Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Science et technologie, Crypto-monnaies
Sujet : Sondages, Opinions et Recheches

Selon KPMG au Canada, les entreprises canadiennes de technologie financière font face à une année charnière à la suite du recul des investissements en 2023


La valeur et le volume des transactions ont chuté l'an dernier, mais la baisse des pressions économiques et la mise en place d'un système bancaire ouvert pourraient stimuler la confiance des investisseurs

MONTRÉAL, le 6 févr. 2024 /CNW/ - Selon le plus récent rapport Pulse of Fintech de KPMG International, les investissements dans les entreprises canadiennes de technologie financière ont nettement ralenti l'an dernier, le nombre de transactions diminuant de moitié et leur valeur chutant de près de 30 %. Ces résultats reflètent la baisse des investissements à l'échelle mondiale, le nombre de transactions ayant diminué de 65 % et leur valeur, de 73 %.

Le rapport du deuxième semestre de 2023 indique que 920 millions $ US ont été investis dans le cadre de 109 transactions en 2023, soit une baisse par rapport aux 1,29 milliard $ US investis dans 208 transactions en 2022. Le rapport présente également des données compilées par PitchBook sur le capital de risque, les placements privés et les fusions et acquisitions.

Depuis le sommet record de 7,15 milliards $ US dans 225 transactions en 2021, les investissements sont en baisse. Georges Pigeon, associé au sein du groupe Services-conseils transactionnels de KPMG au Canada, s'attend à ce que 2024 soit une année charnière pour la technologie financière au pays, alors que l'innovation et la croissance des grandes sociétés s'accélèrent, tandis que les entreprises moins matures du secteur font face à une insuffisance de financement et doivent puiser dans les capitaux mobilisés au cours des 18 à 24 derniers mois.

« Les investissements demeureront peu élevés dans les prochains six à huit mois, ce qui compliquera la tâche des entreprises de technologie financière qui ont besoin de financement à court terme, les obligeant à repenser leur positionnement auprès des investisseurs, explique M. Pigeon. Les entreprises du secteur qui seront en mesure de démontrer leur valeur et leur durabilité auront un avantage sur celles qui offrent des solutions technologiques rapides. »

Il affirme que les investissements demeureront sensibles aux taux d'intérêt et qu'ils devraient reprendre de la vigueur lorsque la Banque du Canada commencera à réduire le taux directeur. Il s'attend également à ce que le gouvernement fédéral propose une loi sur le système bancaire ouvert dans son prochain budget, ce qui pourrait renforcer la confiance des investisseurs canadiens.

« Le système bancaire ouvert pourrait être un catalyseur pour les investisseurs en technologie financière, mais son incidence ne sera pas immédiate. Il faudra du temps aux Canadiens pour adopter un tel système, et cela influera sur la façon dont les investisseurs abordent les occasions en la matière », ajoute-t-il.

Total des activités d'investissement en technologie financière (capital de risque, placements privés, fusions et acquisitions) au Canada 
2020-2023* (Groupe CNW/KPMG LLP)

Type de transaction

Secteur d'activité

Capital de risque - 83 transactions

Cryptoactifs/chaîne de blocs - 31

Investissements en capital de risque selon le type :

Logiciel à la demande (SaaS) - 24

Aide au démarrage - 29

Intelligence artificielle/apprentissage machine - 15

Amorçage - 27

Paiements - 13

Financement des dernières phases - 24

Technologies du secteur de l'assurance - 7

Capital de risque d'entreprise - 21

Technologies du secteur immobilier - 6

Investissement providentiel/individuel - 3

Technologies du secteur réglementaire - 4


Technologies propres et pour le climat - 4

Fusions ou acquisitions - 17

Technologies de gestion de patrimoine - 3

Placements privés - 5

Cybersécurité - 1

Acquisitions par emprunt - 4

Commerce en ligne - 1

L'écosystème de technologie financière du Canada sur la voie d'une croissance à long terme

Les investissements en capital de risque représentaient plus des trois quarts de toutes les transactions (83, pour une valeur de 711 millions $ US ), dont plus des deux tiers étaient des investissements de démarrage ou d'amorçage. 

Pour la deuxième année consécutive, il y a eu plus d'investissements dans le secteur des cryptoactifs et de la chaîne de blocs que dans tout autre secteur, soit 31 transactions au total. Les entreprises de technologie financière axées sur les logiciels à la demande ont récolté 24 investissements, alors que celles du secteur de l'intelligence artificielle et de l'apprentissage machine en ont reçu 15.

Edith Hitt, associée du groupe Services-conseils de KPMG et spécialisée dans les technologies bancaires, affirme que l'intérêt des investisseurs pour les technologies financières basées sur les cryptoactifs reposait en partie sur l'attente de l'approbation d'un fonds négocié en bourse (FNB) de bitcoins par la Securities and Exchange Commission. « Ce FNB américain pourrait dynamiser l'investissement dans les technologies financières au Canada ainsi que les avancées technologiques dans le domaine des actifs numériques », dit-elle.

