Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Science et technologie, Le Covid-19
Sujets : Bénéfices / Revenus, Calendrier d'événements, Conseil d'administration

mdf commerce présente ses résultats financiers pour le premier trimestre de l'exercice 2023


MONTRÉAL, 11 août 2022 (GLOBE NEWSWIRE) -- mdf commerce inc. (la « Société ») (TSX : MDF), un leader des technologies de commerce électronique de type logiciel-service (« SaaS »), a présenté ses résultats financiers pour le premier trimestre de l'exercice 2023, soit le trimestre terminé le 30 juin 2022 (le « premier trimestre de l'exercice 2023 »). Les données financières sont exprimées en dollars canadiens, sauf indication contraire.

« Nous continuons de tirer davantage parti de notre position de leader de l'approvisionnement électronique public pour capitaliser sur la demande soutenue à l'égard de la transformation numérique provenant des agences gouvernementales de tous les niveaux en Amérique du Nord. Nous avons ajouté 105 nouvelles agences gouvernementales clientes et 38 000 fournisseurs sur nos plateformes au cours du trimestre. À ce stade, notre priorité est d'accélérer la conversion des opportunités d'affaires en mandats actifs, a déclaré Luc Filiatreault, président et chef de la direction de mdf commerce. En raison des défis liés à l'après-pandémie dans le secteur du commerce en ligne, nous prévoyons que notre plateforme de commerce électronique connaîtra une croissance limitée à court terme. Nous avons concentré nos efforts commerciaux sur notre système de gestion des commandes, qui vise à aider les détaillants à assurer une expérience optimale à leurs clients dans un contexte de magasinage hybride. Alors que nous entamons la troisième année de notre plan stratégique quinquennal avec une plus grande envergure, des revenus de plus grande qualité et une orientation opérationnelle renforcée, nous nous concentrons à renouer avec la rentabilité. »

Résultats financiers du premier trimestre de l'exercice 2023

Le total des revenus pour le premier trimestre de l'exercice 2023 a atteint 32,2 millions $, en hausse de 9,6 millions $, ou 42,6 %, comparativement à 22,6 millions $ au premier trimestre de l'exercice 2022. Selon un taux de change constant2, le total des revenus a augmenté de 9,8 millions $, ou 43,6 %, par rapport au premier trimestre de l'exercice 2022.

Le total des revenus du premier trimestre de l'exercice 2023 a subi l'incidence d'un ajustement de la juste valeur des revenus différés à la date de clôture de l'acquisition de Periscope, le 31 août 2021, lequel a entraîné une diminution des revenus de 1,2 million $ (néant pour le premier trimestre de l'exercice 2022).

Les revenus récurrents1 ont représenté 26,0 millions $, ou 77,8 %1 du total des revenus au premier trimestre de l'exercice 2023, soit une hausse de 9,7 millions $ par rapport à 16,4 millions $, ou 72,5 %1 du total des revenus au premier trimestre de l'exercice 2022.

L'apport aux revenus de nos deux principales plateformes, soit la plateforme d'approvisionnement électronique et la plateforme de commerce unifié, pour le premier trimestre, se détaille comme suit :

La plateforme des places de marché électroniques a généré des revenus de 4,6 millions $ pour le premier trimestre de l'exercice 2023, soit une hausse de 0,8 million $, ou 19,9 %, comparativement aux revenus de 3,8 millions $ pour le premier trimestre de l'exercice 2022. La croissance des revenus tirés des places de marché électroniques est principalement attribuable à The Broker Forum, un marché de composants électroniques sur lequel les volumes ont augmenté en raison des pénuries dans la chaîne d'approvisionnement mondiale.

La marge brute a atteint 18,5 millions $, ou 57,4 %, au premier trimestre de l'exercice 2023, comparativement à 13,2 millions $, ou 58,7 %, au premier trimestre de l'exercice 2022. La diminution du pourcentage de marge brute est principalement attribuable à la hausse de la charge salariale totale liée à l'augmentation de l'effectif, à l'augmentation des honoraires pour soutenir les mises en oeuvre et les déploiements pour des clients dont les marges sont moins élevées que les revenus tirés des droits d'utilisation et à la hausse des coûts liés à l'hébergement et aux licences découlant directement de la migration de la Société vers une stratégie infonuagique.

