Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Le Covid-19
Sujet : Bénéfices

GROUPE TVA ANNONCE SES RÉSULTATS POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE 2022


MONTRÉAL, le 28 juill. 2022 /CNW Telbec/ - Groupe TVA inc. (« Groupe TVA » ou la « Société ») annonce qu'elle a enregistré des revenus de 147,5 millions, en baisse de 12,0 millions par rapport au deuxième trimestre 2021. La perte nette attribuable aux actionnaires se chiffre à 3,2 millions de dollars soit une perte de 0,07 $ par action comparativement à un bénéfice net attribuable aux actionnaires de 3,9 millions ou un profit de 0,09 $ par action pour le trimestre correspondant de l'exercice 2021.

Faits saillants liés à l'exploitation du deuxième trimestre :


1 Voir la définition du BAIIA ajusté ci-après.

 

« Les résultats du deuxième trimestre ont été affectés de façon importante par une baisse de rentabilité du secteur Télédiffusion, plus précisément du Réseau TVA, une situation découlant de la poursuite de notre stratégie visant la bonification de nos investissements en contenu. La programmation offerte durant cette période intérimaire témoigne de notre engagement à cet égard : grands variétés, téléréalités et nouveautés ont été mis de l'avant au bénéfice de nos téléspectateurs qui ont pu apprécier une grande diversité de contenu. Le Réseau TVA a d'ailleurs gagné 0,7 part de marché au cours de cette période, en plus d'avoir diffusé le grand variété de Star Académie qui s'est démarqué avec un auditoire moyen de plus de 1,5 million de téléspectateurs. Malgré un marché publicitaire en baisse dû au contexte économique, la force de notre programmation nous a permis de nous démarquer auprès de nos clients annonceurs et d'en limiter l'impact sur les revenus publicitaires de notre chaîne généraliste, en légère baisse de 1,7 %. Nos plateformes numériques ont dégagé une croissance de 19,9 % de leurs revenus au cours du trimestre grâce, entre autres, à la popularité grandissante de TVA+.

Nous anticipons que la tendance défavorable sur les revenus publicitaires se maintiendra durant les prochains trimestres alors que plusieurs entreprises étrangères de vidéo sur demande par abonnement ont annoncé qu'elles offriront également leur plateforme de diffusion aux annonceurs. Cette concurrence additionnelle s'ajoute à celle déjà exacerbée du diffuseur public, la Société Radio-Canada (« SRC »), qui propose, depuis plusieurs trimestres maintenant, des « publi-reportages » en sus de ses véhicules publicitaires existants. D'autant plus que leur croissance sur le web leur permet de capter encore davantage de revenus publicitaires qui sont, rappelons-le, les seules sources de revenus de la télévision généraliste qui rassemble les familles québécoises devant leur écran. Dans ce continuum défavorable, nous ne pouvons que fortement déplorer la récente décision du Conseil de la Radiodiffusion et des Télécommunications Canadiennes (« CRTC ») de renouveler la licence de diffusion de la SRC en lui octroyant davantage de flexibilité, mais aussi et surtout, en ignorant les demandes de mettre fin à la publicité sur leurs antennes télévisuelles, comme il en est depuis plusieurs années sur les antennes radiophoniques. Le statu quo décrété par le CRTC ne pourra avoir d'autres conséquences que de fragiliser et vulnérabiliser la télévision privée au Canada et son émiettement continu face aux entreprises étrangères et il en résulterait un faible potentiel de croissance additionnelle de nos revenus. Nous appelons le ministre du Patrimoine Canadien à intervenir afin que les Canadiennes et les Canadiens puissent continuer de bénéficier de sources multiples d'information et de divertissement pour protéger une société pluraliste et diversifiée », a affirmé le président et chef de la direction par intérim de Groupe TVA, Pierre Karl Péladeau.

« Dans le secteur Services cinématographiques et audiovisuels, nous avons été affectés par une baisse de volume au niveau des effets visuels. Ce contexte nous a d'ailleurs amenés à revoir notre offre de services au niveau de ce créneau afin de mieux nous positionner dans le marché. C'est dans cette optique que nous entamons un virage qui, à terme, permettra à nos clients de bénéficier de l'intégration de la production virtuelle et d'une solide expertise à cet égard dans la réalisation de leurs projets d'effets visuels. MELS se fait un devoir de demeurer à l'avant-garde de l'industrie et ce repositionnement en témoigne. Nos services de location de studios et d'équipements ont connu une baisse de leur volume d'activités par rapport à la période comparable durant laquelle nous avions pu profiter de la présence de la méga production Transformers au sein de nos installations. L'ensemble de nos autres services ont été en forte demande, notamment nos services de postproduction et d'accessibilité média qui continuent de gagner en popularité et d'être reconnus dans le marché », a poursuivi M. Péladeau.

