Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Le Covid-19
Sujets : Économie, Nouvelles - Monde du travail

Réaction de la FTQ à la mise à jour économique


« On aurait aimé un plan plus ambitieux. » ? Daniel Boyer, président de la FTQ

MONTRÉAL, le 25 nov. 2021 /CNW Telbec/ - La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) reste sur son appétit et aurait aimé un plan plus ambitieux, plus engagé. Bien que la FTQ salue le fait que le gouvernement veuille jouer son rôle de soutien aux plus démunis, elle déplore que le problème de fond subsiste : on ne s'attaque pas à la réelle cause de la pauvreté du fait que les travailleurs et travailleuses ne sont pas suffisamment payés pour vivre dignement. Pour la FTQ, cela doit passer par une hausse substantielle du salaire minimum. « Le ministre des Finances veut réduire l'écart de richesse entre le Québec et l'Ontario, bravo?! Le Conseil des ministres du mois de décembre aurait l'occasion d'atteindre une partie de cet objectif en proposant une augmentation du salaire minimum à 18 $ l'heure afin que les travailleurs et travailleuses puissent se sortir la tête de l'eau », déclare le président de la FTQ, Daniel Boyer.

« Québec doit aussi être prudent dans son objectif d'atteindre le déficit zéro dès 2027-2028. On a tous constaté depuis le début de la crise de la COVID-19 ce que le saccage des services publics a donné suite à la course au déficit zéro du dernier gouvernement libéral. La prudence est donc de mise?! », ajoute Daniel Boyer.

« Plutôt que de verser des sommes importantes dans le Fonds des générations, le gouvernement devrait investir davantage dans les services publics. Que restera-t-il pour les générations futures une fois que les services publics seront réduits à une peau de chagrin?? Poser la question c'est y répondre », souligne le président de la FTQ.

La FTQ aurait aimé que le gouvernement donne un signal clair pour favoriser l'accès au logement. « Par ailleurs, le ministre tente de réinventer les boutons à quatre trous lorsqu'il parle d'attirer de la main-d'oeuvre dans les services publics. Il devrait savoir que, pour attirer et retenir le personnel, il faut améliorer les conditions d'exercice d'emploi et offrir de meilleurs salaires. D'ailleurs, c'est ce que réclament entre autres les travailleuses et travailleurs dans les centres de la petite enfance », conclut le président de la FTQ, Daniel Boyer.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale au Québec, représente plus de 600 000 travailleurs et travailleuses.

SOURCE FTQ


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

27 nov 2021
Le Samedi PME, c'est déjà cette fin de semaine. La Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) rappelle aux consommateurs de s'inscrire rapidement au concours Samedi PME afin de courir la chance de gagner 2?000 $ en argent à dépenser...

27 nov 2021
Les chauffeurs et chauffeuses de la Société de transport de Laval (STL) tiennent leur 2e jour de grève aujourd'hui samedi le 27 novembre afin de dénoncer l'impasse à la table de négociation. Il y aura aucun service de transport public à Laval. « Nous...

27 nov 2021
UPL Ltd. (NSE : UPL) (BSE : 512070) a été classée par Sustainalytics comme la société mondiale de protection des cultures de premier rang la plus performante en matière de durabilité globale dans l'évaluation des risques ESG 2021. Avec des...

27 nov 2021
C'est dans une proportion de plus de 81 % que la délégation du conseil général de l'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) a adopté l'entente de principe conclue avec le gouvernement. Elle en...

26 nov 2021
Dans le cadre de la conclusion du Grand cercle économique des Peuples autochtones et du Québec, le ministre responsable des Affaires autochtones, Ian Lafrenière, a fait état des nombreuses mesures prévues pour augmenter l'implication des Premières...

26 nov 2021
Le Grand cercle économique des Peuples autochtones et du Québec, réunissant les acteurs de la société civile, les élus des communautés autochtones, du gouvernement du Québec et du monde des affaires s'est tenu durant les deux derniers jours. Cet...



Communiqué envoyé le 25 novembre 2021 à 16:42 et diffusé par :