Le total des charges d'exploitation s'est établi à 25,5 millions $ au premier trimestre de l'exercice 2023, en hausse de 45,3 % par rapport à 17,5 millions $ au premier trimestre de l'exercice 2022. Au premier trimestre de l'exercice 2023, les frais généraux et frais d'administration ont totalisé 7,3 millions $, les frais de vente et de commercialisation se sont chiffrés à 8,7 millions $, et les charges liées à la technologie se sont établies à 9,5 millions $ par rapport à 5,0 millions $, à 6,1 millions $ et à 6,4 millions $, respectivement, au premier trimestre de l'exercice 2022. Ces variations sont principalement attribuables à l'acquisition de Periscope et aux services professionnels visant à soutenir la Société dans le cadre de la mise en oeuvre d'initiatives stratégiques, du plan de transformation et d'importants déploiements au titre de contrats avec des clients; ces facteurs ont été contrebalancés par les efficiences opérationnelles et les réductions de coûts réalisées.

Les charges d'exploitation pour le premier trimestre de l'exercice 2022 comprenaient une subvention salariale fédérale dans le contexte de la COVID-19 de 0,8 million $, alors qu'aucune subvention n'a été demandée au premier trimestre de l'exercice 2023.

La Société a comptabilisé une perte d'exploitation de 7,0 millions $ au premier trimestre de l'exercice 2023, comparativement à une perte d'exploitation de 4,3 millions $ au premier trimestre de l'exercice 2022.

La perte nette s'est établie à 6,3 millions $, ou une perte nette par action de base et diluée de 0,14 $, pour le premier trimestre de l'exercice 2023, comparativement à une perte nette de 4,3 millions $, ou une perte nette par action de base et diluée de 0,15 $, pour le premier trimestre de l'exercice 2022.

La perte de BAIIA ajusté3 s'est chiffrée à 1,1 million $ pour le premier trimestre de l'exercice 2023, comparativement à une perte de BAIIA ajusté3 de 1,5 million $ pour le premier trimestre de l'exercice 2022.

La comptabilisation selon la méthode de l'acquisition de l'ajustement de la juste valeur des revenus différés en date de l'acquisition de Periscope, qui a eu pour effet de réduire les revenus de 1,2 million $ pour le premier trimestre de l'exercice 2023, a également eu un impact défavorable sur la marge brute, la perte d'exploitation, la perte nette, le BAIIA ajusté3 et la perte par action (de base et diluée).

Sommaire des résultats consolidés

En milliers de dollars canadiens, sauf indication contraireT1 2023 T1 2022 
Revenus32 196 22 573 
Perte d'exploitation(6 975)(4 289)
Perte nette et perte nette ajustée4(6 323)(4 285)
BAIIA ajusté3 (perte de BAIIA ajusté)(1 085)(1 511)
Perte nette et perte nette ajustée par action (de base et diluée) (en $)4(0,14)(0,15)
Nombre moyen pondéré d'actions en circulation de base et dilué (en milliers)43 971 28 404 

Rapprochement de la perte nette, du BAIIA (perte de BAIIA) et du BAIIA ajusté (perte de BAIIA ajusté)

En milliers de dollars canadiensT1 2023 T1 2022 
Perte nette(6 323)(4 285)
(Recouvrement) charge d'impôts(669)(826)
Amortissement des immobilisations corporelles et des actifs incorporels967 900 
Amortissement des actifs incorporels d'acquisition2 966 882 
Amortissement des actifs au titre de droits d'utilisation559 489 
Frais financiers623 (5)
BAIIA3 (perte de BAIIA)(1 877)(2 845)
Perte (gain) de change(607)827 
Rémunération fondée sur des actions221 199 
Coûts de restructuration271 229 
Frais connexes à l'acquisition907 79 
BAIIA ajusté3 (perte de BAIIA ajusté)(1 085)(1 511)