« Dans le secteur Magazines, les résultats du trimestre ont été grandement affectés par la baisse d'aide gouvernementale, jumelée à une baisse de 11,1 % des revenus en kiosque, une source de revenus importante pour nos titres artistiques. Dans ce contexte, nous réitérons l'importance que le gouvernement fédéral s'engage à maintenir les programmes de subvention en place afin de soutenir ce secteur d'activités, en décroissance depuis plusieurs années. En tant qu'éditeur de premier plan sur le marché francophone, nos titres contribuent au rayonnement de nos talents et de la culture d'ici et il est primordial d'en assurer la survie.

Notre secteur Production et distribution a connu un niveau d'activités moins élevé que pour son trimestre comparable de 2021. Je vous rappelle qu'au cours des deux dernières années, le contexte de la pandémie a eu pour effet de déplacer le cycle de production et distribution des nouveaux films produits par Incendo, ce qui contribue actuellement à ce décalage au niveau des résultats financiers.  Nos équipes terminent actuellement la production de quatre nouveaux films dont les livraisons sont prévues pour l'automne en plus de démarrer la production d'une série qui sera réalisée par le biais d'une coproduction avec l'Irlande. Ce secteur d'activités continue de contribuer à diversifier nos sources de revenus et d'élargir notre présence dans les marchés anglophones », a conclu M. Péladeau. 

Pandémie de COVID-19

Depuis mars 2020, la pandémie de COVID-19 a eu, par moments, un impact sur les résultats trimestriels des différents secteurs de la Société. Compte tenu des incertitudes entourant l'évolution de la pandémie, y compris toute nouvelle vague importante, il est impossible de déterminer avec certitude tous les impacts futurs découlant de la crise sanitaire sur les résultats d'exploitation. 

Définition

BAIIA ajusté

Dans son analyse des résultats d'exploitation, la Société définit le BAIIA ajusté comme le bénéfice net (la perte nette) avant l'amortissement, les charges financières, les frais de rationalisation des activités d'exploitation et autres, les impôts sur le bénéfice (recouvrement d'impôts) et la part du bénéfice dans les entreprises associées. Le BAIIA ajusté, tel que défini ci-dessus, n'est pas une mesure des résultats définie conformément aux Normes internationales d'information financière (« IFRS »). Ce n'est pas non plus une mesure destinée à remplacer d'autres outils d'évaluation du rendement financier ou l'état des flux de trésorerie comme indicateur de liquidités. Cette mesure ne devrait pas être considérée isolément ou comme substitut aux autres mesures de rendement calculées selon les IFRS. La direction et le conseil d'administration de la Société utilisent cette mesure pour évaluer tant les résultats consolidés de la Société que les résultats des secteurs d'activités qui en font partie. Cette mesure élimine le niveau substantiel de dépréciation et d'amortissement des actifs corporels et incorporels et n'est pas affectée par la structure du capital ou par les activités d'investissement de la Société et de ses différents secteurs d'activités. En outre, le BAIIA ajusté est utile, car il constitue un élément important des régimes de rémunération incitative annuels de la Société. Signalons que la définition du BAIIA ajusté adoptée par la Société peut différer de celle utilisée par d'autres entreprises.

Mise en garde concernant l'information prospective

Les énoncés figurant dans le présent communiqué de presse qui ne sont pas des faits historiques peuvent constituer des énoncés prospectifs assujettis à des risques, à des incertitudes et à des hypothèses importants connus et inconnus qui sont susceptibles d'entraîner un écart important entre les résultats réels de la Société dans des périodes futures et ceux qui figurent dans les énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont généralement reconnaissables à l'utilisation du conditionnel, à des expressions prospectives comme « proposer », « s'attendre à », « pouvoir », « anticiper », « avoir l'intention de », « estimer que », « prévoir », « désirer » ou « croire » ou la tournure négative de ces expressions ou de leurs variantes ou toute terminologie similaire. Au nombre des facteurs pouvant entraîner un écart entre les résultats réels et les attentes actuelles figurent la saisonnalité, les risques d'exploitation (y compris les mesures relatives à l'établissement des prix prises par des concurrents et les risques reliés à la perte de clients clés dans le secteur Services cinématographiques et audiovisuels ainsi que dans le secteur Production et distribution), les risques liés aux coûts de contenu de la programmation et de production, le risque de crédit, les risques associés à la réglementation gouvernementale, les risques associés à l'aide gouvernementale, aux effets de la conjoncture économique et de la fragmentation du paysage médiatique, les risques reliés à la capacité d'adaptation de la Société face à l'évolution technologique rapide et aux nouvelles formes de diffusion ou de stockage, les risques liés aux relations de travail ainsi que les risques liés aux urgences en matière de santé publique, notamment la COVID-19, et toute mesure d'urgence mise en oeuvre par le gouvernement.

