Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Science et technologie, Santé
Sujets : Acquisitions et fusions d'entreprises, Expansion d'entreprise

JBS entre sur le marché des protéines cultivées avec l'acquisition de BioTech Foods et la construction d'une usine en Europe


Le nouveau site de production en Espagne permettra d'augmenter la production. La société va également construire un centre de recherche et développement en biotechnologie et en protéines cultivées au Brésil.

Les investissements s'élèvent à 100 millions de dollars US

SÃO PAULO, le 22 novembre 2021 /PRNewswire/ -- JBS, la plus grande société mondiale de protéines et la deuxième plus grande industrie alimentaire du monde, a conclu un accord pour acquérir le contrôle de la société espagnole BioTech Foods. L'opération marque l'entrée de l'entreprise sur le marché des protéines cultivées, qui consiste à produire des aliments à partir de cellules animales, et comprend un investissement dans la construction d'une nouvelle usine en Espagne pour augmenter la production. Parallèlement à cette acquisition, JBS annonce également la mise en place du premier centre de recherche et développement (R&D) de protéines cultivées au Brésil. Au total, JBS consacrera 100 millions de dollars US aux deux projets.

Fondée en 2017, BioTech Foods est l'un des leaders du développement de la biotechnologie pour la production de protéines cultivées, et bénéficie du soutien du gouvernement espagnol et de l'Union européenne. La société exploite une usine pilote dans la ville de San Sebastián et prévoit d'atteindre la production commerciale à la mi-2024 avec la construction de cette nouvelle installation de production. L'investissement dans les nouvelles installations est estimé à 41 millions de dollars US.

BioTech Foods a été fondée par Iñigo Charola, un cadre commercial possédant une vaste expérience du marketing et de la stratégie, et Mercedes Vila Juárez, docteur en physique des matériaux et l'un des principaux experts mondiaux de l'utilisation des matériaux pour la biomédecine. En 2010, elle a reçu le prix Lóreal-UNESCO « Pour les femmes dans la science » en reconnaissance de sa carrière scientifique. Charola est le PDG de BioTech et Mercedes est le directeur technique.

Selon les termes de l'accord, JBS devient l'actionnaire majoritaire de BioTech Foods. L'accord permet aux deux sociétés de mettre en commun leurs forces et d'accélérer le développement du marché des protéines cultivées. JBS aura accès à la technologie et à la capacité de production de protéines de BioTech Foods, tout en fournissant la capacité de traitement industriel, la structure de marketing et les canaux de vente nécessaires à la commercialisation du nouveau produit.

JBS aura accès à la technologie et à la capacité de production de protéines de BioTech Foods, tout en fournissant la capacité de traitement industriel, la structure de marketing et les canaux de vente nécessaires à la commercialisation du nouveau produit. Lorsque les opérations commerciales commenceront, la protéine cultivée atteindra les consommateurs sous la forme d'aliments préparés, tels que des hamburgers, des steaks, des saucisses et des boulettes de viande, entre autres, avec la même qualité, la même sécurité, le même goût et la même texture que les protéines traditionnelles.

« Cette acquisition renforce notre stratégie d'innovation, de la façon dont nous développons de nouveaux produits à la façon dont nous les commercialisons, afin de répondre à la demande mondiale croissante de nourriture. En combinant le savoir-faire technologique avec notre capacité de production, nous serons en mesure d'accélérer le développement du marché des protéines cultivées », affirme Gilberto Tomazoni, PDG mondial de JBS.

L'acquisition de BioTech Foods est encore soumise à la confirmation de l'autorité espagnole chargée des investissements étrangers, entre autres conditions communes à ce type de transaction.

L'initiative en Europe est complétée par le centre de recherche sur les protéines cultivées au Brésil. La deuxième phase du centre, qui devrait être inaugurée en 2022, comprendra une usine d'une superficie de 10 000 mètres carrés. Dirigée par Luismar Marques Porto et Fernanda Vieira Berti, tous deux docteurs en génie chimique, l'initiative comptera environ 25 chercheurs et travaillera au développement de technologies de pointe pour l'industrie alimentaire.

Deux des principaux spécialistes brésiliens de la bio-ingénierie, les deux professeurs ont une vaste expérience professionnelle et universitaire internationale. Alors que Porto a été chercheur invité à l'université de Harvard et au Massachusetts Institute of Technology (MIT), Fernanda a travaillé à l'institut de recherche I3Bs et a créé une startup incubée dans la Silicon Valley (USA) et qui opère en Europe, développant des produits basés sur la médecine régénérative et les cellules T pour le traitement des animaux.

