Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Le Covid-19
Sujets : Sans buts lucratifs, Sondages, Opinions et Recheches

Situation économique actuelle : les travailleurs québécois sont inquiets et pessimistes, selon un sondage ÉducÉpargne/Chambre de la sécurité financière


MONTRÉAL, le 1er oct. 2022 /CNW Telbec/ - ÉducÉpargne et la Chambre de la sécurité financière (CSF) dévoilent aujourd'hui les résultats de leur premier sondage conjoint, réalisé en collaboration avec Léger. L'objectif principal de ce sondage était de mieux connaitre les perceptions et les comportements des travailleurs québécois face à la situation économique actuelle. 

Entre autres faits saillants, le sondage démontre que 85 % des travailleurs québécois sont très (39 %) ou assez préoccupés (45 %) par la situation économique actuelle. En ce qui concerne l'évolution de leur situation financière en 2023, 56 % pensent que leur situation sera semblable qu'à l'heure actuelle et 17 % anticipent qu'elle sera pire.

« Nous avons entrepris cette collaboration avec ÉducÉpargne afin d'informer nos membres sur la situation des consommateurs québécois. Or, face à un tel niveau d'anxiété financière chez les travailleurs québécois, nous tenons à rappeler que les conseillers encadrés par la CSF ont d'importantes obligations déontologiques envers leurs clients, dont celle de voir à leurs meilleurs intérêts en fonction de leur situation financière et de leurs objectifs. L'importante mission de la Chambre est de veiller à la protection du public en s'assurant de la déontologie, la discipline et la formation continue des conseillers qui offrent des produits et services financiers au public québécois », de déclarer Me Marie Elaine Farley, présidente et chef de la direction de la CSF. 

Par ailleurs, en vivant simultanément la situation économique difficile et le prolongement de la pandémie de la COVID-19, les travailleurs québécois sont davantage préoccupés par la situation économique (69 %) que par la pandémie (14 %).

Une majorité de travailleurs québécois posent des gestes concrets

Plus de la moitié (55 %) des travailleurs québécois ont posé des gestes concrets face à leur situation financière actuelle. De ce nombre, 64 % ont réduit leurs sorties au restaurant, 62 % ont réduit leurs dépenses en loisirs, 49 % ont limité leurs déplacements et leur consommation d'essence et 46 % ont réduit leurs dépenses à l'épicerie.

En ce qui concerne l'épargne, 20 % des répondants qui ont effectué des changements disent avoir augmenté leur épargne, alors que 23 % l'ont diminué.

« Contrairement à ce que nous aurions pu penser, nous sommes agréablement surpris que le niveau d'épargne n'ait pas trop été affecté par la situation. L'épargne étant à la base de tout pour s'assurer une santé financière durable, les travailleurs québécois font preuve de bons réflexes, même lors des situations plus difficiles. D'ailleurs, soulignons qu'ils ont largement privilégié la réduction de leurs dépenses plutôt que la réduction de leur épargne », de conclure la présidente du conseil d'ÉducÉpargne, Nathalie Bachand

Méthodologie du sondage

Ce sondage Web a été réalisé par Léger du 9 au 16 août 2022 auprès de 1 000 travailleuses et travailleurs québécois âgés de 18 ans et plus. À titre indicatif, la marge d'erreur maximale pour un échantillon de 1 000 répondants est de 3,1 %, 19 fois sur 20.

Octobre, c'est le Mois de l'épargne

En octobre, ÉducÉpargne interpelle plus particulièrement les jeunes travailleurs âgés de 18 à 40 ans afin de les sensibiliser à l'importance de l'épargne et à ses bénéfices à moyen et long termes. De plus, les internautes peuvent remporter l'un des 2 CELI de 1 000 $.

ÉducÉpargne tient à remercier ses précieux partenaires de campagne : Beneva, Fondaction, le Fonds de solidarité FTQ et Retraite Québec. Pour plus de détails, visitez www.educepargne.ca.

À propos d'ÉducÉpargne

Créé en 2003 sous le nom de Question Retraite, ÉducÉpargne est un organisme à but non lucratif regroupant au-delà d'une vingtaine de partenaires provenant des milieux gouvernemental, financier, patronal, associatif et enseignant.

La mission d'ÉducÉpargne est de sensibiliser les Québécois.es à l'importance de développer et de maintenir de bonnes habitudes d'épargne, de les outiller pour en accroître la portée et de les conseiller pour maximiser l'utilisation de leurs avoirs, notamment à la retraite.

À propos de la Chambre de la sécurité financière

La Chambre de la sécurité financière (CSF) protège le public en veillant à la formation continue, à la déontologie et à la discipline de ses 32 000 membres que sont les conseillers en sécurité financière, les conseillers en assurances et rentes collectives, les planificateurs financiers, les représentants en épargne collective et les représentants en plans de bourses d'études.

SOURCE ÉducÉpargne


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 08:45
Les délégués internationaux et les investisseurs miniers mondiaux participant à la conférence Mines and Money de Londres ont entendu comment l'Arabie...

2 déc 2022
La Chine et l'Union européenne (UE) ont appelé jeudi à développer davantage leur partenariat stratégique global alors que le monde fait face à divers défis. « Plus la situation internationale devient instable et plus les défis auxquels le monde fait...

2 déc 2022
La Chine et l'Union européenne (UE) ont appelé jeudi à poursuivre le développement de leur partenariat stratégique global face aux différents défis que doit relever le monde. « Plus la situation internationale est instable et les défis auxquels est...

2 déc 2022
Digimarc Corporation  est heureuse d'annoncer une prolongation de cinq ans de son accord avec le Groupe de dissuasion de la contrefaçon des banques centrales (CBCDG). L'accord, qui avait été renouvelé deux ans plus tôt, est en vigueur du...

2 déc 2022
Brookfield Asset Management Inc. et Brookfield Asset Management Reinsurance Partners (titres échangeables de catégorie A) vont procéder à une scission de leurs activités de gestion d'actifs avec transfert aux actionnaires à raison d'une action de...

2 déc 2022
Le rythme de la reprise économique au Canada a fait en sorte qu'il est difficile pour les employeurs, y compris ceux de l'industrie touristique, de trouver les travailleurs dont ils ont besoin. L'honorable Sean Fraser, ministre de l'Immigration, des...



Communiqué envoyé le 1 octobre 2022 à 06:00 et diffusé par :