Les investisseurs et autres personnes devraient noter que la liste des facteurs mentionnés ci-dessus, qui sont susceptibles d'influer sur les résultats futurs, n'est pas exhaustive et éviter de se fier indûment à tout énoncé prospectif. Pour de plus amples renseignements sur les risques, incertitudes et hypothèses susceptibles d'entraîner un écart entre les résultats réels de la Société et les attentes actuelles, veuillez vous reporter aux documents publics déposés par la Société qui sont accessibles à www.sedar.com et www.groupetva.ca y compris, en particulier, à la section « Risques et incertitudes » du rapport de gestion annuel de la Société pour l'exercice terminé le 31 décembre 2021.  

Les énoncés prospectifs figurant dans le présent communiqué de presse reflètent les attentes de la Société au 28 juillet 2022 et sont sous réserve de changements pouvant survenir après cette date. La Société décline expressément toute obligation ou tout engagement de mettre à jour ces énoncés prospectifs, que ce soit en raison de nouveaux renseignements ou d'événements futurs ou pour quelque autre motif que ce soit, à moins que les lois sur les valeurs mobilières applicables le requièrent.

Groupe TVA

Groupe TVA inc., filiale de Québecor Média inc., est une entreprise de communication active dans l'industrie de la télédiffusion, de la production cinématographique et audiovisuelle, de la production et distribution internationale de contenu télévisuel ainsi que des magazines. Groupe TVA inc. est la plus importante entreprise de diffusion d'émissions de divertissement, d'information et d'affaires publiques et une des plus grandes entreprises privées de production de langue française en Amérique du Nord. L'entreprise est aussi la plus importante dans le secteur de l'édition de magazines francophones et publie des titres anglophones parmi les plus populaires au Canada. Ses actions classe B sont cotées à la Bourse de Toronto sous le symbole TVA.B. 

Les états financiers consolidés résumés au 30 juin 2022, accompagnés des notes afférentes, ainsi que le rapport de gestion intermédiaire pour les périodes de trois mois et six mois terminées le 30 juin 2022 peuvent être consultés sur le site internet de la Société à l'adresse suivantes : www.groupetva.ca.

États consolidés des résultats

(non audités) 
(en milliers de dollars canadiens, sauf les montants par action)   



Périodes de trois mois
terminées les 30 juin

Périodes de six mois
terminées les 30 juin


Note

2022

2021

2022

2021











Revenus

2

147 469

$

159 422

$

291 966

$

300 230

$











Achats de biens et services

3

107 040


110 252


222 664


213 171


Coûts liés au personnel


37 194


35 205


75 788


70 958


Amortissement 


7 462


7 944


15 082


16 202


Charges financières

4

94


705


594


1 406


Frais de rationalisation des activités
   d'exploitation et autres

5

113


435


133


162


(Perte) bénéfice avant (recouvrement
   d'impôts) impôts sur le bénéfice
et part
   du bénéfice dans les entreprises
   associées


(4 434)


4 881


(22 295)


(1 669)












(Recouvrement d'impôts) impôts sur le
   bénéfice


 

(1 062)


 

1 290


 

(5 659)


 

(406)












Part du bénéfice dans les entreprises
   associées


(163)


(261)


(412)


(663)


(Perte) bénéfice net(te) 


(3 209)

$

3 852

$

(16 224)

$

(600)

$











(Perte) bénéfice net(te) attribuable aux (à la) :










Actionnaires


(3 212)

$

3 850

$

(16 228)

$

(601)

$

Participation ne donnant pas le contrôle


3


2


4


1






















Résultat par action de base et dilué
   attribuable aux actionnaires


(0,07)

$

0,09

$

(0,38)

$

(0,01)

$

Nombre moyen pondéré d'actions en
   circulation


43 205 535


43 205 535


43 205 535


43 205 535


Nombre moyen pondéré d'actions diluées


43 205 535


43 429 623


43 205 535


43 381 480


Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés résumés.

États consolidés du résultat global

(non audités) 
(en milliers de dollars canadiens)



Périodes de trois mois
terminées les 30 juin

Périodes de six mois
terminées les 30 juin


Note

2022

2021

2022

2021











(Perte) bénéfice net(te)


(3 209)

$

3 852

$

(16 224)

$

(600)

$











Autres éléments du résultat global qui ne
seront pas reclassés aux résultats :










Régimes à prestations définies :










Gain sur réévaluations

8

14 500


6 500


29 000


36 000


Impôts différés


(3 900)


(1 800)


(7 700)


(9 600)




10 600


4 700


21 300


26 400












Résultat global


7 391

$

8 552

$

5 076

$

25 800

$











Résultat global attribuable aux (à la) :










Actionnaires


7 388

$

8 550

$

5 072

$

25 799

$

Participation ne donnant pas le contrôle


3


2


4


1












Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés résumés.