Rapprochement de la perte nette, de la perte nette ajustée et de la perte nette ajustée par action (de base et diluée)

En milliers de dollars canadiensT1 2023 T1 2022 
Perte nette(6 323)(4 285)
Perte nette ajustée4(6 323)(4 285)
Perte nette par action (de base et diluée)(0,14)(0,15)
Perte nette ajustée par action4 (de base et diluée)(0,14)(0,15)

Rapprochement des revenus selon un taux de change constant

En milliers de dollars canadiensT1
2023
T1
2022
VariationVariation %T1
2023
T4
2022
VariationVariation %
Revenus32 19622 573 9 62342,632 19629 954 2 2427,5
Incidence selon un taux de change constant?(158)158??(126)126?
Revenus selon un taux de change constant232 19622 415 9 78143,632 19629 828 2 3687,9

1.  Les revenus récurrents et les revenus mensuels récurrents (les « RMR ») sont des indicateurs de performance clés. Se reporter à la rubrique 11, « Mesures financières non conformes aux IFRS et indicateurs de performance clés », du rapport de gestion du premier trimestre terminé le 30 juin 2022.

2.  Certaines données sur les revenus et variations par rapport à la période précédente sont analysées et présentées selon un taux de change constant et sont calculées en convertissant les revenus de la période correspondante de l'exercice précédent libellés en devises aux taux de change de la période considérée. La Société est d'avis que cette mesure financière non conforme aux IFRS est utile pour comparer sa performance en excluant certains éléments de volatilité. Se reporter à la rubrique 11, « Mesures financières non conformes aux IFRS et indicateurs de performance clés », du rapport de gestion pour le premier trimestre terminé le 30 juin 2022.

3.  Le BAIIA ajusté et la marge du BAIIA ajusté sont des mesures financières non conformes aux IFRS. Se reporter à la rubrique 11, « Mesures financières non conformes aux IFRS et indicateurs de performance clés », du rapport de gestion pour le premier trimestre terminé le 30 juin 2022.

4.  La perte nette ajustée et la perte nette ajustée par action (de base et diluée) sont des mesures financières non conformes aux IFRS. Se reporter à la rubrique 11, « Mesures financières non conformes aux IFRS et indicateurs de performance clés », du rapport de gestion du premier trimestre terminé le 30 juin 2022.

Nomination au conseil d'administration ? Brian Nelson nominé à se joindre au conseil d'administration de mdf commerce

La Société a le plaisir d'annoncer la candidature de Brian Nelson à l'élection de son conseil d'administration lors de sa prochaine assemblée générale annuelle prévue le 20 septembre 2022, venant ainsi renforcer et compléter les compétences et les capacités actuelles des membres du conseil.

Brian Nelson est un associé de Long Path Partners, une société d'investissement privée qui détient environ 11,14 % des actions de la Société, et qui investit dans un nombre limité d'entreprises de grande qualité qui exercent leurs activités principalement dans les marchés des logiciels d'entreprise et des services commerciaux et d'information depuis 2018. Il siège actuellement à titre de cogestionnaire de portefeuille du Long Path Smaller Companies Fund et du Long Path Opportunities Fund. La Société se réjouira d'accueillir M. Nelson suite à son élection et elle estime que son expérience et ses connaissances constitueront un apport considérable au conseil d'administration.

À propos de mdf commerce inc.

mdf commerce inc. (TSX : MDF) rend le commerce fluide en fournissant un large éventail de solutions de type logiciel-service (« SaaS ») qui optimisent et accélèrent les interactions commerciales entre acheteurs et vendeurs. Nos plateformes et services outillent les entreprises à travers le monde et leur permettent de générer des milliards de dollars de transactions annuellement. Nos plateformes d'approvisionnement électronique et de commerce unifié et nos places de marché électroniques sont soutenues par une équipe solide et dévouée d'environ 800 employés au Canada, aux États-Unis, au Danemark, en Ukraine et en Chine. Pour plus d'informations, consultez notre site Web au mdfcommerce.com, suivez-nous sur LinkedIn ou appelez au 1 877 677-9088.

