Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé
Sujets : Nouvelles - Monde du travail, Plaidoyer (politique), CPG

Discours inaugural : La FMOQ veut collaborer pour améliorer l'accès


MONTRÉAL, le 19 oct. 2021 /CNW Telbec/ - Les médecins de famille du Québec veulent prendre en charge un maximum de patients, soigner leurs concitoyens et n'entendent d'aucune façon se défiler de leur responsabilité collective. Toutefois, il manque clairement 1000 médecins de famille au Québec, plus de 400 postes en résidence en médecine de famille sont demeurés vacants depuis 2013, les Groupes de médecine de famille ont été délestés de nombreuses ressources depuis le début de la pandémie et les médecins de famille au Québec doivent toujours consacrer près de 40 % de leur pratique à des tâches en milieu hospitalier, une particularité unique au Québec. Cette réalité est malheureusement implacable et le gouvernement ne peut en faire fi.

«?Nous avons les mêmes objectifs que le gouvernement : que tous les Québécois qui le souhaitent aient un médecin de famille et aient accès aux soins requis au moment opportun.  Les médecins de famille veulent soigner leurs concitoyens. Nous voulons collaborer, comme nous l'avons toujours fait, et trouver des solutions pour améliorer l'accès. Les médecins de famille ont été au rendez-vous tout au long de la pandémie et ils seront au rendez-vous dans tout plan d'action postpandémie. Si on trouve des solutions ensemble, en collaboration, nous pourrons utiliser notre force vive, mobiliser, stimuler, coordonner. Nous sommes prêts à agir en partenariat avec le gouvernement pour améliorer l'accès?», a affirmé le Dr Louis Godin, président de la FMOQ.

D'ailleurs, lors de l'élection de 2018, dans son programme, la Coalition avenir Québec (CAQ) convenait, avant même la pandémie et l'épuisement qui s'en est suivi pour les soignants, qu'en raison de la fragilité du réseau et de l'épuisement des médecins comme des autres professionnels de la santé, la collaboration était la seule avenue possible :

«?Au cours de son mandat, le ministre Barrette a utilisé la stratégie du bulldozer, doublée d'une approche autocratique [...] les professionnels du réseau subissent une pression énorme. Médecins, infirmières, préposés aux bénéficiaires, tous les intervenants sont débordés. L'absentéisme et l'épuisement professionnel sont en forte hausse [...] Le prochain ministre de la Santé devra miser sur l'écoute et la collaboration.?» Lien sur le programme ici

Davantage de coercition, sous quelque forme que ce soit (on peut penser à du temps supplémentaire ou à des patients supplémentaires obligatoires pour médecins par exemple), ne pourrait que créer du désengagement, du chaos, du surmenage, de l'épuisement et de la détresse psychologique. Voilà pourquoi la coercition et l'adoption de mesures discriminatoires ne seront jamais des avenues à considérer pour la Fédération. Sans compter qu'avec plus de 60 % de médecins de famille qui sont aujourd'hui des femmes au Québec, il serait d'autant plus regrettable, voir tragique collectivement, de voir l'État dévaloriser encore une fois une profession essentiellement et de plus en plus féminine. Le Québec mérite mieux qu'une répétition, avec les médecins de famille, de la stratégie qui fut appliquée avec les infirmières et qui nous a menés collectivement dans un mur.

«?Depuis six ans, plus de 1,1 million de Québécois de plus ont été pris en charge avec un taux d'assiduité frôlant 85 %, malgré une pénurie importante, une pandémie exceptionnelle et un travail considérable des médecins de famille en établissement (urgences, hospitalisation, CHSLD et soins de longue durée, obstétrique, réadaptation, soins intensifs, etc.). Nous sommes conscients que rien n'est parfait et qu'il y a encore place à l'amélioration, et c'est pourquoi, encore tout récemment (depuis juillet dernier), la Fédération a proposé des mesures concrètes, innovantes et réalistes au gouvernement pour améliorer l'accès aux soins de première ligne et qu'elle est prête à poursuivre ces discussions. Les médecins de famille veulent soigner leurs concitoyens et ils seront au rendez-vous si le gouvernement veut travailler avec eux pour améliorer l'offre de soins?», a conclu le Dr Godin.

Syndicat professionnel représentant l'ensemble des médecins omnipraticiens du Québec, la FMOQ compte plus de 9500 membres. Sa mission consiste à veiller aux intérêts professionnels et scientifiques de ses membres. Pour plus de renseignements sur la FMOQ, consultez son site Internet au www.fmoq.org

SOURCE Fédération des médecins omnipraticiens du Québec - FMOQ


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

26 nov 2021
Dans le cadre de la conclusion du Grand cercle économique des Peuples autochtones et du Québec, le ministre responsable des Affaires autochtones, Ian Lafrenière, a fait état des nombreuses mesures prévues pour augmenter l'implication des Premières...

26 nov 2021
Le Grand cercle économique des Peuples autochtones et du Québec, réunissant les acteurs de la société civile, les élus des communautés autochtones, du gouvernement du Québec et du monde des affaires s'est tenu durant les deux derniers jours. Cet...

26 nov 2021
Grâce au travail de l'ensemble des équipes de négociation, la ministre responsable de l'Administration gouvernementale et présidente du Conseil du trésor, Sonia LeBel, et le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, sont heureux...

26 nov 2021
C'est dans une proportion de plus de 81 % que la délégation du conseil général de l'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) a adopté l'entente de principe conclue avec le gouvernement. Elle en...

26 nov 2021
La Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) est préoccupée par le dépôt aujourd'hui du projet de loi C-3 à la Chambre des communes, qui vise à offrir 10 jours de congé de maladie payés à tous les employés des entreprises sous...

26 nov 2021
La grande finale du concours mondial de pitchs PHBS-CJBS de 2021 a eu lieu le 12 novembre à Shenzhen, en Chine. En tant que l'un des événements clés de la « Semaine nationale de l'innovation et de l'entrepreneuriat de masse de 2021 et de la 7e...



Communiqué envoyé le 19 octobre 2021 à 17:36 et diffusé par :