États consolidés des capitaux propres

(non audités) 
(en milliers de dollars canadiens)


Capitaux propres attribuables aux actionnaires

Capitaux propres
attribua
bles à la

participation ne
donnant pas
le contrôle


Total des
capitaux
propres


Capital-
actions

(note 6)


Surplus
d'apport


Bénéfices
non
répartis


Cumul des
autres éléments
du résultat
global - Régimes
à prestations
définies















Solde au 31 décembre 2020

207 280

$

581

$

108 175

$

(4 637)

$

1 220

$

312 619

$

(Perte) bénéfice net(te)

-


?


(601)


?


1


(600)


Autres éléments du résultat global

?


?


?


26 400


?


26 400


Solde au 30 juin 2021

207 280


581


107 574


21 763


1 221


338 419


Bénéfice (perte) net(te)

?


?


31 105


?


(11)


31 094


Autres éléments du résultat global

?


?


?


10 951


?


10 951


Solde au 31 décembre 2021

207 280


581


138 679


32 714


1 210


380 464


(Perte) bénéfice net(te)

?


?


(16 228)


?


4


(16 224)


Autres éléments du résultat global

?


?


?


21 300


?


21 300


Solde au 30 juin 2022

207 280

$

581

$

122 451

$

54 014

$

1 214

$

385 540

$

Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés résumés.

Bilans consolidés

(non audités) 
(en milliers de dollars canadiens)


Note

30 juin
2022


31 décembre
2021








Actif












Actif à court terme






Espèces


2 423

$

5 181

$

Débiteurs


183 859


210 814


Impôts sur le bénéfice


14 041


5 755


Contenu audiovisuel


101 354


108 530


Charges payées d'avance


7 871


3 866




309 548


334 146


Actif à long terme






Contenu audiovisuel


83 840


72 541


Placements

5

11 905


12 115


Immobilisations


162 852


160 288


Actifs liés au droit d'utilisation


7 901


9 084


Actifs incorporels


17 438


20 559


Écart d'acquisition


21 696


21 696


Actif au titre des prestations définies

8

47 542


21 309


Impôts différés


5 120


9 353




358 294


326 945


Total de l'actif


667 842

$

661 091

$

Bilans consolidés (suite)

(non audités) 
(en milliers de dollars canadiens)


Note

30 juin
2022


31 décembre
2021








Passif et capitaux propres












Passif à court terme






   Découvert bancaire


2 996

$

?

$

   Créditeurs, charges à payer et provisions


127 630


139 149


   Droits de contenu à payer


83 688


93 383


   Revenus reportés


11 023


9 961


   Impôts sur le bénéfice


65


1 622


   Tranche à court terme des obligations locatives


2 258


2 503


   Dette échéant à court terme


31 828


11 980




259 488


258 598


Passif à long terme






   Obligations locatives


6 754


7 857


   Autres éléments de passif


7 758


7 798


   Impôts différés


8 302


6 374




22 814


22 029


Capitaux propres






   Capital-actions

6

207 280


207 280


   Surplus d'apport


581


581


   Bénéfices non répartis


122 451


138 679


   Cumul des autres éléments du résultat global


54 014


32 714


   Capitaux propres attribuables aux actionnaires


384 326


379 254


   Participation ne donnant pas le contrôle


1 214


1 210




385 540


380 464








Total du passif et des capitaux propres


667 842

$

661 091

$

Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés résumés.

États consolidés des flux de trésorerie

(non audités) 
(en milliers de dollars canadiens)



Périodes de trois mois
terminées les 30 juin

Périodes de six mois
terminées les 30 juin


Note

2022

2021

2022

2021

Flux de trésorerie liés aux activités
   d'exploitation










(Perte) bénéfice net(te)


(3 209)

$

3 852

$

(16 224)

$

(600)

$

Ajustements pour :










Amortissement


7 462


7 944


15 082


16 202


Part du bénéfice dans les entreprises
   associées


(163)


(261)


(412)


(663)


Impôts différés


(559)


(557)


(1 539)


(681)


Autres


635


13


648


(68)




4 166


10 991


(2 445)


14 190


Variation nette hors caisse des éléments
   d'exploitation


(843)


(34 838)


(4 834)


(30 600)


Flux de trésorerie générés par (utilisés pour)
   les activités d'exploitation


3 323


(23 847)


(7 279)


(16 410)


Flux de trésorerie liés aux activités

d'investissement










Acquisitions d'immobilisations


(7 112)


(2 999)


(12 308)


(6 736)


Acquisitions d'actifs incorporels


(305)


(497)


(728)


(1 501)


Acquisition d'entreprises

5

(3 750)


?