Déclarations prospectives

Dans le présent communiqué, « mdf commerce », la « Société » ou les termes « nous » et « notre/nos » désignent, selon le contexte, mdf commerce inc. seule ou mdf commerce inc. collectivement avec ses filiales et les entités dans lesquelles elle détient une participation économique. Tous les montants sont exprimés en dollars canadiens, à moins d'indication contraire.

Le présent communiqué est daté du 11 août 2022 et, à moins d'indication contraire, l'information fournie aux présentes l'est en date du 30 juin 2022 et pour le premier trimestre de l'exercice 2023.

Certaines déclarations qui figurent dans le présent communiqué et dans les documents intégrés par renvoi constituent des déclarations prospectives. Ces déclarations se rapportent à des événements à venir ou à la performance financière future de la Société et elles sous-tendent des risques, des incertitudes et d'autres facteurs, connus ou non, qui pourraient faire en sorte que les résultats, les niveaux d'activité, la performance ou les réalisations réels de mdf commerce ou du secteur de la Société diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés ou sous-entendus dans ces déclarations prospectives de la Société. Ces facteurs peuvent inclure, notamment, les risques et incertitudes qui sont décrits plus en détail à la rubrique « Facteurs de risque et incertitudes » de la notice annuelle de la Société en date du 31 mars 2022 ainsi que dans la rubrique 10, « Facteurs de risque et incertitudes », du rapport de gestion pour le premier trimestre terminé le 30 juin 2022 et ailleurs dans les documents que la Société dépose auprès des autorités canadiennes en valeurs mobilières. Les déclarations prospectives sont habituellement signalées par des expressions comme « pouvoir », « devoir », « s'attendre à », « planifier », « anticiper », « avoir l'intention de », « croire », « estimer », « prévoir », « potentiel » ou « continuer » ou la forme négative de ces mots, ou par des variantes similaires. Ces déclarations ne constituent que des prévisions. Les déclarations prospectives se fondent sur les estimations, les attentes et les hypothèses actuelles de la direction, que cette dernière estime être raisonnables à la date des présentes, et elles sont intrinsèquement assujetties à d'importantes incertitudes et éventualités d'ordre commercial, économique, concurrentiel et autres en ce qui a trait aux événements futurs; par conséquent, elles sont susceptibles de changer après cette date. Le lecteur ne doit pas se fier indûment à ces déclarations prospectives, et l'information qu'elles contiennent pourrait ne pas être pertinente à toute autre date. Les événements et les résultats réels peuvent différer de manière significative. Nous ne pouvons garantir les résultats, les niveaux d'activité, la performance ou les réalisations futurs. Nous n'avons pas l'intention ni l'obligation de mettre à jour ces déclarations prospectives, sauf si les lois sur les valeurs mobilières en vigueur l'exigent.

Des renseignements additionnels sur mdf commerce, y compris les états financiers consolidés intermédiaires résumés aux 30 juin 2022 et 2021 et pour les trimestres terminés à ces dates et le rapport de gestion pour le premier trimestre terminé le 30 juin 2022 de la Société ainsi que sa dernière notice annuelle au 31 mars 2022, sont disponibles sur le site Web de la Société au www.mdfcommerce.com et ils ont été déposés sur le site SEDAR au www.sedar.com.

Mesures financières non conformes aux IFRS et indicateurs de performance clés

Les états financiers consolidés intermédiaires résumés de la Société pour les trimestres terminés les 30 juin 2022 et 2021 ont été préparés conformément à la norme comptable internationale (« IAS ») 34, Information financière intermédiaire, en appliquant des principes comptables conformes aux Normes internationales d'information financière (les « IFRS »). Les états financiers consolidés intermédiaires résumés n'incluent pas toutes les informations requises selon les IFRS pour des états financiers complets, en particulier les notes complémentaires.