Grâce à l'investissement dans le centre de R&D, JBS entend développer de nouvelles techniques permettant d'accélérer les économies d'échelle et de réduire les coûts de production des protéines cultivées, ce qui permettra d'accélérer leur commercialisation sur le marché.

« Nous élargissons notre plateforme mondiale pour répondre aux nouvelles tendances de consommation et à la croissance de la population mondiale. L'acquisition de BioTech Foods et le nouveau centre de recherche placent JBS dans une position unique pour progresser dans le secteur des protéines cultivées », ajoute M. Tomazoni.

Leader dans les secteurs du boeuf, du porc et du poulet, la société a pris d'autres mesures importantes au cours de l'année 2021 pour étendre ses activités à d'autres protéines : elle a acquis la société néerlandaise Vivera, la plus grande entreprise indépendante d'Europe dans le domaine des aliments à base de plantes, et elle vient de conclure l'acquisition de Huon, le deuxième plus grand producteur de saumon en Australie. Les protéines cultivées permettent de compléter ce portefeuille.

À propos de JBS

JBS est la deuxième plus grande entreprise alimentaire au monde et la plus grande entreprise du secteur des protéines. Avec une plateforme mondiale diversifiée par type de produits (volaille, porc, boeuf et agneau), la société compte plus de 250 000 équipiers dans des unités de production et des bureaux sur tous les continents, dans des pays comme le Brésil, les États-Unis, le Canada, le Royaume-Uni, l'Australie et la Chine, entre autres. Au Brésil, JBS est le plus grand employeur du pays, avec plus de 145 000 membres de l'équipe. Dans le monde entier, JBS propose un vaste portefeuille de marques reconnues pour leur excellence et leur innovation : Seara, Swift, Pilgrim's Pride, Moy Park, Primo et Just Bare, entre autres, qui se retrouvent chaque jour sur la table des consommateurs de 190 pays. La société investit dans des activités corrélées comme le cuir, le biodiesel, le collagène, l'hygiène personnelle et le nettoyage, les emballages naturels, les solutions de gestion des déchets solides, le recyclage, les emballages métalliques et le transport, en mettant l'accent sur l'économie circulaire. JBS mène ses activités en accordant la priorité à la qualité et à la sécurité alimentaire, tout en adoptant les meilleures pratiques en matière de développement durable et de bien-être animal sur l'ensemble de sa chaîne de valeur. En mars 2021, elle a pris l'engagement de devenir « Net Zero » d'ici 2040. Cela signifie que JBS annulera le solde net de ses émissions de gaz à effet de serre, en réduisant l'intensité des émissions directes et indirectes et en compensant toutes les émissions résiduelles. JBS a été la première entreprise mondiale du secteur des protéines à prendre cet engagement, avec l'intention de nourrir les populations du monde entier de manière de plus en plus durable.?


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 02:11
La modernisation des opérations réglementaires est une priorité absolue pour les entreprises de medtech afin d'accélérer les soumissions et de réduire les obstacles à l'entrée sur le marché, selon le Rapport de référence sur la réglementation de...

à 02:10
GenScript ProBio annonce aujourd'hui l'ouverture du plus grand site commercial de fabrication de plasmides BPF en Chine. Une cérémonie a eu lieu sur le site de Zhenjiang, dans la province de Jiangsu. Cette usine d'une surface de 6 400 mètres carrés...

à 00:45
Yokogawa Electric Corporation (TOKYO : 6841) annonce avoir acquis toutes les actions en circulation de PXiSE Energy Solutions LLC., un développeur de logiciels basé à San Diego qui permet aux services publics et autres opérateurs réseau de fournir...

8 déc 2021
Wilson Sonsini Goodrich & Rosati, le premier fournisseur mondial de services...

8 déc 2021
Sino Biological, Inc. (http://www.sinobiological.com; SHE: 301047) a annoncé aujourd'hui le lancement d'un panel de réactifs de recherche pour la variante Omicron (B.1.1.529) nouvellement identifiée du virus SRAS-COV-2, qui a rapidement suscité des...

8 déc 2021
La société Brand Institute est fière d'annoncer son partenariat réussi avec GlaxoSmithKline et Vir Biotechnology dans le développement du nom de marque XEVUDY®, un anticorps monoclonal thérapeutique approuvé pour les adultes et les adolescents...



Communiqué envoyé le 22 novembre 2021 à 09:29 et diffusé par :