(3 750)


(606)


Flux de trésorerie utilisés pour les activités
   d'investissement


(11 167)


(3 496)


(16 786)


(8 843)


Flux de trésorerie liés aux activités

de financement










Variation nette du découvert bancaire


1 422


2 292


2 996


3 845


Variation nette du crédit rotatif


6 885


25 920


19 875


22 835


Remboursement d'obligations locatives


(715)


(749)


(1 511)


(1 728)


Autres


?


?


(53)


(53)


Flux de trésorerie générés par les activités de
   financement


7 592


27 463


21 307


24 899


Variation nette des espèces


(252)


120


(2 758)


(354)


Espèces au début de la période


2 675


2 364


5 181


2 838


Espèces à la fin de la période


2 423

$

2 484

$

2 423

$

2 484

$

Intérêts et impôts classés au titre des
   activités d'exploitation










Intérêts nets versés


294

$

383

$

588

$

752

$

Impôts sur le bénéfice versés (déduction
   faite des remboursements)


1 906


2 344


5 723


13 107


Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés résumés.

Notes afférentes aux états financiers consolidés résumés

Périodes de trois mois et de six mois terminées les 30 juin 2022 et 2021 (non auditées)
(les montants présentés dans les tableaux sont exprimés en milliers de dollars canadiens sauf ceux relatifs aux données par action et par option)

Groupe TVA inc. (« Groupe TVA » ou la « Société ») est régie par la Loi sur les sociétés par actions (Québec). Groupe TVA est une société de communication active dans l'industrie de la télédiffusion, des services cinématographiques et audiovisuels, de la production et distribution internationale de contenu télévisuel ainsi que dans l'édition de magazines (note 9). La Société est une filiale de Québecor Média inc. (« Québecor Média » ou la « société mère ») et la société mère ultime est Québecor inc. (« Québecor »). Le siège social de la Société est situé au 1600 boul. de Maisonneuve Est, Montréal (Québec), Canada.

Les secteurs d'activités de la Société subissent les effets du caractère saisonnier de certaines de leurs activités causés, entre autres, par les variations saisonnières des revenus publicitaires, les habitudes de visionnement, de lecture et d'écoute du public, les besoins en services de production des producteurs internationaux et locaux et la demande de contenu de la part des télédiffuseurs mondiaux. Puisque la Société dépend des ventes de publicité pour une portion importante de ses revenus, ses résultats d'exploitation sont aussi sensibles aux conditions économiques qui prévalent, y compris les changements dans les conditions économiques locales, régionales et nationales, en outre parce qu'ils peuvent affecter les dépenses de publicité. Par conséquent, les résultats d'exploitation des périodes intermédiaires ne doivent pas être considérés nécessairement comme représentatifs des résultats d'un exercice financier complet en raison du caractère saisonnier de certaines activités de la Société.

Depuis mars 2020, la pandémie de COVID-19 a eu, par moments, un impact sur les résultats trimestriels des différents secteurs de la Société. Compte tenu des incertitudes entourant l'évolution de la pandémie, y compris toute nouvelle vague importante, il est impossible de déterminer avec certitude tous les impacts futurs découlant de la crise sanitaire sur les résultats d'exploitation.

1.  Mode de présentation

Les présents états financiers consolidés ont été préparés conformément aux Normes internationales d'information financière (« IFRS »), telles que publiées par l'International Accounting Standards Board (« IASB »), sauf qu'ils ne comprennent pas l'ensemble de la divulgation requise par les IFRS pour des états financiers consolidés annuels. En particulier, ces états financiers consolidés ont été préparés conformément à l'IAS 34, Information financière intermédiaire et, par conséquent, sont des états financiers consolidés résumés. Ces états financiers consolidés résumés doivent être lus en parallèle avec les états financiers consolidés annuels 2021 de la Société qui comprennent les conventions comptables utilisées pour la préparation de ces états financiers consolidés résumés.

Ces états financiers consolidés résumés ont été approuvés par le conseil d'administration de la Société le 28 juillet 2022.

Certains chiffres correspondants fournis pour les périodes de trois mois et de six mois terminées le 30 juin 2021 ont été reclassés en fonction de la présentation adoptée pour les périodes de trois mois et de six mois terminées le 30 juin 2022.

