Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujet : Sans buts lucratifs

Lancement du premier site en français au Québec de NPower Canada en novembre 2022


MONTREAL, le 27 sept. 2022 /CNW/ - D'ici décembre 2023, NPower Canada permettra à 460 résident·e·s du Québec d'entreprendre des carrières enrichissantes et durables dans le domaine numérique grâce à son programme gratuit de perfectionnement de la main-d'oeuvre de trois mois. Pour la première fois, ses programmes seront offerts en français afin d'offrir des possibilités de formation et de soutien à l'emploi aux francophones à la recherche d'emploi du Québec, et ce, dès novembre 2022.

Avec le lancement de NPower Canada au Québec, l'organisme en est à son cinquième emplacement au Canada et à son premier site bilingue. Offrir ses programmes dans les deux langues permet autant aux francophones qu'aux anglophones à la recherche d'emploi d'avoir accès à une formation très demandée dans les compétences dont les employeurs locaux ont besoin.

« Nous avons déterminé qu'un programme de perfectionnement de la main-d'oeuvre comme le nôtre est absolument nécessaire pour former les personnes à la recherche d'emploi du Québec avec des compétences technologiques demandées afin de remplir un nombre croissant de postes dans la province. De plus, nous sommes enthousiastes à l'idée de pouvoir offrir nos programmes ParcoursTech aux collectivités sous-représentées au Québec, et de fournir l'accès et la formation dont les personnes ont besoin pour réussir sur le marché du travail », a déclaré Mitchell Miller, directeur général, Québec, NPower Canada.

Selon CareerFinder de Technation, près de 10 000 emplois dans le domaine de la technologie sont disponibles au Québec. Les programmes en technologie gratuits de NPower Canada offriront des compétences recherchées et du perfectionnement personnel et professionnel qui permettront aux participant·e·s d'être en mesure de travailler en seulement trois mois, ce qui fournira les talents en technologie dont on a grandement besoin pour occuper des postes vacants partout dans la province.

Fort d'un succès éprouvé en Alberta, en Colombie-Britannique, en Nouvelle-Écosse et en Ontario, NPower Canada est heureux d'accueillir 50 chercheur·euse·s d'emploi (de 18 ans et plus) dans sa première cohorte québécoise, qui durera de novembre 2022 à février 2023. NPower Canada est en mesure de prendre de l'expansion dans la province grâce au généreux financement de partenaires comme Centre des compétences futures, Google.org, la Fondation RBC, Microsoft, Walmart.org, Fondation CIBC, BlackRock, Manuvie, TD, LoyaltyOne et Accenture.

« Nous sommes heureux de doter les personnes à la recherche d'emploi du Québec d'une formation technique demandée, de certifications de l'industrie et de perfectionnement professionnel afin qu'elles puissent entreprendre une carrière enrichissante. Notre lancement au Québec nous permet de couvrir un cinquième site et d'étendre notre rayonnement à encore plus de communautés à travers le Canada. Depuis la création de NPower Canada en 2014, plus de 80 % de nos 4 700 diplômé·e·s ont trouvé un emploi durable dans le secteur de la technologie, et notre succès éprouvé nous donne confiance pour pénétrer un nouveau marché », a déclaré Julia Blackburn, chef de la direction, NPower Canada.

Julien Morel, l'un des diplômés bilingues de NPower Canada, était ravi d'apprendre que l'organisme bienfaisance serait bientôt lancé dans sa province. Alors qu'il n'avait que 15 ans, Julien a commencé à travailler dans l'industrie du tourisme d'accueil au Québec avant de finalement déménager en Colombie-Britannique, mais l'industrie a été durement touchée lorsque la pandémie a commencé. Julien a décidé de se joindre à NPower Canada dans l'espoir d'entreprendre une nouvelle carrière en technologie. « C'est une industrie en constante évolution », a-t-il expliqué.

Peu avant d'obtenir son diplôme de NPower Canada en décembre 2021, Julien a décroché son premier poste dans le domaine de la technologie. « Je suis convaincu que je n'aurais pas eu la chance d'occuper le poste que j'ai maintenant si je n'avais pas participé au programme. Je n'aurais jamais pu imaginer que c'était possible. C'est un peu cliché, mais le programme a complètement changé ma vie », a raconté Julien. Maintenant, il a très hâte que certains de ses ami·e·s et des membres de sa famille dans sa province d'origine aient accès aux mêmes possibilités qu'il a eues.

