable Leona Aglukkaq, que son projet d'agrandissement fera l'objet d'une évaluation environnementale par l'Agence.

Rappelons que dans un esprit de collaboration et dans un souci de répondre aux questions d'ordre environnementales que pourrait soulever le projet d'agrandissement, l'APQ a initié des discussions avec le ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC) en janvier dernier entourant les étapes de développement du projet d'agrandissement à Beauport. Après plusieurs semaines de  pourparlers, la solution de l'Agence Canadienne d'évaluation environnementale apparaît le processus le plus satisfaisant.

L'APQ, dans sa bonne volonté de trouver une solution adaptée, a pris l'initiative de demander l'obtention de la  mention de projet désigné afin que son projet d'agrandissement puisse faire l'objet d'une évaluation environnementale par l'Agence canadienne d'évaluation environnementale, processus reconnu et familier à tous les paliers de gouvernement. Cette formule a déjà été expérimentée pour plusieurs projets et permettra notamment la participation du gouvernement du Québec qui pourra exprimer ses préoccupations sur le sujet.

« L'Administration portuaire de Québec a posé ce geste de façon volontaire afin d'éviter que les discussions entourant ce projet résultent en un débat juridictionnel plutôt que de se concentrer sur l'étude du projet dans son ensemble, ce qui aurait certainement nuit au projet assurant la compétitivité économique du Port de Québec. Le nouvel espace de développement économique Beauport 2020 est un projet majeur pour la région de Québec et nous souhaitons offrir la meilleure tribune à la population pour en discuter en dehors des enjeux juridictionnels. Nous sommes satisfaits que le gouvernement réponde positivement à notre demande. » a souligné Monsieur Girard.

Rappelons que le projet Beauport 2020 n'avait pas été qualifié comme un projet désigné par l'Agence puisqu'il permet de garder la même vocation du secteur de Beauport qui est actuellement un terminal maritime.

L'APQ s'est dotée d'un Processus environnemental de participation citoyenne (PEPC) adapté à son environnement portuaire et qui est en fonction de l'importance des projets et des impacts potentiels qu'ils sont susceptibles d'entraîner sur l'environnement et la communauté. Le PEPC rigoureux annoncé par le Port de Québec, une première au Canada, sera utilisé pour les futurs projets du Port de Québec.

« Le Processus environnemental de participation citoyenne est toujours un outil dont nous sommes très fiers et sera utilisé pour les autres projets du port. Toutefois, nous avons jugé que dans le cas particulier du projet de Beauport 2020, nous devions trouver une solution qui répond à la fois aux préoccupations citoyennes et aux enjeux juridictionnels auxquels nous faisons face. C'est dans cet esprit que le processus avec l'Agence canadienne d'évaluation environnementale s'avère le plus pertinent. » a souligné Mario Girard.

L'évaluation environnementale du gouvernement du Canada permettrait de prendre en considération les préoccupations du public dans un cadre formel reconnu. De plus, l'application de la Loi canadienne sur l'évaluation environnementale sur le projet Beauport 2020 permettra notamment de :

Situé sur des terres fédérales, le projet Beauport 2020 offre l'opportunité de stimuler de nouveaux investissements privés industriel et manufacturier dans l'intérêt économique de la région. Ce nouvel espace de développement économique contribuera à consolider l'avantage stratégique concurrentiel du Port de Québec sur le continent nord-américain. Il permettra d'augmenter le secteur portuaire de Beauport avec l'ajout d'un nouveau quai de 610 mètres et d'un arrière-quai équivalent à 8 % de tous les terrains gérés actuellement par le Port de Québec. Durant la phase de construction estimée à 5 ans, le projet créera 1 200 emplois par année. Par la suite, l'ensemble de ces infrastructures permettra de créer 1 100 emplois permanents supplémentaires et un ajout de 100 M$ en retombées économiques. Fidèle à ses engagements d'intégrer ses activités au milieu urbain et d'améliorer l'accès au fleuve, le Port de Québec profitera de ce projet pour consolider la plage de la Baie de Beauport et procédera à un réaménagement des services.

 

SOURCE Administration portuaire de Québec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

19 avr 2019
Le ministère des Transports souhaite aviser la population de la fermeture complète et immédiate de la bretelle d'entrée de la sortie no 133 (rue Girouard) vers l'autoroute 20 est, à Saint-Hyacinthe. Ainsi les deux bretelles d'accès menant à...

19 avr 2019
17 h -- Le ministère des Transports du Québec avise les usagers de la route des principales entraves sur le réseau supérieur de la région métropolitaine pour ce soir et la fin de semaine. Exceptionnellement, ces travaux peuvent être annulés ou...

19 avr 2019
CarGurus, un important site de recherche et d?achat d?autos, a annoncé aujourd?hui les gagnants de ses tout premiers Prix du choix de l?éditeur de CarGurus pour autos usagées. Afin d?en arriver à nommer ces gagnants, l?équipe éditoriale experte de...

19 avr 2019
Hainan Airlines Holding Co., Ltd (« Hainan Airlines ») prévoit de lancer officiellement un service sans escale entre Pékin et Oslo le 15 mai. Il s'agira du premier trajet direct entre la Chine continentale et la Norvège ainsi que le premier service...

18 avr 2019
La 9e Exposition internationale de l'industrie de la logistique en Chine occidentale (l'Expo), le rendez-vous de prestige des leaders et experts du secteur du transport et de la logistique en Chine, qui coïncide cette année avec la 16e Semaine...

18 avr 2019
Visiblement, il y a beaucoup de confusion dans le gouvernement Legault concernant le projet du 3e lien. Le ministre des Transports, M. François Bonnardel, a esquivé l'ensemble des questions que le député de La Pinière et porte-parole de l'opposition...



Communiqué envoyé le 31 juillet 2015 à 18:26 et diffusé par :