2.  Revenus

Périodes de trois mois
terminées les 30 juin

Périodes de six mois
terminées les 30 juin


2022

2021

2022

2021










Services publicitaires

72 587

$

81 344

$

139 055

$

144 596

$

Redevances

34 134


35 188


68 387


70 078


Services de location, de postproduction, de
    distribution et autres services rendus(1)

25 924


26 577


55 725


53 893


Ventes de produits(2)

14 824


16 313


28 799


31 663



147 469

$

159 422

$

291 966

$

300 230

$

(1)   

Les revenus de location de studios, de mobiles, d'équipements et d'espaces locatifs représentent respectivement 8 222 000 $ et 17 795 000 $ pour les périodes de trois et six mois terminées le 30 juin 2022 (8 578 000 $ et 17 049 000 $ pour les périodes correspondantes de 2021). Par ailleurs, les revenus de services incluent également les activités du secteur Production et distribution.

(2) 

 Les revenus de ventes de produits incluent la vente de magazines en kiosque et par abonnement ainsi que la vente de contenu audiovisuel.

 

3.  Achats de biens et services

Les principales composantes des achats de biens et services se détaillent comme suit :


Périodes de trois mois
terminées les 30 juin

Périodes de six mois
terminées les 30 juin


2022

2021

2022

2021










Droits et coûts de contenu audiovisuel

80 301

$

84 627

$

168 704

$

160 613

$

Tirage et distribution

3 027


3 988


6 705


7 188


Services rendus par la société mère :









Commissions sur ventes publicitaires

6 506


6 831


13 138


13 563


Autres

2 080


2 259


4 464


4 395


Coûts liés aux immeubles

3 999


3 588


8 461


8 183


Marketing, publicité et promotion

4 168


3 794


8 296


8 199


Autres

6 959


5 165


12 896


11 030



107 040

$

110 252

$

222 664

$

213 171

$

4.  Charges financières

Périodes de trois mois
terminées les 30 juin

Périodes de six mois
terminées les 30 juin


2022

2021

2022

2021










Intérêts sur la dette

189

$

228

$

380

$

386

$

Amortissement des frais de financement

13


13


26


26


Intérêts sur les obligations locatives

112


139


231


280


(Revenus) charge d'intérêts liés aux régimes à
   prestations définies

(115)


191


(226)


382


(Gain) perte sur change

(101)


34


95


125


Autres

(4)


100


88


207



94

$

705

$

594

$

1 406

$

5.  Frais de rationalisation des activités d'exploitation et autres

Périodes de trois mois
terminées les 30 juin

Périodes de six mois
terminées les 30 juin


2022

2021

2022

2021










Frais de rationalisation des activités d'exploitation

78

$

508

$

115

$

378

$

Autres

35


(73)


18


(216)



113

$

435

$

133

$

162

$

Frais de rationalisation des activités d'exploitation

Pour les périodes de trois mois et de six mois terminées les 30 juin 2022 et 2021 , la Société a enregistré une charge nette découlant de la rationalisation des activités d'exploitation à la suite de la réduction de postes et de la mise en place de mesures de réduction de coûts répartie entre les secteurs comme suit :


Périodes de trois mois
terminées les 30 juin

Périodes de six mois
terminées les 30 juin


2022

2021

2022

2021










Télédiffusion

65

$

505

$

102

$

661

$

Services cinématographiques et audiovisuels

-


4


-


7


Magazines

13


(1)


13


(290)



78

$

508

$

115

$

378

$

Autres

Au cours du deuxième trimestre de 2022, la Société a comptabilisé une charge de dépréciation de 622 000 $ de la valeur de son placement dans une entreprise associée du secteur Magazines découlant de la révision des projections financières par la direction de cette entreprise et de la tendance continue à la baisse des revenus dans cette industrie.

Au cours de cette même période, la Société a comptabilisé un renversement de charge de 587 000 $ relativement à la réévaluation de la contrepartie conditionnelle pour l'acquisition des sociétés du groupe Incendo et a effectué un paiement de 3 750 000 $ en lien avec cette acquisition. Au cours des six premiers mois de l'exercice 2021, la Société avait comptabilisé un renversement de charge de 49 000 $ relativement à la réévaluation de la contrepartie conditionnelle et elle avait aussi effectué un paiement de 606 000 $ en lien avec celle-ci.

Au cours des six premiers mois de l'exercice 2021, la Société avait également comptabilisé un gain sur radiation d'obligations locatives de 94 000 $ à la suite d'une libération anticipée de certains espaces immobiliers.

6.  Capital-actions

a)  Capital-actions autorisé

Un nombre illimité d'actions ordinaires classe A, participantes, avec droit de vote, sans valeur nominale.

