Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujet : Affaires étrangères

21e Rencontre alternée des premiers ministres québécois et français - Un nouvel élan à la relation franco-québécoise


QUÉBEC, le 12 avril 2024 /CNW/ - À l'issue de leur séance de travail tenue lors de la 21e Rencontre alternée (RAPM), le premier ministre du Québec, François Legault, et le premier ministre de la République française, Gabriel Attal, ont convenu d'actions destinées à insuffler un nouvel élan à la relation franco-québécoise afin notamment d'inverser le déclin du français au Québec et de défendre la laïcité en tant que valeur phare de nos démocraties.

À cette occasion, les premiers ministres ont pu s'exprimer conjointement devant l'Assemblée nationale du Québec. Ils ont souligné notamment l'importance de l'amitié fraternelle franco-québécoise dans un monde en transition. Les grands enjeux que partagent les deux peuples sont traités au plus haut niveau grâce à un dialogue politique axé sur l'avenir, que ce soit en matière d'économie, de promotion et de protection de la langue française, de transition énergétique et écologique, de culture, de jeunesse, ainsi que d'éducation et d'enseignement supérieur.

Les priorités et les orientations contenues dans le Relevé de décisions signé dans le cadre de cette RAPM visent à approfondir les liens, plus particulièrement dans les domaines de l'économie, de la langue française et de la jeunesse. Ces nouvelles orientations mettront à profit tout le dispositif de la relation franco-québécoise, tant au niveau politique qu'institutionnel.

Déclaration et ententes
Dans une déclaration signée conjointement, les premiers ministres ont souligné les valeurs communes qui unissent la France et le Québec comme la laïcité, l'égalité entre les femmes et les hommes, et la liberté d'expression. Ils ont également pu réaffirmer la priorité accordée à la promotion et à la protection de la langue française, au moment même où elle est confrontée à de nouveaux défis. Ils reconnaissent ainsi l'importance de collaborer et de mettre en commun leur expertise pour promouvoir la langue française, sur tous les continents et dans toutes les sphères de la société, y compris les espaces numériques, afin d'assurer la pérennité d'une culture, d'une vision du monde et de valeurs communes.

En outre, appuyée notamment depuis plus de 50 ans par l'Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ), la coopération en matière de jeunesse est l'un des piliers de la relation franco-québécoise et représente une priorité commune de premier plan. C'est d'ailleurs dans le cadre de cette 21e RAPM que les deux premiers ministres ont conclu une entente jeunesse portant sur la coopération en matière de gouvernance, de politiques publiques et d'innovation pour la jeunesse. Cette entente contribuera réciproquement à l'enrichissement des connaissances, aux échanges d'expertise et de pratiques exemplaires en faveur des jeunes.

Une deuxième entente signée confirme l'attachement du Québec et de la France à l'étroite relation en matière de mobilité étudiante universitaire depuis plus de quarante ans. Témoignant de la maturité de la relation directe et privilégiée, cette entente, s'inscrivant en continuité des paramètres précédemment établis, permet la mise en oeuvre de mesures en matière de droits de scolarité et d'accessibilité aux établissements d'enseignement de part et d'autre. Elle reflète également la volonté conjointe d'accroître la mobilité étudiante sur les deux territoires, notamment en encourageant et en favorisant les partenariats et les échanges entre les établissements d'enseignement de niveau universitaire du Québec et de la France.

Découvrabilité
Les deux nations entendent oeuvrer conjointement au sein de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et des institutions de la Francophonie lors de la tenue en France, les 4 et 5 octobre prochains, du XIXe Sommet de la Francophonie. Les premiers ministres réitèrent que la contribution du Québec et de la France s'appuie sur des échanges constants dans de nombreux domaines et notamment par une implication soutenue en faveur de la découvrabilité des contenus francophones en ligne, élément majeur de la souveraineté numérique.

D'autre part, les premiers ministres ont exprimé leur volonté commune de renforcer la découvrabilité et la valorisation des contenus culturels de langue française en ligne, mais aussi des contenus scientifiques, éducatifs et économiques en français. Désireux de lancer une nouvelle mission d'expertise s'inscrivant dans le partenariat franco-québécois sur la découvrabilité des contenus scientifiques francophones, ils souhaitent également fédérer les États autour de cette stratégie visant à assurer une diversité linguistique dans l'environnement numérique. C'est dans cet esprit que la France et le Québec annonçaient plus tôt aujourd'hui la création d'un groupe de travail conjoint chargé de mobiliser les membres de l'OIF et de l'UNESCO, de mettre en oeuvre la Stratégie commune franco-québécoise sur la découvrabilité en ligne des contenus culturels francophones, et de développer des actions communes sur la découvrabilité des contenus culturels francophones, l'intelligence artificielle et la sobriété numérique.

