Le Lézard
Classé dans : Les affaires, L'environnement, Transport, Vacance et tourisme
Sujets : Expansion d'entreprise, Enjeux environnementaux

YVR devient le premier aéroport du Canada à atteindre le niveau 4+ de l'Airport Carbon Accreditation du Conseil international des aéroports


TERRITOIRE DE LA PREMIÈRE NATION MUSQUEAM, BC et RICHMOND, BC, le 23 sept. 2022 /CNW/ - L'aéroport international de Vancouver (YVR) a obtenu le niveau 4+ de l'Airport Carbon Accreditation, un programme de certification en matière de gestion du carbone mené par le Conseil international des aéroports, devenant ainsi le premier aéroport canadien et l'un des trois seuls aéroports nord-américains à atteindre ce statut.

La certification de niveau 4+ reconnaît le rôle que joue YVR en traçant sa propre trajectoire de réduction du carbone tout en travaillant activement avec les partenaires de l'aviation afin d'élargir les réductions d'émissions à d'autres secteurs.  

« À YVR, notre tradition d'innovation et de durabilité remonte à loin. Nous sommes fiers d'être à l'avant-garde de la création d'un avenir plus vert et plus résilient pour notre aéroport et l'aviation ainsi que pour la communauté et l'économie qui la soutient, a déclaré Tamara Vrooman, présidente et directrice générale de l'Administration de l'aéroport de Vancouver. Ce nouveau niveau de certification témoigne du travail acharné, du dévouement et de l'esprit d'innovation de l'équipe et des partenaires commerciaux de YVR. Je me réjouis d'avance des progrès que nous continuerons de réaliser pour atteindre nos ambitieux objectifs climatiques et décarboniser notre secteur, en collaboration avec les acteurs de l'industrie et du gouvernement. »

YVR continue de suivre sa feuille de route vers le zéro émissions nettes de carbone et demeure en bonne position pour atteindre l'objectif de zéro émissions nettes d'ici 2030, devenant l'un des aéroports les plus écologiques du monde. Pour cela, nous devons emprunter quatre avenues de décarbonisation qui décrivent les mesures nécessaires pour réduire les émissions des activités de l'aéroport, appelées émissions de portée 1 et 2. Ces avenues consistent à écologiser les flottes, à conserver l'énergie en accélérant l'électrification, à remplacer les carburants fossiles par des sources d'énergie renouvelable et à combler l'écart par l'achat stratégique de crédits carbone.

YVR veille également à soutenir la décarbonisation de l'ensemble du secteur de l'aviation, de concert avec les efforts déployés dans le cadre du Plan d'action climatique de l'aviation du gouvernement fédéral, et travaille en collaboration avec ses partenaires afin de les aider à réduire leurs émissions. Parmi les solutions figurent la fourniture de groupes électrogènes au sol pour permettre aux équipages d'arrêter les moteurs d'avion et de se brancher à l'électricité de l'aérogare, et le recours à la technologie, par l'intermédiaire du jumeau numérique de YVR, pour suivre les déplacements des aéronefs et tracer des parcours plus efficaces sur l'aérodrome, afin de réduire les émissions de carbone.

Par ailleurs, l'aéroport a récemment conclu une entente d'harmonisation avec les deux plus grands aéroports commerciaux du corridor Cascadia, l'aéroport international de Seattle-Tacoma et l'aéroport international de Portland (PDX), pour tirer parti de ressources en vue d'obtenir des résultats tangibles dans quatre catégories, y compris le développement et l'utilisation de carburants d'aviation durables.

Le Conseil international des aéroports a souligné le leadership de YVR en matière de réduction des émissions de carbone en lui décernant une mention honorable lors de la remise des prix des réalisations environnementales 2022, pour sa feuille de route vers le zéro émissions nettes de carbone.

Le programme de certification en matière de gestion du carbone procure aux aéroports un cadre commun et un outil de gestion active du carbone qui donnent des résultats mesurables. Le Conseil international des aéroports reconnaît les efforts consentis par YVR en matière de durabilité en lui accordant des niveaux de certification de plus en plus élevés depuis 2016.

SOURCE l'Administration de l'aéroport international de Vancouver


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

24 sep 2022
Sinopec Zhenhai Refinery of China Petroleum & Chemical Corporation (HKG: 0386, « Sinopec ») a obtenu un certificat de navigabilité pour le biocarburéacteur délivré le 19 septembre par l'Administration de l'aviation civile de Chine (CAAC). Le premier...

23 sep 2022
La raffinerie de Zhenhai opérée par Sinopec/China Petroleum & Chemical Corporation (HKG : 0386, « Sinopec ») a obtenu, le 19 septembre dernier, un certificat de navigabilité pour son biocarburéacteur de la part de l'administration de l'aviation...

23 sep 2022
Le mois de septembre 2022 marque la Journée internationale de la charité et coïncide aussi avec le 30e anniversaire de la fondation de Zoomlion. Au cours des trois dernières décennies, Zoomlion s'est acquittée activement de ses responsabilités...

23 sep 2022
Aujourd'hui, les équipes de négociation du Conseil des employeurs des collèges (CEC) et du personnel scolaire du Syndicat des employés de la fonction publique de l'Ontario (SEFPO) représentant le personnel scolaire, les instructeurs, les...

23 sep 2022
Le mois de septembre 2022 est celui de la Journée internationale de la charité, mais aussi celui du 30e anniversaire de la création de Zoomlion. Ces trois dernières décennies, Zoomlion a activement oeuvré à assumer sa responsabilité sociale en...

23 sep 2022
17 h -- Le ministère des Transports du Québec avise les usagers de la route des principales entraves sur le réseau supérieur de la région métropolitaine pour ce soir et la longue fin de semaine de la fête du Travail. Exceptionnellement, ces travaux...



Communiqué envoyé le 23 septembre 2022 à 14:30 et diffusé par :