La Société présente des mesures financières non conformes aux IFRS et des indicateurs de performance clés pour évaluer la performance opérationnelle. La Société présente le résultat (la perte) ajusté, le résultat (la perte) ajusté par action, le résultat (la perte) avant intérêts, impôts et amortissement (le « BAIIA »), le BAIIA ajusté, la marge du BAIIA ajusté et certains revenus présentés selon un taux de change constant à titre de mesures financières non conformes aux IFRS, ainsi que les revenus récurrents et les revenus mensuels récurrents à titre d'indicateurs de performance clés. Ces mesures financières non conformes aux IFRS et ces indicateurs de performance clés n'ont aucune signification normalisée en vertu des IFRS et ils pourraient ne pas être comparables à des mesures semblables présentées par d'autres sociétés. Le lecteur est avisé que la présentation de ces mesures vise à compléter, et non remplacer, l'analyse des résultats financiers conformément aux IFRS. La direction a recours tant aux mesures conformes aux IFRS qu'aux mesures financières non conformes aux IFRS dans le cadre de la planification, de la surveillance et de l'évaluation de la performance de la Société. Certaines informations à présenter additionnelles, y compris les définitions liées aux mesures financières non conformes aux IFRS, un rapprochement avec les mesures conformes aux IFRS les plus comparables, ainsi que les indicateurs de performance clés, ont été intégrées par renvoi et elles se trouvent dans le rapport de gestion pour le premier trimestre terminé le 30 juin 2022, dans la rubrique 11, « Mesures financières non conformes aux IFRS et indicateurs de performance clés ». Le rapport de gestion pour le premier trimestre terminé le 30 juin 2022 est accessible sur SEDAR, à l'adresse www.sedar.com, ainsi que sur le site Web de la Société, mdfcommerce.com, sous l'onglet Investisseurs.

Conférence téléphonique portant sur les résultats financiers du premier trimestre de l'exercice 2023

Date : le vendredi 12 août 2022
Heure : 8 h 30, heure avancée de l'Est

Pour vous joindre à la conférence : enregistrez-vous ici

Webdiffusion en direct : enregistrez-vous ici

Pour plus d'informations :

mdf commerce inc.
Luc Filiatreault, président et chef de la direction
Sans frais : 1 877 677-9088, poste 2004
Courriel : [email protected] 

Deborah Dumoulin, chef de la direction financière
Sans frais : 1 877 677-9088, poste 2134
Courriel : [email protected] 

André Leblanc, vice-président, Marketing et affaires publiques
Sans frais : 1 877 677-9088, poste 8220
Courriel : [email protected] 



Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 16:18
Le secteur du tourisme et de l'hôtellerie est un important moteur économique et il crée des emplois, surtout pour les jeunes du Canada. C'est pour cette raison que le gouvernement du Canada prend des mesures pour aider les jeunes à se préparer à...

à 12:00
L'administratrice en chef de la santé publique du Canada, la Dre Theresa Tam, et la secrétaire adjointe à la Santé des États-Unis, l'amirale Rachel Levine (M.D.), publient aujourd'hui la déclaration commune qui suit à propos de la publication d'un...

à 11:30
La Banque Scotia a annoncé aujourd'hui les finalistes au prix Giller, reconnaissant ainsi l'oeuvre de cinq auteurs de fiction canadiens. Cette année marque le 29e anniversaire du prix. L'annonce a été faite à la salle de lecture Jack Rabinovitch de...

à 11:00
Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, pour les dernières 24 heures, au Québec, font état de : 943 nouveaux cas, pour un total de 1?196 701 personnes infectées*?;9 nouveau décès, pour un total de 16?754 décès, soit?;0 décès survenu...

à 10:00
La secrétaire parlementaire du ministre des Ressources naturelles, Julie Dabrusin, au nom du ministre des Ressources naturelles, l'honorable Jonathan Wilkinson, participera à une causerie informelle lors de la conférence annuelle sur les véhicules...

à 09:05
Jeonju, une ville de gastronomie, organisera le festival Bibimbap 2022, un festival gastronomique culturel représentatif de la Corée, du 6 au 10 octobre dans les environs de Jeonju Hyanggyo dans le village de Jeonju Hanok. Sur le thème de Bibimbap,...



Communiqué envoyé le 11 août 2022 à 22:00 et diffusé par :