Un nombre illimité d'actions classe B, participantes, sans droit de vote, sans valeur nominale.

Un nombre illimité d'actions privilégiées, non participantes, sans droit de vote, d'une valeur nominale de 10 $ chacune, pouvant être émises en séries.

b)  Capital-actions émis et en circulation


30 juin

2022

31 décembre

2021






4 320 000 actions ordinaires classe A



72

$



72

$

38 885 535 actions classe B



207 208




207 208





207 280

$



207 280

$

7.  Rémunération et autres paiements à base d'actions

a)  Régimes d'options d'achats d'actions

Options en circulation

Nombre

Prix d'exercice moyen pondéré





Groupe TVA





Au 31 décembre 2021 et au 30 juin 2022

369 503


2,09

$

Options pouvant être exercées au 30 juin 2022

82 664


3,53

$






Québecor





Au 31 décembre 2021

207 295


31,12

$

Options transférées

(23 079)


30,69


Au 30 juin 2022

184 216


31,18

$

Options pouvant être exercées au 30 juin 2022

33 496


29,50

$

Au cours de la période de six mois terminée le 30 juin 2021, 6 300 options d'achat d'actions de Québecor Média avaient été exercées pour une contrepartie en espèces de 374 000 $.

7.  Rémunération et autres paiements à base d'actions (suite)

b)  Régimes d'unités d'actions différées (« UAD ») à l'intention des dirigeants

Le tableau suivant présente la variation des unités en circulation dans les régimes d'UAD pour la période de six mois terminée le 30 juin 2022 :


Unités en circulation


Unités d'actions

de la Société

Unités d'actions

de Québecor






Solde au 31 décembre 2021


102 648


14 874

Octroyées


?


266

Transférées


(7 401)


(1 611)

Solde au 30 juin 2022


95 247


13 529

Pour la période de six mois terminée le 30 juin 2022, aucune UAD du régime de la Société et aucune UAD du régime de Québecor n'a été rachetée (18 122 UAD du régime de la Société ainsi que 3 747 UAD du régime de Québecor avaient été rachetées pour des contreparties en espèces respectives de 43 000 $ et 139 000 $ pour cette même période en 2021).

c)  Régime d'unités d'actions différées (« UAD ») à l'intention des administrateurs


Unités en circulation



Unités d'actions

de la Société






Solde au 31 décembre 2021




385 440

Octroyées




29 310

Solde au 30 juin 2022




414 750

Au cours des périodes de trois mois et de six mois terminées le 30 juin 2022, aucune UAD de la Société à l'intention des administrateurs n'avait été rachetée (35 868 UAD de la Société à l'intention des administrateurs avaient été rachetées pour une contrepartie en espèces de 104 000 $ au cours des périodes correspondantes de 2021).

7.  Rémunération et autres paiements à base d'actions (suite)

d)  Charge liée aux régimes de rémunération à base d'actions 

Au cours des périodes de trois mois et de six mois terminées le 30 juin 2022, un renversement de charge de rémunération de 113 000 $ et une charge de rémunération de 356 000 $ respectivement liés à tous les régimes de rémunération à base d'actions ont été comptabilisés (une charge de rémunération de 219 000 $ et de 903 000 $ respectivement au cours des périodes correspondantes de 2021).

8.  Régimes de retraite et avantages complémentaires à la retraite

Le gain sur réévaluations pour les régimes à prestations définies comptabilisé dans l'état consolidé du résultat global découle de la hausse du taux d'actualisation, nette de la baisse de la juste valeur des actifs des régimes de retraite pour les périodes de trois mois et de six mois terminées le 30 juin 2022.

Le gain découlait de la hausse de la juste valeur des actifs, nette de la baisse du taux d'actualisation pour la période de trois mois terminée le 30 juin 2021 alors que pour la période de six mois terminée le 30 juin 2021, le gain découlait principalement de la hausse du taux d'actualisation.

9.  Information sectorielle 

Au début du présent exercice, la direction a apporté des modifications à la structure de gestion de la Société. À la suite de ces changements, les activités de la division TVA Films, anciennement présentées dans le secteur Télédiffusion, ont été regroupées avec les activités existantes de distribution du secteur Production et distribution. L'information financière des périodes comparatives a été retraitée pour tenir compte de cette nouvelle présentation.

Les activités de la Société se composent des secteurs suivants :

Le secteur Télédiffusion inclut les activités du Réseau TVA, des services spécialisés, la commercialisation de produits numériques associés aux différentes marques télévisuelles ainsi que les activités de production commerciale et d'édition sur mesure notamment par l'entremise de sa filiale Communications Qolab inc.

