Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Science et technologie, Chasse, pêche et plein air
Sujet : Nouveaux produits et services

Le projet d'unité d'alimentation solaire thermique no 1 de Shanghai Electric à Dubaï se raccorde au réseau


Il s'agit du plus grand projet solaire thermique au monde en termes de capacité installée, d'investissement et de réserve de sel fondu chauffé

SHANGHAI, 30 novembre 2022 /CNW/ - Le 29 novembre (heure de Dubaï), l'installation de l'unité d'alimentation no 1 de la centrale solaire thermique de 700 MW et de la centrale solaire photovoltaïque de 250 MW de Shanghai Electric à Dubaï a réussi à produire de l'électricité reliée au réseau. Ce qui marque une étape importante concernant l'entrée de l'entreprise dans le secteur de l'énergie renouvelable. L'installation fournit déjà des paramètres techniques de pointe et un fonctionnement fiable de l'équipement primaire et auxiliaire, fournissant pour la première fois une énergie solaire thermique respectueuse de l'environnement aux collectivités locales.

Unité d'alimentation solaire thermique no 1

 

Unité d'alimentation solaire thermique no 1 à Dubaï raccordée au réseau

Le projet, pour lequel Shanghai Electric Group est l'entrepreneur, est la quatrième phase de la centrale solaire thermique et photovoltaïque développée par la Dubai Electricity and Water Authority dans le parc solaire Mohammed bin Rashid Al Maktoum. Le raccordement de l'installation au réseau marque l'achèvement d'un objectif clé de la feuille de route de mondialisation de Shanghai Electric. Construit sur une tour de calibre mondial et tirant parti des technologies de production d'énergie solaire thermique, le projet surmonte la limite selon laquelle les centrales photovoltaïques conventionnelles ne peuvent pas produire d'électricité la nuit, devenant ainsi une preuve pour la Belt and Road Initiative du gouvernement chinois et les efforts visant à atteindre la neutralité carbone mondiale.

Les modules photovoltaïques de 250 MW sont dispersés dans des endroits non utilisés afin de maximiser l'utilisation sur le site, tandis que l'installation solaire thermique de 700 MW se compose de trois unités d'alimentation de 200 MW et d'une tour de 100 MW. Il s'agit du plus grand projet solaire photovoltaïque autonome au monde, avec une superficie de 44 kilomètres carrés (environ 17 milles carrés), soit l'équivalent d'un peu plus de 6 000 terrains de soccer standard ou 100 places Tian'anmen. Le projet utilise environ 560 000 tonnes de sel fondu et 70 000 héliostats mesurant chacun environ 25 mètres carrés. Les travaux de terrassement requis pour le nivellement du site dans le désert s'élevaient à environ 40 millions de mètres cubes, ce qui équivaut en volume à 41 cubes d'eau (le centre aquatique bien connu de l'Olympic Green à Beijing) ou à la quantité de sable et de gravier utilisée pour construire deux des îles artificielles soutenant le pont Hong Kong-Zhuhai-Macau. L'installation, qui atteint une hauteur de 262 mètres (environ 860 pieds), est le plus grand projet de tours solaires thermiques au monde. De plus, il fournit la plus grande technologie d'ouverture à usage commerciale au monde avec une distance d'ouverture de 8,2 mètres. L'exploitation de l'installation remplace la combustion annuelle de 2 millions de tonnes de charbon standard. Tous ces facteurs s'additionnent pour en faire le plus grand projet solaire thermique au monde sur le plan des capacités installées, des investissements et des réserves de sel fondu chauffé.

Son emplacement au milieu du désert, où les températures diurnes peuvent atteindre près de 50 °C (122 °F), combiné aux répercussions de la pandémie, entre autres facteurs, ont entraîné plusieurs difficultés pendant la construction du projet, y compris une augmentation générale des coûts (dont les coûts des matières premières, qui ont connu les plus fortes augmentations), les retards dans l'expédition, les défis de la chaîne d'approvisionnement dans la fabrication de l'équipement et une grave pénurie de personnel. En adoptant des solutions créatives et en étant méticuleux dans sa préparation, le département chargé du projet a surmonté plusieurs problèmes techniques pour atteindre ce jalon.

L'énergie emmagasinée dans les cuves et dans la tour, une fois que toutes les unités sont opérationnelles, peut générer de l'énergie de façon continue pendant un maximum de 13,5 heures la nuit et de 15 heures pendant les périodes de mauvais temps. Une fois l'ensemble du projet terminé, Dubaï sera beaucoup plus près d'atteindre son objectif de 2050 en matière d'énergie propre, qui consiste à fournir de l'énergie propre à 320 000 familles locales et à réduire les émissions de carbone de 1,6 million de tonnes par année.

(PRNewsfoto/Shanghai Electric)

Photo - https://mma.prnewswire.com/media/1957929/Solar_Thermal_Trough_Unit_No__1.jpg

Photo - https://mma.prnewswire.com/media/1957930/Solar_Thermal_Trough_Unit_No__1_in_Dubai_Connected_to_the_Grid.jpg

Logo - https://mma.prnewswire.com/media/1800747/logo_new_Logo.jpg

SOURCE Shanghai Electric


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 14:00
Le député de Taillon et ministre responsable des Services sociaux, M. Lionel Carmant, est heureux d'annoncer, au nom du ministre de l'Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de...

à 13:47
Le ministre de l'Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région des Laurentides, M. Benoit Charette, annonce qu'à la suite du lancement de la Mesure d'aide pour la...

à 13:15
La Colombie-Britannique accueille certaines des entreprises du secteur des technologies propres les plus novatrices au monde. En mettant en relation les innovateurs et les utilisateurs, ce secteur sera bien placé pour croître, réduire les...

à 12:40
Comment est-il possible d'agir pour faire face aux impacts des changements climatiques à l'échelle des villes, sans créer ou renforcer des dynamiques inégalitaires? C'est pour partager des pistes de réponses à cette question que le Réseau Villes...

à 11:39
Un projet de loi visant à inscrire le droit de vivre dans un environnement sain et respectueux de la biodiversité comme un droit fondamental dans la Charte québécoise des droits et libertés de la personne a été présenté aujourd'hui, à l'Assemblée...

à 11:08
Le 16 mai 2022, Léo Raby, de Thurso, en Outaouais, a été déclaré coupable de deux infractions au Règlement sur les exploitations agricoles (REA). Le 15 août et le 7 novembre 2014, à Thurso, M. Raby a donné accès aux animaux à un cours d'eau, à un...



Communiqué envoyé le 30 novembre 2022 à 11:25 et diffusé par :