Économie et innovation
La relation directe et privilégiée entre le Québec et la France est fondée sur les liens politiques, mais également sur une relation économique importante. Les premiers ministres prenaient d'ailleurs la parole, cet après-midi à Montréal, devant des centaines de dirigeants d'entreprises québécoises et françaises réunis par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM), la Chambre de commerce et d'industrie française au Canada (CCIFC) et le Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM).

Dans une déclaration commune signée en 2019, le président de la République française, Emmanuel Macron et le premier ministre du Québec, François Legault, souhaitaient donner une nouvelle impulsion économique à la relation franco-québécoise. Cette 21e rencontre était donc l'occasion de rappeler l'importance de la communauté d'affaires franco-québécoise et le caractère prioritaire de partenariats économiques dans le contexte de la transition énergétique, tant au Québec qu'en France. La volonté partagée est d'augmenter les liens entre ces acteurs des deux côtés de l'Atlantique, dans la mesure où la France est le premier client en Europe pour les exportations québécoises. Premier investisseur européen au Québec, la France s'avère un partenaire hautement stratégique sur le plan économique.

Citations :

« Le Québec et la France ont une relation directe et privilégiée, empreinte d'attachement sincère, qui remonte au tout début de notre histoire. Le premier ministre Attal et moi avons échangé sur nos priorités communes comme la protection et la promotion du français, l'augmentation de nos échanges économiques et la transition énergétique. Je suis fier que cette 21e Rencontre donne lieu à des initiatives concrètes en matière de langue française, d'éducation et de jeunesse. »

François Legault, premier ministre du Québec

« Je tiens à remercier le premier ministre François Legault pour son accueil des plus chaleureux au Québec. J'ai eu l'honneur immense de m'exprimer devant l'Assemblée nationale du Québec. J'ai eu l'occasion d'y revenir sur notre Histoire commune, sur les liens solides et inébranlables qui unissent le Québec et la France. J'ai tenu à revenir sur certains des grands défis majeurs que nous avons à relever et que nous affrontons en commun : défendre notre langue, défendre nos valeurs -- notamment la laïcité, réussir la transition écologique et les grandes transitions de notre temps, répondre aux aspirations de la jeunesse .Ce que j'ai vu ici, c'est un Québec qui agit pour sa jeunesse, pour la transition écologique, pour le développement économique, qui lutte contre le harcèlement à l'école, qui innove en matière de pédagogie. Ce que j'ai vu, c'est la détermination et la démonstration que l'on peut s'intégrer dans le monde, sans jamais renoncer à son identité, à sa langue et à sa culture. Ce que j'ai vu, c'est que l'on peut défendre avec force ses valeurs, sans jamais y renoncer. Autant de similarités avec la France. Vous pourrez compter sur moi, compter sur mon gouvernement, compter sur la France. Nous sommes prêts à faire. Nous avons l'avenir à écrire ensemble. »

Gabriel Attal, premier ministre de la République française

Faits saillants :

SOURCE Cabinet du premier ministre


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 14:09
Fibank, en collaboration avec Mastercard®, a lancé en Bulgarie la nouvelle carte de crédit Mastercard® Platinum First Lady. Cette carte exclusive est un produit de nouvelle génération, développé avec une approche personnalisée et une compréhension...

à 13:30
Aujourd'hui, le gouvernement fédéral a annoncé son Plan d'action national sur la lutte contre le vol de véhicules. Après la publication du plan d'action, Celyeste Power, présidente et chef de la direction du Bureau d'assurance du Canada (BAC), a...

à 12:42
Alors que Sanya marque le sixième anniversaire du port de libre-échange de Hainan (FTP de Hainan), la ville réfléchit à sa croissance importante et s'engage à poursuivre la transformation. Dans le but de devenir une destination touristique...

à 11:39
Aujourd'hui, l'honorable Chrystia Freeland, vice-première ministre et ministre des Finances, l'honorable Dominic LeBlanc, ministre de la Sécurité publique, des Institutions démocratiques et des Affaires intergouvernementales, l'honorable Arif Virani,...

à 09:01
CedCommerce, leader dans le domaine du multicanal, est fier d'annoncer sa collaboration stratégique avec AliExpress, qui donne aux vendeurs une occasion unique d'atteindre un public diversifié à la recherche de produits distinctifs. Grâce à ce...

à 08:30
Duck Creek Technologies, le fournisseur de solutions intelligentes qui trace les futurs contours du secteur de l'assurance générale et IARD (incendies, accidents et risques divers), annonce la nomination de Bindu Crandall à la direction marketing. Sa...



Communiqué envoyé le et diffusé par :