Le secteur Services cinématographiques et audiovisuels, par le biais des filiales Mels Studios et Postproduction s.e.n.c. et MELS Doublage inc., inclut les activités de services de location de studios, de mobiles et d'équipements, les activités de doublage et de vidéodescription (« services d'accessibilité média ») ainsi que les services de postproduction, de production virtuelle et d'effets visuels.

Le secteur Magazines, par l'entremise de sa filiale TVA Publications inc., comprend les activités d'édition de magazines dans des domaines variés incluant les arts, le spectacle, la télévision, la mode et la décoration ainsi que la commercialisation de produits numériques associés aux différentes marques liées aux magazines.

Le secteur Production et distribution, par l'entremise des sociétés du groupe Incendo et de la division TVA Films, inclut les activités de production et de distribution d'émissions de télévision, de films et de téléséries destinés au marché mondial.

9.  Information sectorielle (suite)

Périodes de trois mois
terminées les 30 juin

Périodes de six mois
terminées les 30 juin


2022

2021

2022

2021










Revenus









Télédiffusion

122 168

$

129 158

$

236 307

$

243 080

$

Services cinématographiques et audiovisuels

18 334


17 949


37 685


35 966


Magazines

10 374


11 508


20 035


22 015


Production et distribution

2 456


6 391


8 436


9 666


Éléments intersectoriels

(5 863)


(5 584)


(10 497)


(10 497)



147 469


159 422


291 966


300 230


(BAIIA ajusté négatif) BAIIA ajusté (1)









Télédiffusion

(149)


6 284


(15 617)


2 702


Services cinématographiques et audiovisuels

2 172


3 913


6 016


7 541


Magazines

1 646


1 758


2 086


3 521


Production et distribution

(489)


2 007


1 064


2 299


Éléments intersectoriels

55


3


(35)


38



3 235


13 965


(6 486)


16 101


Amortissement

7 462


7 944


15 082


16 202


Charges financières

94


705


594


1 406


Frais de rationalisation des activités d'exploitation et autres

113


435


133


162


(Perte) bénéfice avant (recouvrement d'impôts)
   impôts sur le bénéfice et part du bénéfice
   dans les entreprises associées

(4 434)

$

4 881

$

(22 295)

$

(1 669)

$

Les éléments intersectoriels mentionnés précédemment représentent les éliminations de transactions dans le cours normal des activités effectuées entre les secteurs d'activités de la Société.

(1)  Le chef de la direction utilise le BAIIA ajusté comme mesure de rendement financier pour évaluer la performance de chaque secteur d'activités de la Société. Le BAIIA ajusté est défini comme le bénéfice net (la perte nette) avant l'amortissement, les charges financières, les frais de rationalisation des activités d'exploitation et autres, les impôts sur le bénéfice (recouvrement) et la part du bénéfice dans les entreprises associées. Le BAIIA ajusté, tel que défini ci-dessus, n'est pas une mesure des résultats définie conformément aux IFRS.

 

SOURCE Groupe TVA


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 16:18
Le secteur du tourisme et de l'hôtellerie est un important moteur économique et il crée des emplois, surtout pour les jeunes du Canada. C'est pour cette raison que le gouvernement du Canada prend des mesures pour aider les jeunes à se préparer à...

à 12:00
L'administratrice en chef de la santé publique du Canada, la Dre Theresa Tam, et la secrétaire adjointe à la Santé des États-Unis, l'amirale Rachel Levine (M.D.), publient aujourd'hui la déclaration commune qui suit à propos de la publication d'un...

à 11:30
La Banque Scotia a annoncé aujourd'hui les finalistes au prix Giller, reconnaissant ainsi l'oeuvre de cinq auteurs de fiction canadiens. Cette année marque le 29e anniversaire du prix. L'annonce a été faite à la salle de lecture Jack Rabinovitch de...

à 11:00
Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, pour les dernières 24 heures, au Québec, font état de : 943 nouveaux cas, pour un total de 1?196 701 personnes infectées*?;9 nouveau décès, pour un total de 16?754 décès, soit?;0 décès survenu...

à 10:00
La secrétaire parlementaire du ministre des Ressources naturelles, Julie Dabrusin, au nom du ministre des Ressources naturelles, l'honorable Jonathan Wilkinson, participera à une causerie informelle lors de la conférence annuelle sur les véhicules...

à 09:05
Jeonju, une ville de gastronomie, organisera le festival Bibimbap 2022, un festival gastronomique culturel représentatif de la Corée, du 6 au 10 octobre dans les environs de Jeonju Hyanggyo dans le village de Jeonju Hanok. Sur le thème de Bibimbap,...



Communiqué envoyé le 28 juillet 2022 à 17:44 et diffusé par :