Mme Hitt ajoute qu'au Canada, c'est une société spécialisée en infrastructure de chaîne de blocs qui a reçu l'un des plus importants investissements, ce qui témoigne de l'intérêt croissant pour cette technologie.

« Des investissements notables dans l'infrastructure de chaîne de blocs laissent supposer que les investisseurs envisagent un avenir où une banque centrale canadienne émettrait un dollar numérique, dit-elle. Si cela se produit, la chaîne de blocs pourrait constituer le fondement de ce système de monnaie numérique et ainsi catalyser la croissance de l'écosystème canadien des technologies financières. »  

Selon elle, le nombre de transactions de financement des dernières phases et de capital de risque d'entreprise est également un signe positif pour le secteur de la technologie financière au Canada puisque celles-ci représentaient 41 % de tous les investissements.

« De nombreuses entreprises de technologie financière bien établies au Canada génèrent des revenus stables et prennent rapidement de l'expansion, ce qui est de bon augure pour l'avenir des entreprises de technologies financières au pays, dit Mme Hitt. Si l'on ajoute à cela un solide bassin de talents en technologie, des établissements d'enseignement postsecondaire de haut calibre et un programme d'innovation bien géré, leurs perspectives à long terme sont positives. »

Baisse des investissements dans les entreprises de technologie financière

Une baisse des investissements dans les entreprises de technologie financière a aussi été enregistrée dans d'autres grands marchés, 113,7 milliards $ US ayant été investis l'an dernier dans 4 547 transactions à l'échelle mondiale, en baisse par rapport à 196,6 milliards $ US dans 7 515 transactions en 2022. La convergence de différents facteurs - modération du cycle du marché, ralentissement de la croissance économique, volatilité des marchés, augmentation des coûts en capital et tensions géopolitiques - a ralenti le rythme des investissements mondiaux.

En 2023, 78,3 milliards $ US ont été investis dans les entreprises de technologie financière des Amériques dans le cadre de 2 136 transactions, en baisse par rapport aux 95,4 milliards $ US et aux 3 467 opérations de l'année précédente. La majorité des transactions (1 734) de l'Amérique du Nord ont eu lieu aux États-Unis, pour un total de 73,5 milliards $ US. En outre, pour la même année, 8 des 10 plus importantes transactions se sont déroulées aux États-Unis, et les deux autres, au Royaume-Uni.

Un mot sur KPMG au Canada 

KPMG s.r.l./S.E.N.C.R.L., cabinet d'audit, de fiscalité et de services-conseils et société à responsabilité limitée, appartient à des Canadiens qui en assurent l'exploitation. Depuis plus de 150 ans, nos professionnels fournissent aux Canadiens tout un éventail de services-conseils, de services de comptabilité et d'audit et de services fiscaux qui inspirent la confiance, favorisent le changement et stimulent l'innovation. Guidé par ses valeurs fondamentales - Intégrité, Excellence, Courage, Ensemble, Pour le mieux -, KPMG compte plus de 10 000 professionnels et employés dans plus de 40 bureaux au Canada, qui servent des clients des secteurs privé et public. KPMG fait?régulièrement?partie des meilleurs employeurs au Canada et est reconnu comme l'un des meilleurs milieux de travail au pays. 

Le cabinet est constitué en vertu des lois de l'Ontario et membre de l'organisation mondiale KPMG de cabinets indépendants affiliés à KPMG International Limited, société de droit anglais à responsabilité limitée par garantie. Chaque cabinet membre est une personne morale distincte et indépendante, et se décrit comme tel. Pour obtenir plus d'information, consultez le site?kpmg.com/ca/fr

SOURCE KPMG LLP


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 04:20
Vantage Data Centers, un important fournisseur mondial de campus de centres de données hyperscale, a annoncé aujourd'hui les nominations de Dana Adams et David Howson, qui occuperont les postes de président régional respectivement pour l'Amérique du...

à 03:25
Tecnotree, leader mondial des plateformes et services numériques pour l'IA, la 5G et les technologies natives cloud, annonce avoir conclu un nouvel accord de plusieurs millions de dollars avec Umniah, un fournisseur de premier plan d'une gamme de...

à 03:19
Les Chinois de tout le pays ont célébré samedi la fête des lanternes, qui n'est pas seulement une fête traditionnelle chinoise célébrée le quinzième jour du premier mois du calendrier lunaire, mais qui marque également la fin de la fête annuelle du...

à 03:11
« La prochaine Chine est toujours la Chine! » Le président chinois Xi Jinping a fait ce commentaire devant la communauté d'affaires chinoise pour souligner les possibilités qu'offre la Chine sur le marché mondial au Sommet des dirigeants d'entreprise...

à 03:07
« La prochaine Chine est toujours la Chine ! » Le président chinois Xi Jinping a fait ce commentaire devant la communauté d'affaires chinoise pour souligner les possibilités qu'offre la Chine sur le marché mondial au Sommet des chefs d'entreprise de...

à 03:00
Dans un secteur de la cybersécurité en constante évolution, Keyrus, leader international de la data intelligence et de la transformation numérique des organisations, a annoncé la prise d'une participation minoritaire...



Communiqué envoyé le et diffusé par :