De nombreux chercheur·euse·s d'emploi du Québec se sont retrouvés dans la même position que Julien. En janvier 2022 seulement, le Québec et l'Ontario ont perdu 251 000 emplois, principalement dans le commerce de détail, l'hébergement et les services alimentaires.

Ira Miller a terminé le programme de NPower Canada en 2017 en Ontario et vit maintenant au Québec en tant que spécialiste de la technologie pour le programme Greenhouse de Deloitte. « Avant NPower Canada, j'avais un emploi plutôt ennuyeux. Grâce à NPower Canada, tout a changé, car j'ai pu acquérir de nouvelles compétences et entreprendre une nouvelle carrière. Depuis que je me suis joint à Deloitte, j'ai fait d'énormes progrès et j'occupe un poste qui non seulement me met au défi, mais aussi que j'aime et qui me permet de m'épanouir sur le plan personnel et professionnel. Je n'aurais pas eu les occasions incroyables qui m'ont été offertes sans l'apport de NPower Canada et le soutien que j'ai reçu tout au long de mon parcours avec l'organisme », a-t-il expliqué.

Travaillant sur le marché du Québec, Ira sait que les programmes ParcoursTech de NPower Canada sont nécessaires pour aider à combler l'écart entre les chercheur·euse·s d'emploi et les employeurs. NPower Canada accorde la priorité aux personnes issues de collectivités désavantagées, comme les femmes, les personnes autochtones, noires et de couleur, LGBTQ2+ et de diverses identités de genre, les chercheur·euse·s d'emploi handicapé·e·s, les nouveaux·elles arrivant·e·s et les personnes vivant dans des collectivités rurales et éloignées. Ses bureaux de Montréal serviront de plaque tournante pour les personnes à la recherche d'emploi au Québec et offriront des programmes virtuels aux personnes qui se trouvent à Montréal et dans les environs, ainsi qu'à d'autres régions de la province, comme Québec et Sherbrooke.

L'équipe québécoise de NPower Canada fera la promotion de ses nouveaux programmes ParcoursTech au Salon de l'emploi et de la formation continue, qui se tiendra le 5 et le 6 octobre au Palais des congrès de Montréal.

Pour en savoir plus sur NPower Canada, savoir comment présenter une demande dans le cadre de ses programmes ParcoursTech, offrir du soutien en tant que partenaire ou embaucher un·e diplômé·e, visitez le https://parcourstech.ca.

SOURCE NPower Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 16:38
Les communautés canadiennes prospèrent toujours grâce aux généreux efforts des 12,7 millions de bénévoles à travers le pays. Par les Prix pour le bénévolat du Canada, le gouvernement du Canada reconnaît que ces bénévoles font des pieds et des mains...

à 16:31
L'Agence du revenu du Canada (l'Agence) tiendra une séance d'information technique à l'intention des médias afin d'expliquer comment les Canadiens admissibles peuvent demander la nouvelle Prestation dentaire et le supplément unique au programme...

à 16:24
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : Numinus Wellness Inc.  Symbole TSX : NUMI Les titres : Oui Motif : Nouvelle en attente Heure de la suspension (HE) : 16 h 07 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou...

à 15:00
La Banque de développement du Canada (BDC) est une société d'État qui offre un éventail de services aux entrepreneurs et aux entreprises de partout au pays, y compris du financement, des services-conseils et un accès à des capitaux. Pierre angulaire...

à 14:34
La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) rend aujourd'hui publiques les conclusions de son enquête sur l'accident du travail ayant coûté la vie à un travailleur de l'entreprise Rinox inc., le 28 avril...

à 14:27
L'Association des Propriétaires du Québec (APQ) est inquiète des répercussions de la hausse de taxes moyenne de 4.1% annoncée par la ville de Montréal ce jour.En plus, un nouveau rôle foncier est entrée en vigueur pour 2023-2024-2025 avec une hausse...



Communiqué envoyé le 27 septembre 2022 à 06:00 et diffusé par :